Michelle LOI

ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles, agrégée de l'Université (lettres), docteur d'État, professeur honoraire à l'université de Paris-VIII, département de littérature générale, domaine chinois

DAI WANGSHU [TAI WANG-CHOU] (1905-1950)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 1 271 mots

Dai Wangshu est le fondateur de l'école poétique chinoise des « modernistes » ou « symbolistes », lancée par la revue des Modernistes (sous-titre français : Les Contemporains). Parmi les jeunes écrivains chinois qui, après le « Mouvement du 4 mai », œuvrent à la naissance et à la reconnaissance d'une littérature de langue parlée, Dai fait partie des « gallic […] Lire la suite

DING LING (1904-1986)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 1 283 mots

Jiang Bingzi (ou Bingzhi) est née en 1904 dans un village de la province du Hunan, d'une famille de noblesse terrienne illustre par ses lettrés et ses hauts fonctionnaires. Ding Ling a quatre ans lorsque son père meurt. Sa mère va lui donner les moyens d'assurer son indépendance ; elle l'emmène à la ville voisine, où la petite fille peut aller à l'école, puis […] Lire la suite

GUO MORUO [KOUO MO-JO] (1892-1978)

  • Écrit par 
  • Jaroslav PRUSEK, 
  • Michelle LOI
  •  • 1 629 mots

Guo Moruo est le nom de plume de Guo Kaizhen, écrivain, savant et homme politique. Sa contribution la plus importante au domaine de la culture chinoise consiste sans doute dans ses études, qui font autorité, à propos des inscriptions anciennes sur os oraculaires et vases de bronze. Mais il fut également un artiste engagé, marqué par le romantisme européen et qui trouva plus d'une fois son inspirat […] Lire la suite

LUXUN [LOU-SIUN] (1881-1936)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 2 763 mots

Luxun domine son époque de toute l'autorité que lui ont conférée son œuvre littéraire et son rôle politique, l'une étroitement mêlée à l'autre, au service du peuple chinois et d'une Chine nouvelle libérée de l'héritage féodal. Né dans l'ancienne Chine et mort à la veille de La naissance de la Chine socialiste, il est le fondateur de la littérature chinoise moderne, le novateur hardi de sa langue e […] Lire la suite

MAO DUN [MAO-TOUEN] (1896-1981)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 1 992 mots

Mao Dun est l'un des premiers grands écrivains de la littérature chinoise de langue moderne née sur la lancée du « Mouvement du 4 mai » (1919). Romancier renommé, fondateur de l'école « réaliste » prônée par la Société de recherches littéraires (1921) dont il est rédacteur en chef de la revue, Le Mensuel du roman, qui tint une grande place dans la construction de la nouvelle li […] Lire la suite

TIAN HAN [T'IEN HAN] (1898-1968)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 345 mots

Tian Shouchang (qui adopta le nom de plume de Tian Han) naquit à Changsha, province de Hunan, dans une riche famille paysanne. À l'école normale supérieure de Tōkyō (1914), il prend connaissance des œuvres dramatiques occidentales modernes. De retour en Chine en 1921, son activité à Shanghai d'auteur dramatique, de traducteur (Shakespeare, Wilde, Mérimée, Tolstoï, Gorki) et d'adaptateur lie son no […] Lire la suite

WEN YIDUO [WEN YI-TOUO] (1899-1946)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 1 184 mots

Peintre et lettré, Wen Yiduo fut le premier grand poète de la littérature chinoise moderne qui ait réussi à donner à la poésie de langue moderne, apparue après le « Mouvement du 4 mai », des formes originales, libérées des règles classiques mais respectueuses de la tradition chinoise et de l'esprit de sa langue. Les circonstances de sa vie conduisirent cet ar […] Lire la suite

YU DAFU [YU TA-FOU] (1896-1945)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 663 mots

Né dans le Zhejiang, Yu Dafu appartient à une famille de propriétaires terriens d'aisance moyenne. Après des études secondaires à Hangzhou et dans une école de la mission américaine, il passe à l'université impériale de Tōkyō où il se spécialise à la fois en économie politique et en lettres allemandes, anglaises et russes. En 1921 paraît à Shanghai un premie […] Lire la suite