Stylisticiens


AUERBACH ERICH (1892-1957)

  • Écrit par 
  • Georges MOLINIÉ
  •  • 630 mots

Né à Berlin, ce professeur à l'université de Marburg, chassé par les nazis, réfugié à Istanbul puis aux États-Unis, est l'auteur de travaux sur Dante, le symbolisme chrétien, la littérature latine médiévale, la littérature française. Il est surtout universellement connu depuis la publication, en 1946, de Mimésis : la représentation de la réalité dans la littérature occidentale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-auerbach/#i_0

BALLY CHARLES (1865-1947)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 495 mots

Linguiste suisse, Bally est l'élève de Ferdinand de Saussure, auquel il succède à la chaire de linguistique générale de l'université de Genève ; avec Albert Sechehaye et Albert Riedlinger, il assure la publication posthume du Cours de linguistique générale. La plus grande partie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bally/#i_0

CONTINI GIANFRANCO (1912-1990)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel GARDAIR
  •  • 408 mots

Né à Domodossola, dans la province de Novare, en 1912, Gianfranco Contini a été professeur de philologie romane à l'université de Fribourg, à l'université de Florence et à l'École normale supérieure de Pise. Son autorité intellectuelle dépasse largement le domaine où s'exerce sa triple activité de philologue, de critique et d'historien de la littérature. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianfranco-contini/#i_0

DEVOTO GIACOMO (1897-1974)

  • Écrit par 
  • Michel LEJEUNE
  •  • 600 mots

Né à Gênes le 19 juillet 1897, mort à Florence le 25 décembre 1974, Giacomo Devoto était fils d'un professeur de médecine qui avait fondé à Milan la première clinique italienne de médecine du travail. Il s'oriente vers la linguistique et, après un doctorat à Pavie en 1920, poursuit sa formation à Berlin, à Bâle, à Paris (où il fut, en 1923 et en 1924, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-devoto/#i_0

SPITZER LEO (1887-1960)

  • Écrit par 
  • Georges MOLINIÉ
  •  • 532 mots

Né à Vienne, cet Autrichien fut, comme Erich Auerbach, professeur à l'université de Marburg avant de s'exiler également à Istanbul puis aux États-Unis. Le livre qui permet le plus facile accès à son œuvre, en France, s'intitule Études de style (Gallimard, 1970) : c'est un recueil d'articles, pour la plupart traduits de l'anglais et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-spitzer/#i_0