Grammairiens


ABRAHAM IBN EZRA (1089-1164)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 817 mots

Commentateur, grammairien, philosophe et astronome, Abraham ibn Ezra, né à Tudela, est l'une des plus grandes figures de la pensée juive du Moyen Âge. Sa carrière se divise en deux périodes bien distinctes. Pendant la première, jusqu'en 1140, il vit en Espagne, où des liens d'amitié le lient à Juda Halévi, dont il épouse la fille. Des cinq fils issus de cette union, un seul, Isaac, est connu. Selo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ibn-ezra/#i_0

BEAUZÉE NICOLAS (1717-1789)

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 282 mots

Né à Verdun, Beauzée s'attache d'abord aux sciences et aux mathématiques avant de s'intéresser à la grammaire. Lorsque Dumarsais meurt en 1756, Beauzée lui succède à la rédaction des articles de grammaire de l'Encyclopédie. Il publie en 1767 sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-beauzee/#i_0

BOUHOURS DOMINIQUE (1628-1702)

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 280 mots

Le plus « honnête homme » de la Compagnie de Jésus, et le plus estimé dans le monde, malgré une formation théologique, reçue à Bourges, et une carrière enseignante, commencée à Tours, puis vouée à des préceptorats flatteurs. L'éducation des jeunes princes de Longueville, celle de Seignelay, fils de Colbert, après un séjour à Dunkerque comme aumônier de garnison, assurent sa réputation. Fixé au col […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-bouhours/#i_0

COURT DE GÉBELIN ANTOINE (1725-1784)

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 918 mots

Fort oublié de nos jours, Antoine Court, dit « de Gébelin », fut en son temps un savant respecté. La postérité en jugea autrement, qui voit en lui un encyclopédiste manqué et un mystificateur involontaire. Si son apport à la phonologie balbutiante est reconnu, son principal titre de gloire reste d'avoir jeté les bases d'une lecture ésotérique du tarot.On ne sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-court-de-gebelin/#i_0

GRAMMAIRE GÉNÉRALE ET RAISONNÉE, Antoine Arnauld et Claude Lancelot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 788 mots

Antoine Arnauld (1612-1694) est l'un des chefs de file du jansénisme, qui fut l' adversaire à la fois des Jésuites et des mouvements protestants. En France, ce courant dissident du catholicisme a son centre intellectuel à Port-Royal. Arnauld est l'auteur, avec Claude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaire-generale-et-raisonnee/#i_0

GREVISSE MAURICE (1895-1980)

  • Écrit par 
  • Jacques CELLARD
  •  • 703 mots

Aucun grammairien depuis Vaugelas n'a été aussi représentatif que Maurice Grevisse du souci français d'un « bon usage » de la langue, et aucun n'a connu une telle notoriété. Rien de commun cependant entre les deux hommes, sinon le goût du beau langage et du travail bien fait. Vaugelas est parisien, noble, familier de Richelieu et de la Cour. Maurice Grevisse, fils d'un forgeron et d'une couturière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-grevisse/#i_0

ḤARĪRĪ AL- (1054-1122)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Grammairien et écrivain arabe, né en 1054 près de Bassora (Irak), mort en 1122 à Bassora.Les œuvres d’Abū Muhammad al-Qāsim ibn ‘Ali al-̣Harīrī, plus connu sous le nom d’al-Harīrī, comprennent un long poème sur la grammaire (Mulhat al-i’rab fi al-nahw) accompagné d’un commentaire, et un ouvrage sur le mauvais usa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-hariri/#i_0

NEBRIJA ANTONIO DE (1444-1522)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 288 mots

Antonio Martinez de Cala, à l'instar d'autres humanistes, prit comme nom de plume le nom de sa ville natale, qu'il identifia avec la Nebrissa romaine, et signa ses ouvrages, qui comptent parmi les plus importants de l'Europe au tournant du xve siècle, du nom de « Antonio (ou Elio — Aelius — Antonio) de Nebrija ». Antonio fit ses études à Salamanque — […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-de-nebrija/#i_0

PĀṆINI (Ve s. av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 2 011 mots

Pāṇini, dont on situe l'activité au vie ou au ve siècle avant J.-C., est l'auteur d'un traité remarquablement systématique sur la langue sanskrite de son temps. Cet ouvrage se distingue par la profondeur des concepts linguistiques fondamentaux, par l'exactitude et la précision de l'analyse du sanskrit et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panini/#i_0

PATAÑJALI LE GRAMMAIRIEN (IIe s. av. J.-C. ?)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 1 884 mots

Le nom de Patañjali est attaché à une œuvre majeure de la littérature grammaticale sanskrite, le Mahābhāṣya, qui, vraisemblablement du iie siècle avant J.-C., est un commentaire sur la célèbre grammaire de Pāṇini. Rédigé sous forme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patanjali-le-grammairien/#i_0

PHILOPON JEAN (entre 475 et 480-apr. 565)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 269 mots

Grammairien et philosophe chrétien monophysite, né à Alexandrie (Égypte). Jean Philopon fut le disciple et l'assistant du philosophe Ammonios. C'est en utilisant des notes prises pendant les cours de son maître qu'il publia à partir de 517 plusieurs Commentaires sur les œuvres d'Aristote. Il publia également de nombreux ouvrages consacrés à la théologie, à l'exégèse biblique, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-philopon/#i_0

THOMAS D'ERFURT (fin XIIIe-déb. XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Henri-Jacques STIKER
  •  • 984 mots

Auteur d'un traité, rédigé aux alentours de 1300 et intitulé Grammatica speculativa ou De modis significandi, qui figurait jusqu'en 1921 dans les œuvres de Jean Duns Scot (éd. Vivès, Paris, 1891). Lorsque M. Grabmann corrigea cette erreur d'attribution, Heidegger venait de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-d-erfurt/#i_0

VAUGELAS CLAUDE FAVRE seigneur de (1585-1650)

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 140 mots

Auteur des Remarques sur la langue française, publiées en 1647. On ne peut dire que cet ouvrage de Vaugelas constitue à proprement parler une grammaire ; il s'agit plutôt d'une suite, assez libre, de remarques s'adressant aux « honnêtes gens ». L'auteur ne cherche pas tant à décrire ou à expliquer qu'à indiquer le bon usage, « composé de l'élite des voix. C'est la façon de parl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-vaugelas/#i_0

WHITNEY WILLIAM DWIGHT (1827-1894)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 589 mots

Linguiste américain, William D. Whitney étudie d'abord à Yale, puis en Allemagne, en particulier à Berlin où il a pour professeur le comparatiste Franz Bopp. En 1854, il est professeur de sanskrit à Yale, puis, à partir de 1869, professeur de grammaire comparée. Sanskritiste d'origine donc, Whitney était très connu en Allemagne pour ses travaux originaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-dwight-whitney/#i_0