Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FREEMAN CATHY (1973- )

Le 25 septembre 2000 à Sydney, l'athlète aborigène australienne Cathy Freeman, victorieuse du 400 mètres olympique, effectue son tour d'honneur avec le drapeau australien et le drapeau aborigène, sous les acclamations des 112 000 spectateurs : symbole fort et annoncé de la réconciliation de l'Australie moderne avec les premiers habitants de l'île-continent. Pourtant, en 1994, à l'issue de sa victoire sur 400 mètres lors des Jeux du Commonwealth, elle avait été vertement rappelée à l'ordre par les dirigeants australiens parce qu'elle avait effectué un tour d'honneur avec le drapeau aborigène...

Cathy Freeman est née le 16 février 1973. Vice-championne olympique du 400 mètres en 1996 à Atlanta (48,63 s), derrière Marie-José Pérec (48,25 s), elle est championne du monde de la distance en 1997 (49,77 s) et en 1999 (49,67 s). En l'absence de la Française, l'Australienne domine la discipline. Marie-José Pérec de retour en 2000, le duel entre les deux femmes s'annonçait comme l'un des sommets des jeux Olympiques de Sydney. Le 15 septembre 2000, Cathy Freeman connaît l'honneur d'embraser la vasque olympique – premier hommage rendu par les Australiens aux Aborigènes. Mais une telle situation augmente le stress d'un sportif appelé à concourir. Cathy Freeman allait-elle supporter cette pression supplémentaire ? En fait, le 20 septembre, Marie-José Pérec quitte Sydney et renonce à la confrontation. Cathy Freeman devient championne olympique du 400 mètres en 49,11 s. Plus que la performance sportive, c'est bien évidemment le symbole fort que l'on retiendra.

En 2003, Cathy Freeman met un terme à sa carrière sportive.

— Pierre LAGRUE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ABORIGÈNES AUSTRALIENS

    • Écrit par Barbara GLOWCZEWSKI
    • 7 150 mots
    • 5 médias
    Lors des jeux Olympiques de Sydney, en septembre 2000, la médaille d'or du 400 mètres remportée par l'athlète Cathy Freeman a pu faire illusion. Certaines organisations avaient prôné le boycottage des Jeux, en raison des ambiguïtés de l'événement. Le tour d'honneur de la championne portant les...
  • SYDNEY (JEUX OLYMPIQUES DE) [2000] - Chronologie

    • Écrit par Pierre LAGRUE
    • 4 233 mots
    ...magnifiée : six gloires féminines du sport australien se relayent sur le stade pour transmettre la torche à Cathy Freeman, qui embrase la vasque. Par la personne deCathy Freeman, l'Australie blanche rend un hommage appuyé, à défaut de demande de pardon, à ses premiers habitants, les Aborigènes.

Voir aussi