Arnauld PIERRE

professeur d'histoire de l'art à l'université de Grenoble-II-Pierre-Mendès-France

CALDER ALEXANDER (1898-1976)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 597 mots

Après avoir été l'animateur d'un cirque de figurines miniatures et le créateur de silhouettes caricaturales, dessinées dans l'espace avec du fil de fer, l'Américain Alexander Calder a inventé, au seuil des années 1930, l'une des formes les plus neuves et les plus audacieuses de la sculpture du xxe siècle : le mobile, où la possibilité du mouvement rée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-calder/#i_0

CONCRET ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 727 mots

« Peintureconcrète et non abstraite parce que rien n'est plus concret, plus réel qu'une ligne, qu'une couleur, qu'une surface. » C'est dans ces termes que les membres du groupe Art concret, formé en 1930 à Paris par Theo Van Doesburg (1883-1931), revendiquent une forme d'art non figuratif ayant délibérément rompu avec tout processus d'abstraction progressive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-concret/#i_0

KUPKA FRANTIŠEK (1871-1957)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 789 mots

L'histoire de l'art a été longue à prendre la mesure de l'apport de František Kupka à l'invention de l'abstraction. Il n'est pas sûr, du reste, que la position du peintre soit bien ferme et définitivement acquise : son œuvre n'a pas encore reçu l'attention que l'on a accordée à celle des autres pionniers de l'art abstrait, et son nom n'est pas spontaném […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantisek-kupka/#i_0

LÉGER FERNAND (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 702 mots

La place de Fernand Léger dans son siècle s'est définie avec plus de lenteur que pour certains de ses grands contemporains. Lenteur sans doute à l'image du personnage et de sa légendaire silhouette de paysan normand, à l'image aussi de l'artiste au cheminement régulier et obstiné, qui construit son œuvre avec la certitude de l'objectif visé et la confiance en ses capacités à l'atteindre. Rien n'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leger-fernand-1881-1955/#i_0

OPTIQUE ET CINÉTIQUE ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 4 636 mots

Mouvement polymorphe, dont la riche diversité se laisse difficilement appréhender de manière synthétique, l'art optique et cinétique n'a que récemment réintégré l'histoire de l'art. Il y occupait une place sans commune mesure avec son incontestable succès et son rayonnement auprès des institutions et de la critique informée, mais aussi du grand public, dès les années 1960. Son dynamisme et sa surp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-optique-et-cinetique/#i_0

PICABIA FRANCIS (1879-1953)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 4 890 mots

Il pèse sur Picabia et sur son œuvre différents malentendus qui ne facilitent pas la juste appréciation de son apport à l'art du xxe siècle ni l'élucidation des nombreuses zones d'ombre qui constituent la trame même d'une des entreprises artistiques les plus énigmatiques de son époque. Les difficultés d'analyse et d'interprétation que l'on y rencontre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-picabia/#i_0

PURISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 265 mots

Le purisme est une doctrine esthétique formulée par les peintres Amédée Ozenfant et Charles Édouard Jeanneret (connu comme architecte, à partir de 1920, sous le pseudonyme de Le Corbusier), qui en ont fait connaître le programme au moyen d'un petit livre, Après le cubisme, publié au lendemain de l'armistice de 1918. Il est né d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purisme-mouvement-artistique/#i_0

SOTO JESÚS RAFAEL (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 956 mots

Jesús Rafael Soto était l'un des plus grands représentants de l'art cinétique ; il est décédé à son domicile parisien, le 14 janvier 2005, dans la ville où il avait décidé, bien longtemps auparavant, d'aller chercher, comme d'autres artistes sud-américains, la reconnaissance.Né à Ciudad Bolivar au Venezuela en 1923, Soto arrive à Paris dès 1950, pour s'y confronter à ce qui lui apparaissait alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-rafael-soto/#i_0