ADIGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Adige (Fiume Adige) est le plus long fleuve d'Italie après le Pô. Il prend sa source dans le nord du pays, à partir de deux lacs situés juste au-dessous du col de Resia. Il coule ensuite rapidement dans le val Venosta, puis vers le sud-est, après Merano. Ayant reçu les eaux de l'Isarco à Bolzano, l'Adige s'oriente vers le sud et son cours moyen traverse la région du Trentin-Haut-Adige dans le val Lagarina. Il entre dans la plaine du Pô à proximité de Vérone, tourne vers le sud-est et, après plusieurs longs méandres, se jette dans l'Adriatique juste au sud de Chioggia et au nord du delta du Pô, au terme d'un trajet de 410 kilomètres. Il draine un bassin de 12 200 kilomètres carrés.

Vérone, Italie

Vérone, Italie

photographie

La cathédrale Santa Maria Matricolare, édifice roman du XIIe siècle, avec l'Adige en arrière-plan. 

Crédits : U. Colnago/ De Agostini

Afficher

Au début de l'ère chrétienne, le tracé du fleuve passait sans doute plus au nord, avant qu'il ne sorte de son cours vers 590 et ne creuse son lit actuel. Les digues édifiées au cours des siècles passés ont dû être surélevées à plusieurs reprises. Les 80 derniers kilomètres du cours du fleuve sont entièrement l'œuvre de l'homme. L'Adige fournit de l'hydroélectricité dans son cours supérieur alpin et est utilisé pour l'irrigation de la Vénétie dans son cours inférieur. Les crues, comme celles de 1951 et 1966, provoquent des inondations et occasionnent de lourds dégâts, ce qui nécessite une surveillance constante des berges du fleuve.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  ADIGE  » est également traité dans :

ALPES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Paul OZENDA, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 19 092 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Vallées longitudinales et massifs centraux »  : […] de puissants cônes de déjections. Ensoleillée, peu arrosée, la haute vallée de l'Adige fait figure d'oasis associant activité pastorale et agriculture intensive (maïs, vigne, arbres fruitiers). Le climat est à l'origine du succès de Merano, alors qu'à l'amont le passé romanche et germanique sert de support à un tourisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpes/#i_48704

TRENTIN-HAUT-ADIGE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX
  •  • 488 mots
  •  • 2 médias

Le Trentin - Haut-Adige (13 613 km2, 985 128 hab. en 2006) est une région montagneuse d'Italie du Nord, dont Trente est la capitale. La dénomination actuelle remplace, dans la Constitution républicaine de l'Italie, celle de Tridentin (de Tridentium, nom latin de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trentin-haut-adige/#i_48704

VÉRONE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX
  •  • 262 mots
  •  • 2 médias

De fondation probablement étrusque, Vérone (Verona), ville de Vénétie, chef-lieu de province, 260 700 habitants en 2006, s'est développée dans un site défensif de méandre. Sa position est celle d'un carrefour : la vallée de l'Adige, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verone/#i_48704

Pour citer l’article

« ADIGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adige/