André LISCHKE

docteur en musicologie, maître de conférences à l'université d'Évry, retraité

BOLCHOÏ

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 951 mots

« Grand » théâtre de Moscou, le Bolchoï trouve son origine dans un bâtiment construit en 1776 par l'entrepreneur anglais Michael Maddox sur la suggestion du gouverneur de Moscou, le prince Piotr Vassilievitch Ouroussov. C'est là que furent joués les premiers opéras-vaudevilles russes, dont Le Meunier, sorcier, fourbe et marieur de Mikhaïl […] Lire la suite

BRUCKNER ANTON (1824-1896)

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 2 752 mots

Ce maître de l’écriture musicale et de l’orchestration, auteur d’une œuvre monumentale, fut dès son vivant sujet à controverses tout en suscitant parfois des suffrages enthousiastes. Cet état de fait semble avoir déterminé sa postérité, qui l’a vu progressivement acquérir la place à laquelle son envergure créatrice le prédestinait, aux côtés de ses contemporains germaniques Brahms et Wagner. Les n […] Lire la suite

CHOSTAKOVITCH DMITRI (1906-1975)

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 2 766 mots

Sa vie a fait de Dmitri Chostakovitch le témoin de quelques-uns des événements les plus dramatiques de son siècle : la révolution de 1917, la Seconde Guerre mondiale, les répressions staliniennes et les espoirs de la déstalinisation. Déterminée par le devoir de s’adresser en premier lieu à son peuple, et à travers lui au monde entier, son œuvre monum […] Lire la suite

RACHMANINOV SERGUEÏ VASSILIEVITCH (1873-1943)

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 1 608 mots

Compositeur appartenant à une génération « intermédiaire » de la musique russe, Rachmaninov incarne, à la suite de Tchaïkovski, un romantisme russe, à travers un style d'expression empreint d'une intense subjectivité, éloigné de la thématique historique et légendaire qui constitua le domaine privilégié de ses aînés – Moussorgski, Borodine, Rimski-Korsakov. S'il est surtout connu pour ses œuvres pi […] Lire la suite

WEBER CARL MARIA VON

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 3 549 mots

C'est à Weber qu'appartient le mérite d'avoir achevé de donner à l'opéra allemand une existence, une crédibilité et une esthétique propres et de lui avoir permis de tenir tête à l'invasion italienne. Nullement limitée à l'Allemagne, l'influence de Weber a été considérable sur de nombreux compositeurs du xixe siècle, tels que Mendelssohn, Berlioz, Chop […] Lire la suite