Tchad, histoire


N'DJAMENA, anc. FORT-LAMY

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 378 mots
  •  • 1 média

Fondée par l'armée française en 1900 sous le nom de Fort-Lamy, la capitale tchadienne a été rebaptisée N'Djamena (en arabe « nous nous sommes reposés ») en 1973. Avec le ralliement du Tchad à la France Libre dès 1940, Fort-Lamy devint une base stratégique essentielle pour la 2e D.B. du général Leclerc. Sa population n'était que de 17 800 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/n-djamena-fort-lamy/#i_0

OUADDAÏ

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 377 mots
  •  • 1 média

L'histoire de la région du Ouaddaï située dans l'actuelle république du Tchad reste inconnue jusqu'à la fin du xve siècle. À cette époque, les Arabes Tūnjūr, venant du Dār Fūr, s'emparent du pays et y règnent à peu près un siècle. Ils en sont chassés par une révolte des habitants dirigée par un prince d'origine ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouaddai/#i_0

TCHAD

  • Écrit par 
  • Marielle DEBOS, 
  • Jean-Pierre MAGNANT, 
  • Roland POURTIER
  • , Universalis
  •  • 9 850 mots
  •  • 7 médias

La république du Tchad s'étend, au centre du continent africain, sur la partie orientale du bassin hydrographique du lac Tchad. Sa superficie est de 1 284 000 kilomètres carrés répartis du désert du Sahara à la savane soudanienne, et sa population était estimée à plus de neuf millions d'habitants en 2006. La républiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchad/#i_0

TOMBALBAYE FRANÇOIS (1918-1975)

  • Écrit par 
  • Raymond MORINEAU
  •  • 725 mots
  •  • 1 média

Premier président de la République du Tchad, François Tombalbaye, qui a remplacé en 1973, son prénom chrétien par celui de N'Garta (« le vrai chef »), a exercé le pouvoir, d'une manière de plus en plus autoritaire et arbitraire, depuis l'indépendance de son pays (11 août 1960) jusqu'à sa mort.François Tombalbaye est né à Bessada, près de Koumra, au cœur du pay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-tombalbaye/#i_0


Affichage 

Tchad : drapeau

Tchad : drapeau

drapeau

Tchad (1959). De ce drapeau, manifestement inspiré du tricolore français dont il ne diffère que par le jaune de la bande médiane, on peut dire aussi qu'il présente les couleurs panafricaines, sauf le vert remplacé par le bleu marine de France pour le lac Tchad. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Réfugiés du Darfour au Tchad

Réfugiés du Darfour au Tchad

photographie

Réfugiés du Darfour dans le camp de Touloum, au Tchad. Les alliances se renversent, mais les conflits des deux pays demeurent étroitement imbriqués. 

Crédits : Melanie Stetson Freeman/ The Christian Science Monitor/ Getty Images

Afficher

François Tombalbaye, vers 1960

François Tombalbaye, vers 1960

photographie

Membre du Parti progressiste tchadien, François Tombalbaye est élu, en août 1960, premier président de la République du Tchad. Il restera au pouvoir jusqu'en avril 1975, date à laquelle il sera renversé et tué à la suite d'un coup d'État militaire. 

Crédits : Getty

Afficher

Idriss Déby

Idriss Déby

photographie

Au pouvoir depuis 1990, Idriss Déby remporte en 1996 la première élection présidentielle au suffrage universel jamais organisée au Tchad. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Tchad : drapeau

Tchad : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Réfugiés du Darfour au Tchad

Réfugiés du Darfour au Tchad
Crédits : Melanie Stetson Freeman/ The Christian Science Monitor/ Getty Images

photographie

François Tombalbaye, vers 1960

François Tombalbaye, vers 1960
Crédits : Getty

photographie

Idriss Déby

Idriss Déby
Crédits : PA Photos

photographie