BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

JUILLET PIERRE (1921-1999)

Pierre Juillet, le conseiller de l'ombre par excellence, a suivi Georges Pompidou de Matignon à l'Élysée, puis accompagné les premiers pas de Jacques Chirac sur le devant de la scène politique.

Né en 1921 dans la Creuse, où il conservera toujours une gentilhommière et un élevage de moutons, Pierre Juillet n'a pour tout bagage qu'une licence en droit. Cela le conduit naturellement à devenir avocat, en 1945, une profession qu'il n'exercera pourtant qu'une quinzaine d'années. Car la politique l'appelle. Très jeune, il s'était déjà engagé dans la Résistance, puis avait adhéré en 1947 au Rassemblement du peuple français (R.P.F.) créé par le général de Gaulle. Il épouse d'ailleurs, quatre ans plus tard, une des secrétaires de l'homme du 18 juin.

En 1958, il est chef de cabinet d'André Malraux, qui inaugure la fonction de ministre des Affaires culturelles. Mais c'est dans l'ombre de Georges Pompidou qu'il va faire l'essentiel de son parcours. À Matignon, il présente à son nouveau patron Marie-France Garaud, qui va devenir son alter ego et formera avec lui ce qu'on appellera un « couple infernal ». Pompidou élu président, il bataille contre un autre duo de conseillers, formé par Édouard Balladur et Michel Jobert. Il obtient du chef de l'État, en 1972, le renvoi de Jacques Chaban-Delmas, que Mme Garaud et lui-même vouent aux gémonies, et il veille à la carrière d'un jeune ministre nommé Jacques Chirac.

C'est encore pour faire pièce à Chaban qu'il pousse Chirac à lancer son « Appel des 43 » (parlementaires U.D.R.) et à soutenir indirectement la candidature de Valéry Giscard d'Estaing dans la course à l'Élysée. Quand Jacques Chirac devient Premier ministre, le couple Juillet-Garaud revient à Matignon. Mais c'est deux ans plus tard la rupture avec Giscard, la fondation du Rassemblement pour la République (R.P.R.), et la bataille pour la mairie de Paris. Pierre Juillet est alors si assuré de son influence que, un jour où Chirac le remercie de l'avoir aidé à conquérir la capitale, il ré [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

DIVE, « JUILLET PIERRE - (1921-1999)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-juillet/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.