ABOUNA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mot arabe qui veut dire « notre père » abouna est devenu le titre ordinaire que donnent les chrétiens arabes à leurs simples prêtres. En Éthiopie, ce titre est réservé au patriarche de l'Église nationale. Depuis les origines (fin du ive s.) jusqu'à 1881, cette dernière n'eut qu'un seul évêque, l'abouna, qu'elle recevait de l'Église copte, un moine égyptien que le patriarche d'Alexandrie ordonnait à cet effet. En 1881, trois autres évêques, égyptiens eux aussi, lui furent adjoints. En 1929-1930, on décida que cinq évêques, des Éthiopiens pour la première fois dans l'histoire, entoureraient l'abouna, mais sans avoir le droit d'ordonner des compatriotes à l'épiscopat. En 1948 enfin, l'Église d'Éthiopie obtint du patriarcat copte que l'abouna fût éthiopien (ainsi que tous les autres évêques, que celui-ci pouvait désormais ordonner) ; il devenait, en fait, patriarche de son Église, mais il continuait de recevoir son ordination du chef de l'Église copte. Cette dernière disposition, confirmée dans l'accord de 1959 qui conduit l'Église d'Éthiopie au statut d'autocéphalie, est toutefois devenue sans objet du fait de la décision du synode d'Addis-Abeba de 1971, qui prévoit que l'abouna sera désormais choisi par élection parmi les évêques.

—  Hervé LEGRAND

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ABOUNA  » est également traité dans :

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Vers l'autonomie »  : […] L'invasion islamique de la vallée du Nil, en 640, coupa l'Église d'Éthiopie du reste de la chrétienté : son histoire reste mal connue pour la période du vii e  au xiii e  siècle. L'Histoire des patriarches (coptes) d'Alexandrie, écrite au x e  siècle, relate cependant que, par la menace de mesures de rétorsion sur leurs sujets musulmans, les souverains éthiopiens purent protéger, à plusieurs repri […] Lire la suite

ORIENT ÉGLISES CHRÉTIENNES D'

  • Écrit par 
  • Irénée-Henri DALMAIS, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 564 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Situations et modèles particuliers »  : […] Certaines Églises orientales ne rentrent qu'imparfaitement dans les cadres qu'on vient d'esquisser. C'est le cas de l'Église maronite, de l'Église d'Éthiopie, des communautés de l'Inde du Sud et des Églises dites uniates. L'Église maronite s'est constituée au cours du viii e  siècle à l'intérieur du patriarcat d'Antioche à partir de monastères de la vallée de l'Oronte, en Syrie, et notamment de ce […] Lire la suite

Pour citer l’article

Hervé LEGRAND, « ABOUNA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/abouna/