ABORIGÈNES AUSTRALIENS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Interpréter le passé

Il est très difficile de reconstituer le passé à partir d'une histoire orale pleine d'interrogations et de contradictions, sans cesse confrontée aux descriptions accumulées par les Européens, pleines d'inexactitudes et de préjugés. En témoigne l'oubli persistant du rôle des femmes dans la culture aborigène, révélé par l'affaire de l'île Hindmarsh (située à l'embouchure de la rivière Murray, en Australie-du-Sud) qui a secoué l'opinion, les milieux anthropologique et politique. Un groupe de femmes Ngarrindjeri, originaires de cette île et de confession chrétienne, s'est opposé à la construction d'un pont qui allait détruire ce qu'elles considéraient comme un site sacré féminin. Un autre groupe de femmes, membres d'une Église opposée aux croyances traditionnelles et favorable au développement, a prétendu qu'aucun observateur extérieur (missionnaire, administrateur) n'avait relevé que les femmes de cette tribu aient jamais eu un savoir sacré. Plusieurs anthropologues, sur la base d'une histoire orale très documentée et des échanges constatés entres groupes de langues différentes où les femmes conservent des rites et des responsabilités de cet ordre, ont donné raison au premier groupe de femmes.

Archéologues et préhistoriens sont aussi confrontés à la relativité des interprétations. L'ancienne thèse selon laquelle il y aurait eu deux types archaïques de populations en Australie, l'un, dit gracile, rattaché à l'homme de Wadjak, et l'autre robuste, rattaché à l'homme de Ngandong, a pu ainsi être réinterprétée comme une simple opposition sexuelle (Mulvaney et Kamminga, 1999) ! On a longtemps dit que les Aborigènes n'avaient pas d'habitat construit. Or l'archéologie a permis de reconstituer un habitat de pierre, organisé en village le long de la rivière Murray (État d'Australie-du-Sud), détruit par les colons pour construire leurs propres maisons. Aucune archive écrite ne le mentionnait. Certains chroniqueurs de presse continuent à accuser les ancêtres des Aborigènes d'avoir désertifié le continent avec leurs feux de brousse. Or les parcs nationaux font appel aux Aborigènes pour qu'ils reprennent leurs techniques de nettoyage du sol par le feu, que les colons les avaient empêchés de pratiquer, avec de graves conséquences pour la reproduction de diverses espèces animales et végétales.

Aujourd'hui, des Aborigènes se forment à l'archéologie pour mieux reconstruire leur passé. Ils sont nombreux à travailler sur des chantiers de fouille et dans les musées. Ils ont aussi lancé le mouvement de restitution des ossements aborigènes dispersés pour raisons scientifiques dans le monde entier et tentent d'interdire la fouille de certains sites sacrés. Ils ont milité contre le Programme génome humain au nom de la propriété culturelle des gènes et autres restes humains. Cette cause pose de nombreux problèmes éthiques qui sont loin d'être résolus.

Les découvertes des années 1970 avaient repoussé l'ancienneté de l'occupation de l'Australie jusqu'à 40 000 ans ; aujourd'hui, on parle de 60 000 ans et plus. Les spécialistes s'accordent plus ou moins sur un peuplement en provenance d'Asie du Sud-Est à l'époque où le niveau de la mer était plus bas et permettait la traversée sur de petites embarcations. Aujourd'hui, ces sites hypothétiques de première occupation sont submergés, et les traces supposées les plus anciennes de l'arrivée des premiers habitants sont inaccessibles.

Beaucoup de groupes aborigènes installés sur la côte ont des récits de fondation racontant la venue d'ancêtres par la mer, comme le récit des Deux Sœurs en terre d'Arnhem ou celui des Wanji dans le Kimberley de l'Ouest. Pour les Lardil de Mornington Island, un serpent géant aurait détaché leur île du continent ; or les géologues ont montré que cette île s'est effectivement séparée il y a 6 000 ans. Mais la plupart des groupes du désert disent que leurs ancêtres sont là depuis toujours, qu'ils sont sortis de la terre. Plutôt que de rapporter cette croyance au créationnisme chrétien qui s'oppose au darwinisme, il s'agit de comprendre que dans cette tradition aborigène il n'y a pas de coupure entre les hommes et les autres formes de la nature et de l'univers.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Sociétés aborigènes d'Australie

Sociétés aborigènes d'Australie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Colons et aborigènes

Colons et aborigènes
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie

Ayers Rock

Ayers Rock
Crédits : Doug Armand/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Aborigènes d'Australie

Aborigènes d'Australie
Crédits : Penny Tweedie/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article

Écrit par :

  • : docteur d'État ès lettres et sciences humaines, directrice de recherche au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  ABORIGÈNES AUSTRALIENS  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Brigitte DERLON, 
  • Monique JEUDY-BALLINI
  •  • 3 612 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « Artification » et monde de l’art »  : […] Dans la lignée de ces travaux sur la marchandisation des objets dans une économie transnationale, le « monde de l’art », jusque-là exploré essentiellement par les sociologues (Becker), devient un sujet d’étude anthropologique. Sur la base d’une ethnographie de plusieurs décennies chez les Pintupi d’Australie, Fred Myers (2002) relate l’histoire – locale, régionale, nationale, globale   – de la pei […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Du réalisme à l'invention littéraire »  : […] L'après-guerre vit se concrétiser les promesses dont la littérature australienne semblait porteuse, même s'il fallut attendre les années 1970 pour que les activités culturelles jouent un rôle plus large au sein de la communauté. Des poètes de talent, tels que Kenneth Slessor (1901-1971), James McAuley (1917-1976) ou A. D.  Hope (1907-2000), donnèrent alors toute leur mesure. Le dernier cité en par […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnoarchéologie

  • Écrit par 
  • Anick COUDART
  •  • 4 860 mots

Dans le chapitre « Validation des modèles et des interprétations »  : […] L'une des meilleurs procédures de contrôle des modèles et des interprétations archéologiques est probablement la confrontation des données préhistoriques et ethnographiques à l'expérimentation et à l'analyse archéométrique. Ainsi, l'observation ethnographique proposerait des hypothèses, et l'expérimentation et les analyses physico-chimiques disposeraient des interprétations. Au lieu d'emprunter d […] Lire la suite

FREEMAN CATHY (1973- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 295 mots

Le 25 septembre 2000 à Sydney, l'athlète aborigène australienne Cathy Freeman, victorieuse du 400 mètres olympique, effectue son tour d'honneur avec le drapeau australien et le drapeau aborigène, sous les acclamations des 112 000 spectateurs : symbole fort et annoncé de la réconciliation de l'Australie moderne avec les premiers habitants de l'île-continent. Pourtant, en 1994, à l'issue de sa vict […] Lire la suite

HERBERT XAVIER (1901-1984)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 285 mots

Écrivain australien, Xavier Herbert reste surtout connu pour Capricornia (1938), roman volubile pénétré d'humour noir relatant la vie dans le Territoire du Nord et les traitements inhumains que les Blancs y faisaient subir aux Aborigènes. Alfred Francis Xavier Herbert naît le 15 mai 1901, à Port Hedland, en Australie-Occidentale. Fils d'un ingénieur des chemins de fer, il rencontre nombre d'Abori […] Lire la suite

HUNTER RUBY (1955-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 302 mots

Auteur-compositrice et chanteuse australienne, Ruby Hunter a, avec son compagnon, Archie Roach, traduit musicalement le désarroi de la stolen generation (« génération volée »  : enlèvement des enfants aborigènes australiens dans le cadre de la politique d'assimilation entre 1910 et 1970), dans son pays natal comme dans le monde entier. Ruby Hunter naît en 1955, dans l'État d'Australie-Méridional […] Lire la suite

ÎLES

  • Écrit par 
  • Guy LASSERRE
  • , Universalis
  •  • 5 320 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le peuplement humain des îles »  : […] Aubert de La Rüe fait remarquer que les îles ont toujours exercé une certaine fascination sur les hommes, et qu' elles ont été très tôt colonisées par les habitants du continent. Très nombreuses sont les îles qui furent occupées dès la préhistoire. Dès le Paléolithique la Sicile fut peuplée par les Sicanes. Les Grecs fondèrent leurs premières colonies en Sicile vers le viii e  siècle avant J.-C. P […] Lire la suite

KARIERA

  • Écrit par 
  • Jean GUIART
  •  • 874 mots

Les Kariera constitueraient une tribu aborigène d' Australie dont le territoire serait sis sur la côte ouest de ce sous-continent, au sud de la « Ninety Mile Beach », et comporterait la zone des rivières De Grey et Fortescue. Cette tribu a été rendue célèbre par l'anthropologue anglais A. R.  Radcliffe-Brown, qui en fit le cas type d'une catégorie d'organisation parentale et matrimoniale, affirman […] Lire la suite

MUDROOROO COLIN JOHNSON dit (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 467 mots

Romancier et poète australien. Né en 1938 à Beverley, en Australie-Occidentale, Colin Johnson, qui se dit d'origine en partie aborigène, est élevé dans un orphelinat catholique. Grand voyageur, il demeure six ans en Inde, où il conduira quelque temps la vie d'un moine bouddhiste. À partir de 1982, l'université Murdoch à Perth, en Australie-Occidentale, l'accueille en résidence d'auteur. L'œuvre de […] Lire la suite

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Océanie

  • Écrit par 
  • Mervyn Evan MCLEAN
  •  • 5 753 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les instruments de musique »  : […] Les instruments de musique chez les aborigènes d'Australie se répartissent en deux catégories seulement, les idiophones et les aérophones. Les tambours en forme de sablier (avec étranglement au milieu) qu'on trouve au cap York sont une importation récente venue de Nouvelle-Guinée et des îles du détroit de Torrès. Les cordophones sont inconnus. Un peu partout en Australie se rencontrent des inst […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5 août 2021 Australie. Annonce de l'indemnisation des autochtones enlevés à leurs familles.

Le gouvernement annonce son intention de consacrer 1 milliard de dollars australiens (620 millions d’euros) à la réduction des inégalités entre les autochtones et le reste des citoyens. Il s’engage notamment à verser 75 000 dollars australiens (46 850 euros) à chacun des milliers d’Aborigènes et d’indigènes des îles du détroit de Torrès enlevés à leurs familles, entre 1910 et 1970, pour être placés dans des institutions à des fins d’assimilation. […] Lire la suite

26 janvier 1988 Australie. Cérémonies du bicentenaire et manifestation aborigène

Le jour de fête nationale, les Australiens célèbrent avec faste le bicentenaire de leur pays, en commémorant l'arrivée dans la baie de Sydney des premiers colons britanniques, forçats envoyés par le gouvernement de Londres pour peupler cette nouvelle colonie, habitée alors par quelques centaines de milliers de nomades aborigènes. Les descendants de ces derniers, qui sont environ cent soixante mille et ne représentent plus que 1 p. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Barbara GLOWCZEWSKI, « ABORIGÈNES AUSTRALIENS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aborigenes-australiens/