Sculpteurs, xviiie s.


ADAM LE JEUNE NICOLAS SÉBASTIEN ADAM dit (1705-1778)

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 486 mots

Membre d'une importante dynastie de sculpteurs lorrains, Nicolas Sébastien Adam est le frère cadet de Lambert Sigisbert et le fils de Jacob Sigisbert. Élevé par son père, il vient rejoindre son frère à Paris, fait un séjour à Montpellier avant de se rendre à Rome à ses propres frais. Il y reste de 1726 à 1734. De retour en France, il est engagé grâce à son frère par le roi et exécute en collaborat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-le-jeune/#i_0

BOUCHARDON EDME (1698-1762)

  • Écrit par 
  • Gabriella RÈPACI-COURTOIS
  •  • 970 mots
  •  • 1 média

Sculpteur parmi les plus illustres sous le règne de Louis XV, Bouchardon est considéré par ses contemporains comme l'artiste qui a « amené le goût simple et noble de l'antique » (Cochin). Son rôle fut en effet celui d'un précurseur : alors que les Adam et les Slodtz portaient à son extrême épanouissement le style rocaille, il s'en détourna pour se faire l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edme-bouchardon/#i_0

BRAUN MATHIAS BERNARD (1684-1738)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 354 mots

Mathias Bernard Braun est, avec Brokoff, dont il se trouve pratiquement le contemporain, le plus important sculpteur tchèque du premier tiers du xviiie siècle. Tyrolien d'origine, il s'installe à Prague autour de 1710, et il faut noter que son œuvre n'aura jamais la saveur populaire de celle de Brokoff. On connaî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathias-bernard-braun/#i_0

BROKOFF FERDINAND MAXIMILIEN (1688-1731)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 418 mots

Nous trouvons en Brokoff l'un des représentants les plus notables et les plus caractéristiques du baroque tchèque, et tout d'abord par son origine : il est en effet le fils de Johann Brokoff (1652-1718), modeste sculpteur sur bois dont le nom reste attaché à la célèbre statue de saint Jean Népomucène sur le pont Charles, à P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-maximilien-brokoff/#i_0

CAFFIERI LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 658 mots
  •  • 2 médias

Famille de sculpteurs et de bronziers d'origine italienne de la seconde moitié du xviie siècle et du xviiie siècle. Les membres les plus marquants de cette nombreuse famille sont tout d'abord son fondateur Philippe Ier (1634-1716). Originaire de Naples, Caffieri travaille pour la pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-caffieri/#i_0

CANOVA ANTONIO (1757-1822)

  • Écrit par 
  • Gérard HUBERT
  •  • 1 459 mots
  •  • 7 médias

Après avoir été célébré comme le dernier classique, Antonio Canova fut ravalé au rang des pasticheurs de l'antique et estimé le représentant le plus typique d'une période néfaste de l'art occidental. Les travaux d'E. Bassi lui ont rendu justice, en révélant esquisses, dessins et peintures qui découvrent une personnalité curieuse. Il ne convient cependant pas de séparer ses recherches de ses œuvres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-canova/#i_0

CHAUDET ANTOINE DENIS (1763-1810)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 415 mots
  •  • 1 média

La courte carrière du sculpteur français Antoine Denis Chaudet, qui ne couvrit qu'une vingtaine d'années, suffit à faire de lui le sculpteur le plus marquant de la période napoléonienne.Ses débuts furent aisés : il obtint le prix de Rome en 1784, passa quatre années en Italie, puis revint en France en 1789. Très tôt remarqué par les milieux artistiques de l'Empire, il reçut des commandes prestigie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-denis-chaudet/#i_0

COUSTOU LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 488 mots
  •  • 1 média

La famille Coustou, qui a fourni trois des principaux sculpteurs du xviiie siècle français, est elle-même apparentée à Coysevox : les deux frères, Nicolas (1659-1733) et Guillaume Ier Coustou (1677-1746) étaient ses neveux. Guillaume II Coustou (1716-1777) est le fils de Guillaume Ier.Élevés dans la tradit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-coustou/#i_0

COYSEVOX ANTOINE (1640-1720)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 368 mots
  •  • 4 médias

L'œuvre d'Antoine Coysevox forme une sorte de contrepartie à celle de l'autre grand sculpteur officiel de Louis XIV, Girardon. Celui-ci, attaché aux modèles antiques, pénétré de l'influence de Poussin, incarne en quelque sorte la tendance classique du règne ; Coysevox apparaît au contraire comme un sculpteur baroque. Collaborateur de Le Brun et de Mansart, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-coysevox/#i_0

CRESSENT CHARLES (1685-1768)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 325 mots
  •  • 1 média

Fils d'un sculpteur sur bois d'Amiens, Cressent s'installe à Paris où il est reçu comme sculpteur à l'Académie de Saint-Luc en 1714. Collaborateur du grand rival de Boulle, Joseph Poitou (mort en 1719), il épouse sa veuve et lui succède ainsi dans la charge d'ébéniste du duc d'Orléans. Il travaille alors pour le Régent puis pour son fils. L'obligation de l'estampille ne datant que de 1743, l'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-cressent/#i_0

DANNECKER JOHANN HEINRICH (1758-1841)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 796 mots
  •  • 1 média

Parmi les plus importants sculpteurs des années 1800, époque que l'on appelle, dans la culture allemande, le classicisme romantique, Johann Heinrich Dannecker développa son art dans le climat éclairé mais insulaire de la cour de Wurtemberg pour laquelle il travailla presque exclusivement pendant près d'un demi-siècle. Paradoxalement, un grand nombre de ses œuvres, destinées à des ensembles jamais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-heinrich-dannecker/#i_0

FALCONET ÉTIENNE (1716-1791)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 570 mots
  •  • 1 média

Le destin d'Étienne Maurice Falconet est l'un des plus curieux qu'offre l'histoire de la sculpture française ; son œuvre répond en effet à deux veines d'inspiration si distinctes que l'on ne dirait pas qu'un seul artiste ait pu concevoir et exécuter l'ensemble.Enfant d'un milieu humble, Falconet eut la chance de s'imposer jeune à l'attention de Lemoyne et de conquérir son amitié. Il fut toute sa v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-falconet/#i_0

GÜNTHER IGNAZ (1725-1775)

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 410 mots

Fils de menuisier, Ignaz Günther est originaire du Haut-Palatinat. Dès 1743, il entre dans l'atelier du sculpteur de la cour bavaroise, J. B. Straub, à Munich. Il voyage et remporte un prix à l'Académie de Vienne. En Autriche, il subit l'influence de Georg Raphael Donner. Tout le reste de sa carrière se déroule en Bavière, autour de Munich où il s'établit ; son œuvre comprend essentiellement des s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignaz-gunther/#i_0

HOUDON JEAN-ANTOINE (1741-1828)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 463 mots
  •  • 1 média

Le jugement de la postérité a placé Houdon au tout premier rang parmi les sculpteurs de la fin du xviiie siècle. Appréciation qui n'est pas sans fondement, mais qui a rejeté abusivement dans l'ombre tel ou tel contemporain de Houdon comme Moitte, Chinard ou Chaudet. Médiocrement concerné par les débats d'idées et les grands problèmes de style, Houdon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-antoine-houdon/#i_0

HURTADO FRANCISCO (1669-1725)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 240 mots

Architecte et sculpteur andalou ; sa première œuvre d'architecture — précédée de quelques retables — combine un camarín, ou chapelle développée en arrière d'une abside, avec un mausolée. Il s'agit du camarín de Nuestra Señora de la Victoria à Málaga, élevé au-dessus du monument funéraire des comtes de Buenavista (1693). L'essentiel de l'activité de Francisco Hurtado se développ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-hurtado/#i_0

LE LORRAIN ROBERT (1666-1743)

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 455 mots

Le plus brillant et le plus doué des disciples de Girardon. Robert Le Lorrain a vu le sort s'acharner sur ses œuvres, qui ont presque toutes disparu. Né à Paris, il obtient le premier prix de sculpture en 1688 et fait un séjour à Rome. En 1700, il est reçu à l'Académie royale, où il est professeur en 1717 et dont il devient recteur en 1737. On cite son nom parm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-le-lorrain/#i_0

LEMOYNE LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 375 mots
  •  • 2 médias

Deux sculpteurs importants ont porté le nom de Lemoyne : Jean-Louis (1665-1755) et son fils Jean-Baptiste (1704-1778), dit le Jeune pour le distinguer de son oncle Jean-Baptiste (1679-1731). Nous avons affaire à une de ces dynasties d'artistes si caractéristiques du xviiie siècle français.Jean-Louis Lemoyne s'était déjà fait une spécialité dans le gen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lemoyne/#i_0

LISBOA ANTONIO FRANCISCO, dit ALEIJADINHO (1738 env.-1814)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 546 mots

Réputé le plus grand des artistes brésiliens, Antonio Francisco Lisboa a exercé ses talents dans la province de Minas Gerais, région montagneuse et désertique, soudainement devenue un Eldorado au début du xviiie siècle. L'Église elle-même, comme toutes les autres classes de la société, s'y était laissé gagner par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-francisco-lisboa/#i_0

MAINI GIOVANNI BATTISTA (1690-1752)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 321 mots

Lombard d'origine, le sculpteur Giovanni Battista Maini vint faire sa carrière à Rome après une première formation reçue à Milan. Travaillant un moment avec son compatriote Camillo Rusconi, qui passait dans le premier tiers du xviiie siècle pour le plus grand sculpteur de Rome, il se vit attribuer une part dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-maini/#i_0

MESSERSCHMIDT FRANZ XAVER (1736-1783)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 866 mots
  •  • 1 média

Pour bien comprendre l'originalité du sculpteur germano-autrichien Franz Xaver Messerschmidt (1736-1783), il convient de replacer son œuvre dans le contexte des préoccupations de l'époque. C'était le temps où, à travers la physiognomonie, Johann Kaspar Lavater se faisait fort de discerner les liens unissant aspects du visage et traits de caractère, ta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-xaver-messerschmidt/#i_0

NINI JEAN-BAPTISTE (1717-1786)

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile FOREST, 
  • Barbara SIBILLE-PUCCINI
  •  • 2 071 mots

On redécouvre aujourd'hui la personnalité et l'art de Jean-Baptiste Nini, sculpteur italien du xviiie siècle, Français d'adoption, qui se résumait jusqu'alors aux seuls portraits en médaillon de terre cuite, exceptionnels par leur finesse d'exécution, conservés dans de nombreuses collections publiques et privé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-nini/#i_0

PAJOU AUGUSTIN (1730-1809)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 462 mots
  •  • 1 média

S'il est possible de trouver dans la seconde moitié du xviiie siècle français des sculpteurs plus inspirés et plus originaux que Pajou, il n'en reste pas moins le plus caractéristique de la période, avec ses hésitations et ses ambiguïtés de style. Né à Paris, Augustin Pajou fut l'élève de Lemoyne. On n'a toutefois pas l'impression que cet apprentissag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-pajou/#i_0

PERMOSER BALTHASAR (1651-1732)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 354 mots
  •  • 1 média

Grand ouvrier des années glorieuses de la Dresde baroque, avec Matthaüs Pöppelmann, Balthasar Permoser travailla d'ailleurs souvent en étroite collaboration avec son confrère architecte ; né à Salzbourg, formé en Italie, il fut appelé seulement en 1691 au service de Jean-Georges III, le père d'Auguste le Fort. Il fit à Dresde tout le restant de sa longue car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balthazar-permoser/#i_0

PIGALLE JEAN-BAPTISTE (1714-1785)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 458 mots
  •  • 1 média

La carrière de Pigalle offre, au moins au départ, quelques analogies avec celle de Falconet. Presque contemporains, ils furent l'un et l'autre élèves de Lemoyne. Mais Pigalle est de ces hommes auxquels on dirait qu'une bonne étoile est attachée. Envoyé à Rome de 1736 à 1739, Pigalle parcourra les échelons de la hiérarchie académique avec facilité, commençant par un coup d'éclat : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-pigalle/#i_0

PINEAU NICOLAS (1684-1754)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 452 mots

Sculpteur et décorateur issu d'une famille d'artistes français des xviie et xviiie siècles. Nicolas Pineau n'avait pas dix ans à la mort de son père Jean (1652-1694), sculpteur du roi, qui travailla à Versailles et dans les différents châteaux de la Couronne, mais il n'en reçut pas moins une formation pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-pineau/#i_0

SCHADOW GOTTFRIED (1764-1850)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 284 mots

Sculpteur allemand, Gottfried Schadow ne rencontre aucune difficulté au cours de sa carrière et a, très rapidement, un grand renom. En 1785, il arrive à Rome et s'intègre au milieu des artistes qui définissent alors le néo-classicisme, style qui s'imposera au cours des années 1800. Il n'y passe que deux ans, avant de retourner en Allemagne où il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gottfried-schadow/#i_0

SCHLÜTER ANDREAS (1660 env.-1714)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 287 mots

Sculpteur et architecte allemand, Schlüter fut actif surtout à Berlin, où il se fixa au plus tard en 1694, sans doute appelé par l'électeur Frédéric III (devenu en 1701 roi de Prusse sous le nom de Frédéric Ier). Probablement originaire de Dantzig, il avait auparavant travaillé à Varsovie, mais sa formation reste obscure. À Berlin, où il exerça de 1702 à 1704 la charge de di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreas-schluter/#i_0

SERGEL JOHAN TOBIAS (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 344 mots
  •  • 1 média

Avec Thorvaldsen, Johan Tobias Sergel est une des grandes figures de la sculpture dans les pays du nord de l'Europe. Né en Suède, il séjourne d'abord à Paris à la fin des années 1750 ; il regagne ensuite la Suède avant de partir pour Rome en 1767, où il réside neuf ans. Avant de se fixer définitivement en Suède, où il obtient un grand renom, il séjourne encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johan-tobias-sergel/#i_0

SLODTZ LES

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 811 mots
  •  • 1 média

Famille de sculpteurs. Sébastien Slodtz, le père (1655-1726), est d'origine flamande ; il s'établit dans la capitale française à une date inconnue, devient disciple de Girardon et reçoit dès 1686 des commandes importantes pour le parc de Versailles : Annibal comptant les anneaux des chevaliers romains (aujourd'hui au Louvre), Aristée et Protée, le grand vase […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-slodtz/#i_0

THORVALDSEN BERTEL (1768 ou 1770-1844)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 354 mots
  •  • 1 média

On a quelque peine aujourd'hui à comprendre les raisons de l'immense succès que Bertel Thorvaldsen connut en Europe jusque vers 1850. On se l'explique mieux si l'on voit dans l'art un phénomène culturel autant qu'artistique : l'expansion du génie antique et de la tradition méditerranéenne et son importation en Europe du Nord par un artiste doué qui voulut fonder sur l'art antique un art proprement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertel-thorvaldsen/#i_0

VERBERCKT ou VERBRECHT JACQUES ou JACOB (1704-1771)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 260 mots

Sculpteur, né à Anvers. Verberckt travaille à Paris avant 1725. En 1730, il participe à Versailles aux travaux de la chambre de la reine sous la direction de Robert de Cotte et de Louis-Claude Vassé. La mort des deux grands sculpteurs de la fin du règne de Louis XIV, Dugoullon et Le Goupil, le laisse, à partir de 1734, seul maître de l'équipe travail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verberckt-verbrecht/#i_0

VIEN JOSEPH-MARIE (1716-1809)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 382 mots

Le cas de Vien est l'un de ceux qui illustrent le mieux les ambiguïtés du mouvement que l'on appelle néo-classique. Vien appartient presque à la même génération que Carle van Loo, Boucher et Natoire ; sa longévité lui permettra d'être, en 1789, à la mort de Pierre, le dernier titulaire du poste de premier peintre du roi, et, avant d'être honoré par Napoléon qui le fera sénateur et comte d'Empire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-marie-vien/#i_0