Georges DUBY

de l'Académie française

AMADO JEAN (1922-1995)

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 1 004 mots

D'ascendance juive smyrniote et comtadine, le sculpteur Jean Amado est né à Aix-en-Provence le 27 janvier 1922. Toute sa vie, il fut animé par une passion d'artisan pour le beau matériau patiemment, amoureusement, poétiquement élaboré. Excellent dessinateur, il travaille d'abord la céramique avec sa première épouse, Jo Steenackers. En 1954, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-amado/#i_0

BLOCH MARC (1886-1944)

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 597 mots

Partant pour la Grande Guerre, Marc Bloch laisse l'ébauche d'une thèse de doctorat, d'un propos déjà neuf : une étude des populations rurales d'Île-de-France à l'époque du servage ; dès le retour, il la soutient, telle quelle (Rois et serfs, 1920). Il enseigne longtemps à Strasbourg, puis à Paris ; victime des mesures racistes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-bloch/#i_0

BOUVINES BATAILLE DE (1214)

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 404 mots

Bouvines est une bataille, c'est-à-dire, selon les conceptions du temps, un duel où deux concurrents décident de s'engager, seul à seul ou accompagnés de leurs amis, afin de forcer le jugement de Dieu et de trancher définitivement une querelle. Procédure exceptionnelle alors, un acte quasi liturgique, nettement distinct des harcèlements de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-bouvines/#i_0

CHEVALERIE

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 2 490 mots

La chevalerie apparaît au xie siècle comme une catégorie de la société féodale rassemblant les spécialistes du combat cavalier, devenu le seul réellement efficace. C'est par le rite de la remise des armes, l'adoubement, que le jeune homme ayant achevé son éducation militaire, est fait chevalier, apte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chevalerie/#i_0

ÉPIDÉMIES

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Georges DUBY, 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 16 608 mots

L'épidémie, maladie sociale aux effets brusques et amples, est une grande réalité historique, longtemps aussi méconnue des historiens que redoutée des contemporains. Histoire des épidémies, mais aussi épidémies de l'histoire : les maladies n'apparaissent-elles pas avec leur vie indépendante, s'affirmant, s'étendant, s'atténuant et disparaissant ? […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemies/#i_0

FÉODALITÉ

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 5 992 mots

Dans l'histoire de la civilisation de l'Europe occidentale, la féodalité représente un moment particulier qui se caractérise par la dissolution de l'autorité publique ; elle répond à un état de la société et de l'économie fondé sur l'exploitation de la paysannerie par l'aristocratie dans le cadre de la seigneurie. À partir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feodalite/#i_0

FIEF

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 1 173 mots

Dans ses premiers emplois connus, le mot fief désigne un bien meuble. Il devient, au plus tard au xe siècle, l'équivalent, en langue vulgaire, du terme savant «  bénéfice », qui signifie faveur, et que l'on utilisait dans les textes latins pour nommer la récompense accordée pour un service rendu ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fief/#i_0

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • E.U., 
  • Georges DUBY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 18 504 mots

C'est autour de la Méditerranée que se développèrent et s'épanouirent les civilisations de l'Antiquité classique grecque et romaine. Platon comparait les hommes à « des fourmis ou des grenouilles autour d'un étang ». Quand on s'éloignait des rives de la mer intérieure, on entrait dans le pays hostile des Barbares. Pourtant, les premiers peuples […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_0

SERVAGE

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 3 159 mots

Dans l'Europe féodale, le servage apparaît comme une adaptation de l' esclavage aux exigences d'une morale nouvelle, à l'effacement des institutions de droit public, au renforcement de l'aristocratie, et surtout aux nécessités d'une économie privée de moyens techniques, où le travail humain demeure un facteur fondamental de la production, mais où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/servage/#i_0