Bangladesh

Bangladesh : carte de situation

carte de situation

Bangladesh : carte générale

carte générale

Bangladesh : carte administrative

carte administrative

Bangladesh : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Data Pays
Nom officiel
République populaire du Bangladesh (BD)
Forme de gouvernement
république avec une chambre législative (Parlement [350 1])
Chef de l'État
Abdul Hamid (par intérim depuis le 20 mars 2013, élu le 22 avril 2013)
Chef du gouvernement
Hasina Wajed (depuis le 6 janvier 2009)
Capitale
Dhaka ou Dacca
Langue officielle
bengali
Religion officielle
islam
Unité monétaire
taka (BDT)
Population
170 371 000 (estim. 2021)
Projection de population 2030
183 691 000
Superficie (km2)
147 570
Densité (hab./km2)
1 154,5 (2021)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 36,6 % (2018)
population rurale : 63,4 % (2018)
Espérance de vie à la naissance
femmes : 72,9 ans (2016)
hommes : 70,3 ans (2016)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 75,6 % (2016)
femmes : 69,9 % (2016)
R.N.B. par habitant (USD)
2 010 (2020)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

13 octobre 2021 Bangladesh. Violences intercommunautaires.

La Constitution de 1972 définit le Bangladesh comme une république laïque, mais l’islam y a été institué religion d’État en juin 1988. Ces violences font écho à celles visant dans le même temps la communauté hindoue au Cachemire, seul État indien à majorité musulmane, et répondent aux violences dirigées contre les musulmans dans l’État indien d’Assam. […]  Lire la suite

23 janvier 2020 Birmanie. Ordonnance de la CIJ sur le risque de génocide des Rohingya.

À la suite de la violente répression qui a visé les Rohingya en août 2017, sept cent quarante mille d’entre eux ont fui vers le Bangladesh. Six cent mille Rohingya se trouvent toujours en Birmanie. La CIJ rejette les arguments avancés par la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi qui a mis en avant l’existence d’un conflit armé interne à la province de l’Arakan et a défendu les initiatives prises en faveur d’une réconciliation. […]  Lire la suite

11-24 décembre 2019 Inde. Adoption d'une législation discriminatoire à l'encontre des musulmans.

Le texte autorise la naturalisation des immigrés hindous, sikhs, jaïns, parsis, chrétiens ou bouddhistes – mais pas musulmans – qui ont fui l’Afghanistan, le Pakistan ou le Bangladesh pour des raisons religieuses, sont arrivés en Inde avant le 31 décembre 2014 et y résident depuis lors. Les jours suivants, des milliers de personnes protestent contre cette mesure dans les États du nord-est du pays proches du Bangladesh – Assam, Tripura, Meghalaya et Bengale-Occidental. […]  Lire la suite

31 août 2019 Inde. Exclusion de nombreux musulmans des registres d'état civil de l'Assam.

À cette date, qui marque l’indépendance du Bangladesh voisin, des millions d’habitants du Bengale oriental s’étaient réfugiés en Inde pour échapper aux massacres qui avaient accompagné la guerre de libération de cette province du Pakistan. Aucun accord d’extradition ne lie l’Inde et le Pakistan, et les centres de détention pour étrangers illégaux ne peuvent abriter un tel nombre de personnes. […]  Lire la suite

30 décembre 2018 Bangladesh. Victoire du pouvoir aux élections législatives.

Le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), principale formation d’opposition, obtient 12,3 p. 100 des voix et 5 élus – 7 avec ses alliés du Front d’unité nationale dirigée par Kamal Hossain. Le BNP, qui avait choisi de ne pas boycotter ce scrutin, contrairement au précédent, dénonce des intimidations et des fraudes. […]  Lire la suite

6-27 septembre 2018 Birmanie. Initiatives judiciaires internationales.

Le 6, la Cour pénale internationale (CPI) se déclare compétente pour enquêter sur la déportation des Rohingya vers le Bangladesh. Rangoon n’a pas ratifié le traité créant la CPI, mais Dacca (Dhaka) en est membre. En août, un rapport de la Mission d’établissement des faits sur la Birmanie, créée par l’ONU, avait recommandé la saisie de la CPI. Le 27, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, se basant sur ce même rapport, décide de mettre en place un organe chargé de réunir des preuves sur les crimes commis en Birmanie depuis 2011, notamment à l’encontre des Rohingya, à fin d’utilisation devant les tribunaux. […]  Lire la suite

8 février 2018 Bangladesh. Condamnation de la chef de l'opposition Khaleda Zia.

La justice condamne la dirigeante du Parti nationaliste du Bangladesh (BNP) et chef de l’opposition Khaleda Zia à cinq ans de prison pour avoir détourné des fonds destinés à un orphelinat lorsqu’elle était Première ministre, entre 1991 et 1996. Cette condamnation compromet les chances de celle-ci de se présenter aux élections législatives prévues en décembre. […]  Lire la suite

7 février 2018 Bangladesh. Réélection du président Abdul Hamid.

Le Parlement réélit pour un second mandat le président Abdul Hamid, membre de la Ligue Awami au pouvoir et candidat unique. Le chef de l’État dispose essentiellement de pouvoirs honorifiques. […]  Lire la suite

16 janvier 2018 Birmanie – Bangladesh. Accord sur le retour des Rohingya.

Environ sept cent cinquante mille Rohingya ont fui la Birmanie depuis octobre 2016, mais des centaines de milliers d’autres sont réfugiés au Bangladesh depuis des décennies. De nombreux Rohingya ne disposent plus de papiers, d’autres refusent de rentrer en Birmanie. […]  Lire la suite

27 novembre - 2 décembre 2017 Vatican – Birmanie – Bangladesh. Visite du pape François en Asie.

Du 29 au 2 décembre, le pape se rend au Bangladesh où il évoque spécifiquement les Rohingya, appelant « à les aider, à agir pour que soient reconnus leurs droits ». Le président Abdul-Hamid et le grand imam Farid Uddin Masoud saluent sa position. […]  Lire la suite