Jean BAUDEZ

écrivain

BARNUM CIRQUE

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 531 mots

L'Américain Phinéas T. Barnum (1810-1891), par une réclame tapageuse, fondée sur des affirmations mensongères, d'invention souvent drolatique, conquiert, un demi-siècle durant, d'innombrables foules, parfois sceptiques, mais jamais déçues. Il exhibe successivement : la nourrice de George Washington, une vieille négresse aveugle et à moitié paralysée ; la sirène des îles Fidji, une tête de singe co […] Lire la suite

FUNAMBULES

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 508 mots

On appelle funambules les danseurs et danseuses de corde. La danse de corde, sans doute la plus ancienne des spécialités acrobatiques, demeure, des siècles durant, la plus populaire. Elle fait fureur à la fin du xviiie siècle ; elle triomphe sous l'Empire. Il n'est point de fêtes publiques sans le concours de funa […] Lire la suite

KASPERL ou CASPERL

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 78 mots

Bouffon du théâtre populaire autrichien du xviiie siècle, Kasperl recueillit la faveur dont avait bénéficié le Hanswurst, le Polichinelle allemand, trop balourd et grossier. Les traits de son caractère le rapprochent du Jocrisse français. Jeune paysan, il fait rire par la naïveté de ses réflexions et par la bêtise de ses entreprises. L'avènement du th […] Lire la suite

LALOUE FERDINAND (1794-1850)

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 395 mots

Pendant la seconde Restauration, La Quotidienne, qui avait été sous la Révolution une feuille antirépublicaine, reparaît. C'est la gazette des ultras. Ferdinand Laloue, jeune rédacteur, y publie un mimodrame, La Bataille de Bouvines ou la Roche des tombeaux, que représente le Cirque olympique en novembre 1821. Dès lors, […] Lire la suite

MUSIC-HALL

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 834 mots

Au milieu du xixe siècle, un cabaretier londonien a l'idée de présenter sur une scène des chanteurs professionnels. Il ouvre un établissement sous le nom de Canterbury Music Hall. Le terme est lancé, il fera le tour du monde. Music-hall se dit du spectacle de variétés sous ses diverses formes : suite d'attractions où la […] Lire la suite

PUNCH MISTER

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 299 mots

Personnage ridicule, avec son énorme bosse, son nez busqué, son menton proéminent et son caquet insupportable, dont la création remonte à l'Antiquité. Les auteurs latins l'ont appelé Maccus. Il a survécu à travers les siècles, s'est naturalisé dans chaque pays en conservant son caractère primitif, mais avec les modifications de mœurs, de costume et de langage nécessaires pour être partout compris. […] Lire la suite

RENZ ERNST (1815-1892)

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 541 mots

Dès qu'il put se tenir sur les jambes, Ernst Renz apprit le métier de son père, Cornelius Renz, danseur de corde dans la compagnie Maxwell. Il suit son père au cirque Brilloff où il apprend l'équitation. À vingt et un ans, l'élève, particulièrement doué, devient le bras droit de son directeur. Il apparaît trois fois […] Lire la suite

SAQUI LES (XVIIIe-XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 597 mots

En 1791, un Lalanne (d'une famille de bateleurs parisiens) qui tient l'emploi de premier danseur chez Nicolet sous le nom de Navarin le Fameux, présente sa fille Marguerite (1786-1866), alors âgée de cinq ans. Portée à bout de bras, elle se renverse en arrière pour saisir entre ses lèvres une pièce que son père tient entre ses dents. Peu après Lalanne se casse une jambe : il est congédié. Il prend […] Lire la suite

TOURNIAIRE JACQUES (1722-1829)

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 284 mots

Sans doute le plus ancien directeur de cirque ambulant. Fils d'un marchand grenoblois, Tourniaire arrive à Paris à l'âge de quinze ans et s'engage dans la troupe d'Astley dont il devient bientôt l'un des meilleurs écuyers. Au départ d'Astley pour l'Angleterre, il reste quelque temps avec les Franconi. En 1801, il fonde sa propre compagnie et se met à parcouri […] Lire la suite