Écrivains danois


ANDERSEN HANS CHRISTIAN (1805-1875)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 652 mots
  •  • 1 média

Dans le Copenhague des premières décennies du xixe siècle, le romantisme nationaliste bat son plein. Passé la longue vogue de l'imitation française, le Danemark, fouaillé par la défaite de 1801 que lui infligea l'Angleterre, éperonné par les théories du Norvégien Steff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-christian-andersen/#i_0

ANDERSEN NEXØ MARTIN (1869-1954)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 498 mots

Romancier danois né le 26 juin 1869 à Copenhague, mort le 1er juin 1954 à Dresde.Andersen Nexø connaît très tôt la misère dans laquelle vit la classe ouvrière. Né dans les bas quartiers de Copenhague au sein d'une famille extrêmement pauvre, il passe une grande partie de son enfance sur l'île de Bornholm, où il travaille comme berger avant d'être apprenti cordonnier. Il suit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-andersen-nexo/#i_0

BANG HERMAN (1857-1912)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 384 mots

Cet écrivain danois, l'un des grands artisans de la « percée moderne » qu'opérèrent les littératures scandinaves à partir de 1870, a particulièrement été maltraité par le destin. Fils d'un pasteur qui mourut fou, fruit d'un milieu dégénéré, il aurait voulu être acteur de théâtre mais n'y parvint pas ; il dut se réfugier dans le journalisme et la critique. En même temps, rallié par goût aux canons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herman-bang/#i_0

BLICHER STEEN STEENSEN (1782-1848)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 377 mots

L'écrivain Steen Steensen Blicher appartient de fait au romantisme danois. Mais, comme les exemples d'Oehlenschlaeger ou du Suédois Tegnér le prouvent, un certain type de romantisme échevelé (fondé sur l'imagination) ou éthéré (nourri par le sentiment) ne correspondait probablement pas au véritable tempérament scandinave, trop réaliste ou pragmatique. Et ce chasseur fanatique, très proche de la na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steen-steensen-blicher/#i_0

BLIXEN KAREN (1885-1962)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 589 mots

Un destin contraire aura accablé la vie de cette grande aristocrate, narratrice de haut vol et responsable d'une philosophie de l'existence hardiment inactuelle, qui se veut un hymne grave et beau à la dignité humaine. La qualité hautement originale de son inspiration tout comme la noblesse de son attitude en face de l'adversité forcent l'admiration.La fille de Wilhelm Dinesen, officier et plus ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karen-blixen/#i_0

CHRISTENSEN INGER (1935-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 359 mots

La Danoise Inger Christensen est à l'origine d'une œuvre poétique d'une grande sophistication linguistique qui s'intéresse aux interconnexions entre langage, fiction et réalité.Fille de tailleur, Inger Christensen naît le 16 janvier 1935 à Vejle, sur la côte du Jutland. Son diplôme en poche, elle sort du lycée de sa ville natale en 1954, puis fréquente le centre de formation des enseignants de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inger-christensen/#i_0

DAGERMAN STIG (1923-1954)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 678 mots

Les convulsions de la Seconde Guerre mondiale ne pouvaient laisser indifférente la Suède, restée officiellement neutre. Dès 1941 se dessinait à travers les revues l'école dite des années quarante (40-tal, qui sera aussi le titre de la revue porte-parole de ces écrivains, 1944-1947), qui reprenait les grands thèmes existentialistes (angoisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stig-dagerman/#i_0

EWALD JOHANNES (1743-1781)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 619 mots

Fils d'un pasteur piétiste du Sønderjylland (Danemark), tracassé par un tempérament irrémédiablement fantaisiste, bohème, maladif — il mourra de tuberculose dans sa trente-septième année —, Ewald se définissait lui-même comme une sorte de Don Quichotte « qui a toujours été amant de la liberté jusqu'à l'enthousiasme », en outre doué « d'une véhémente puissance d'imagination ». Des amours malheureus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-ewald/#i_0

GJELLERUP KARL (1857-1919)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 217 mots

Écrivain danois, Karl Gjellerup est passé à la postérité surtout parce qu'il partagea, en 1917, le prix Nobel avec H. Pontoppidan. Sans méconnaître la valeur de son œuvre variée et les qualités de son style, il convient pourtant de l'apprécier principalement pour la signification de son évolution : elle vaut non seulement pour le Danemark, mais, en un sens, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-gjellerup/#i_0

GRUNDTVIG NICOLAI FREDERIK SEVERIN (1783-1872)

  • Écrit par 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN
  •  • 2 026 mots

Pasteur, écrivain et savant danois, Nicolai Grundtvig a dit de lui-même qu'il était mi-poète, mi-rat de bibliothèque. Chez lui vont remarquablement de pair la création poétique et une érudition qui embrasse la théologie, l'histoire et les langues anciennes. Mais à travers l'ensemble passe une force spirituelle sans égale. Marqué par les philosophes allemands Fichte et Schelling, de même que par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolai-frederik-severin-grundtvig/#i_0

HANSEN MARTIN (1909-1955)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 412 mots

Une nostalgie hante l'œuvre du Danois Martin A. Hansen : celle d'un Moyen Âge perdu où le peuple chrétien vivait en accord avec lui-même et avait trouvé le moyen de mener harmonieusement son existence ; il ne l'a nulle part mieux dit que dans son dernier livre, Serpent et taureau (Orm og tyr, 1952). Parallèlement, la hantise de l'absurde qui coïncide avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-hansen/#i_0

HEINESEN WILLIAM (1900-1991)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 906 mots

Plusieurs fois, au cours des dernières décennies, le nom de ce natif des îles Féroé, qui rédigea toute son œuvre en danois, fut prononcé pour le prix Nobel, et il est tout à fait regrettable qu'il n'en ait rien été. Car cette œuvre est l'une des plus fascinantes que le Nord nous ait données au cours du xxe siècle. Œuvre abondante, et qui ne se limita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-heinesen/#i_0

HOLBERG LUDVIG (1684-1754)

  • Écrit par 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN
  •  • 1 520 mots

« Je reconnais que je dois tout à la littérature française » (Fateor me libris Gallicis omnia debere), écrivait, avec une aimable exagération, le Danois Ludvig Holberg. Il est certain pourtant que celui qui devait donner un caractère nouveau à la littérature du Danemark et de la Norvège rivalisa av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludvig-holberg/#i_0

JACOBSEN JENS PETER (1847-1885)

  • Écrit par 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN
  •  • 1 895 mots
  •  • 1 média

Dans les pays nordiques, le Danois Jens Peter Jacobsen s'imposa immédiatement comme rénovateur de l'art de la prose, surtout avec son chef-d'œuvre : Marie Grubbe. Mais, pour l'Europe, grâce, entre autres, à Rainer Maria Rilke, il devint le chantre de la solitude et de la mort : comme il est dit dans Niels Lyhne, il s'agit de « mourir sa propre mort ». La con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jens-peter-jacobsen/#i_0

JENSEN JOHANNES VILHELM (1873-1950)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 513 mots

Le prix Nobel récompensa, en 1944, une œuvre sans équivalent dans la littérature danoise et dont la puissance et la vitalité sont la marque distinctive.Né à Farsø, dans le Himmerland, Jensen songea d'abord à étudier la médecine et les sciences exactes. Mais il comprit très vite que seule la littérature pourrait lui permettre d'affronter de face le seul problème qui le passionnait, celui que pose l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-vilhelm-jensen/#i_0

MUNK KAJ (1898-1944)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 421 mots

Rien n'est plus paradoxal que la destinée de ce pasteur danois, originaire de Maribo, en Lolland, qui fut si marqué par la Première Guerre mondiale et ses suites immédiates qu'il rompit en lisière avec les idéaux qu'il était censé prêcher, accusa la démocratie de tous les crimes de l'humanité et se voua sans vergogne au culte de la force et à l'exaltation du héros. Ce déséquilibre était propice à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaj-munk/#i_0

OEHLENSCHLAEGER ADAM (1779-1850)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 770 mots

Oehlenschlaeger est le plus grand écrivain romantique danois, celui aussi dont l'œuvre manifeste le mieux les influences allemandes dont est né ce mouvement en Scandinavie. Il écrivit d'ailleurs indifféremment en danois ou en allemand. Bon vivant, issu d'un milieu bourgeois de Frederiksberg, il hésite, après de bonnes études, entre le droit et les lettres. S'il faut en croire une tradition passabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-oehlenschlaeger/#i_0

PONTOPPIDAN HENRIK (1857-1943)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 550 mots

L'un des paradoxes qu'impose l'étude de l'œuvre de Pontoppidan, romancier danois qui se définissait lui-même comme « un simple soldat dans l'éternelle lutte pour la libération de l'esprit humain », est qu'il ait pu être à la fois le plus grand écrivain naturaliste du Danemark et un violent contempteur de la veulerie moderniste. Toute sa vie, il a appelé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henrik-pontoppidan/#i_0


Affichage 

Jens Peter Jacobsen

Jens Peter Jacobsen

photographie

E. Josephson, «Portrait de Jens Peter Jacobsen», 1879. Nationalhistoriske Museum de Frederiksborg, Danemark. 

Crédits : Courtesy of the Nationalhistoriske Museum at Frederksborg, Danemark

Afficher

Hans Christian Andersen

 Hans Christian Andersen

photographie

H. C. Bloch, Portrait de Hans Christian Andersen. Huile sur toile, 64 cm × 50 cm. Collection privée. 

Crédits : Collection privée

Afficher

Jens Peter Jacobsen

Jens Peter Jacobsen
Crédits : Courtesy of the Nationalhistoriske Museum at Frederksborg, Danemark

photographie

 Hans Christian Andersen

Hans Christian Andersen
Crédits : Collection privée

photographie