Sri Lanka

Sri Lanka : carte de situation

carte de situation

Sri Lanka : carte générale

carte générale

Sri Lanka : carte administrative

carte administrative

Sri Lanka : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Nom officiel
République démocratique socialiste de Sri Lanka (LK)
Forme de gouvernement
république avec une chambre législative (Parlement [225])
Chef de l'État et du gouvernement
Maithripala Sirisena (depuis le 9 janvier 2015). Premier ministre: Ranil Wickremesinghe (depuis le 9 janvier 2015)
Capitales
Colombo (siège du pouvoir exécutif et judiciaire), Sri Jayewardenepura Kotte (dans la banlieue de Colombo, siège du pouvoir législatif)
Superficie (km2)
65 610
Langues officielles
singhalais, tamoul 1
Religion officielle
aucune 2
Unité monétaire
roupie de Sri Lanka (LKR)
Population
21 688 000 (estim. 2018)
Densité (hab./km2)
330,6 (estim 2018)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 18,5 % (2018)
population rurale : 81,5 % (2018)
Projection de population 2030
22 089 000
Taux de natalité
15,29 ‰ (2016)
Taux de mortalité
6,90 ‰ (2016)
Indice de fécondité
2,05 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 73,5 ans (2017)
femmes : 80,6 ans (2017)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 93 % (2017)
femmes : 91 % (2017)
IDH
0,770 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
3 840 (2017)


Les derniers événements

3-16 décembre 2018 • Sri LankaRétablissement de Ranil Wickremesinghe dans ses fonctions de Premier ministre.

Le 3, la Cour suprême suspend les pouvoirs de Mahinda Rajapakse. Le 14, elle annule la décision prise en novembre par le président Maithripala Sirisena de dissoudre le Parlement et de convoquer des élections anticipées en vue de sortir de la crise institutionnelle qui avait éclaté le mois [...] Lire la suite

9-25 novembre 2018 • Sri LankaPoursuite de la crise institutionnelle.

la dissolution du Parlement que le chef de l’État n’avait pas le pouvoir d’ordonner. Le 14, le Parlement adopte une motion de censure contre le gouvernement de Mahinda Rajapakse, que le président Sirisena rejette. Le 25, Maithripala Sirisena accuse Ranil Wickremesinghe de corruption et affirme qu’il ne le renommera jamais au poste de Premier ministre.  [...] Lire la suite

26-27 octobre 2018 • Sri LankaCrise politique.

Le 26, le président Maithripala Sirisena nomme au poste de Premier ministre son prédécesseur Mahinda Rajapakse, qu’il avait battu lors de l’élection présidentielle de janvier 2015. Toutefois, le Premier ministre sortant, Ranil Wickremesinghe, refuse de céder son poste. Le 27, Maithripala Sirisena [...] Lire la suite

17-21 août 2015 • Sri LankaVictoire du pouvoir aux élections législatives.

. L’Alliance nationale tamoule a 16 élus et le Janatha Vimukthi Peramuna (Front populaire de libération, marxiste) 6. Le taux de participation est de 77,7 p. 100. Le grand perdant du scrutin est l’ancien président Mahinda Rajapakse, candidat du Parti de la liberté du Sri Lanka au poste de Premier [...] Lire la suite

13-14 janvier 2015 • Vatican - Sri LankaVisite du pape François au Sri Lanka.

Les 13 et 14, le pape François effectue une visite dans l'île où il exhorte la population à la réconciliation et au respect des droits de l'homme, après la guerre civile meurtrière qui a opposé Cinghalais et Tamouls jusqu'en 2009. Il se prononce implicitement en faveur de l'enquête indépendante internationale réclamée par l'O.N.U. sur les crimes de guerre, à laquelle Colombo s'oppose.  [...] Lire la suite

8 janvier 2015 • Sri LankaÉlection de Maithripala Sirisena à la présidence.

L'ancien ministre Maithripala Sirisena, candidat du Nouveau Front démocratique, remporte l'élection présidentielle anticipée, avec 51,3 p. 100 des suffrages. Il bat le président sortant Mahinda Rajapakse, affaibli par les scandales de corruption et critiqué pour son autoritarisme, qui tentait de briguer un troisième mandat après avoir fait modifier la Constitution à cet effet en septembre 2010. Le taux de participation est de 81,5 p. 100.  [...] Lire la suite

8 avril 2010 • Sri LankaVictoire du parti présidentiel aux élections législatives.

de modifier seul la Constitution. Le Parti national unifié de l'ancien Premier ministre Ranil Wickremesinghe, principal parti d'opposition, qui obtient 29,3 p. 100 des voix et 60 élus, dénonce un scrutin marqué par des violences et des fraudes. Le taux de participation est de 61,3 p. 100. Il s'agit du premier scrutin législatif depuis la fin de la rébellion tamoule, en mai 2009.  [...] Lire la suite

1er-9 février 2010 • Sri LankaArrestation du général Sarath Fonseka et dissolution du Parlement.

Le 1er, le président Mahinda Rajapakse, réélu le 26 janvier, limoge douze officiers supérieurs suspectés d'être restés fidèles au général Sarath Fonseka, ancien chef de l'armée de terre passé à l'opposition et candidat malheureux à l'élection présidentielle de janvier. Le 8, le général Fonseka est arrêté pour conspiration contre le gouvernement. En outre, sa volonté de témoi [...] Lire la suite

26 janvier 2010 • Sri LankaRéélection du président Mahinda Rajapakse.

Le président sortant Mahinda Rajapakse est réélu à la tête de l'État avec 57,9 p. 100 des suffrages, dans un climat de forte tension. Il devance le général Sarath Fonseka, ancien chef de l'armée de terre, qui a rallié l'opposition au lendemain de la victoire militaire contre les Tigres de libération de l'Eelam tamoul en mai 2009. Le taux de participation est de 74,5 p. 100.  [...] Lire la suite