ĀGAMA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les āgama shivaïtes

Les āgama shivaïtes forment un groupe de vingt-huit écrits principaux : Kāmika, Yogaja, Cintya, Kāraṇa, Ajita, Dīpta, Sūkṣma, Sahasra, Aṃśumat, Suprabheda, Vijaya, Niśvāsa, Svāyaṃbhuva, Anila, Vīra, Raurava, Makuṭa, Vimala, Candrajn̄āna, Bimba, Prodgīta, Lalita, Siddha, Santāna, Śarvokta, Pārameśvara, Kiraṇa, Vātula. Chacun de ces āgama fondamentaux (mūlāgama) est le chef de file d'une pléiade de textes similaires considérés comme dépendants du premier et qui portent le nom d'āgama secondaires (upāgama) ; ceux-ci sont plus de deux cents.

La date de composition des āgama est des plus difficiles à déterminer. Il est certain qu'ils ont été rédigés sous leur forme actuelle avant le ixe siècle, peut-être avant le viiie. Mais nous ne possédons que des textes qui portent la trace de remaniements successifs, les premières rédactions étant bien antérieures. On sait, en effet, que certains des rituels qu'ils prescrivent étaient déjà pratiqués en pays tamoul avant le début du ve siècle, et à partir du vie siècle au plus tard en Asie du Sud-Est.

À quelques exceptions près, les āgama ont tous été retrouvés dans le Sud, et il faut probablement situer là leur origine. Quelques-uns ont été publiés au début de ce siècle, mais ces éditions en caractères grantha (du Sud) et à très faible tirage n'ont atteint qu'un public indianiste très restreint, et d'ailleurs engagé principalement dans les études védiques et classiques. Ils ont depuis lors fait l'objet d'une étude systématique nécessitée par leur importance pour l'intelligence de la religion hindoue médiévale et moderne et par leur rôle dans l'expansion de la culture indienne en Asie du Sud-Est.

Les āgama sont censés être révélés par Śiva lui-même. Le Dieu les a transmis à des êtres divins, et, par l'intermédiaire de dieux, de sages et d'hommes, ils sont arrivés jusqu'à nous, ramenés à la mesure de notre intelligence limitée, mais toujours porteurs de la parole de Śiva, vérité absolue. Ce sont les Écritures, à côté desquelles les veda peuvent subsister, mais en position nettemen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  AGAMA  » est également traité dans :

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les sectes shivaïtes »  : […] Elles sont innombrables, mais beaucoup peuvent se regrouper sous certaines formes mieux définies. Deux grandes catégories sont particulièrement à retenir. C'est d'abord celle des pāśupata , dont les premiers témoignages remontent aux tout premiers siècles de l'ère : le Mahābhārata les cite parmi les sectes connues à cette époque. Les pāśupata reconnaissent trois entités : le Seigneur ( pati ) qui […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Philosophies des religions »  : […] Les grandes épopées, Mahābhārata et Rāmāyaṇa , montrent dans une affabulation épique la merveille des incarnations divines. Dans le Mahābhārata , ce sont des incarnations des dieux védiques dont les héros sont des fils et aussi l'incarnation directe en Kṛṣṇa de l'Être suprême, Viṣṇu. Dans le Rāmāyaṇa , c'est l'incarnation de Viṣṇu encore en Rāma. Ces textes contiennent des enseignements philosoph […] Lire la suite

ŚIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 8 174 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le shivaïsme tamoul »  : […] Comme son homonyme sanskrit, le śaivasiddhānta tamoul se fonde sur les āgama śivaïtes. Il prétend aussi se fonder sur les veda. Les doctrines, rigoureusement organisées, qu'il enseigne sont très voisines de celles du śaivasiddhānta sanskrit. Mais il s'en sépare sur quelques points fondamentaux, puisqu'il s'oriente vers une conception unitaire du principe suprême et du monde phénoménal. Il ne perd […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Hélène BRUNNER, « ĀGAMA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/agama/