BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ORCHESTRE

Il est peu de substantifs qui, au cours des siècles, ont eu autant de significations différentes que le mot « orchestre ». C'était, chez les Grecs, la partie du théâtre réservée au chœur et aux danseurs, mais, à Rome, c'était, toujours au théâtre, le lieu où se plaçaient les sénateurs et les vestales. Plus près de nous, ce fut « le lieu où l'on place la symphonie dans les salles de spectacle, qui est un retranchement au devant du théâtre », et, par extension, certains rangs de fauteuils destinés au public et situés entre le parterre et la scène. Par métonymie, le mot désigna, à partir du xviiie siècle, les musiciens qui occupaient l'emplacement de l'orchestre, et ensuite, par abus de langage, un ensemble quelconque d'instrumentistes. C'est ainsi qu'on parle, actuellement, aussi bien d'un orchestre de danse que d'un orchestre de brasserie, de jazz ou, enfin, d'un orchestre symphonique. Mais, si les orchestres de danse ou de musique « légère » correspondent bien habituellement à la définition donnée « d'ensemble quelconque d'instrumentistes », leur composition étant extrêmement variable aussi bien en ce qui concerne le nombre que la nature des instruments, l'orchestre « symphonique » (autrefois appelé symphonie) a, depuis la seconde moitié du xviiie siècle, suivi la courbe d'une évolution au terme de laquelle le nombre et la répartition des instruments et des instrumentistes se sont trouvés fixés d'une manière identique dans tous les pays où la tradition musicale occidentale est vivante. C'est pourquoi, le terme « orchestre » étant pris dans sa signification la plus large, on doit, pour être précis, essayer d'établir une classification dans la multiplicité des familles instrumentales qui ont été utilisées par les musiciens. Mis à part le cas de l'orchestre symphonique (quelquefois appelé grand orchestre), on rencontre deux méthodes de classification. La première tient compte de l'utilisation de l'ensemble des instruments et c'est dans ce sens qu'on parle d'un orchestre de théâtre, d'un orche [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

 

Pour citer cet article

Michel PHILIPPOT, « ORCHESTRE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« ORCHESTRE » est également traité dans :

BASIE WILLIAM dit COUNT (1904-1984)

Écrit par :  Pierre BRETON

Dans le chapitre "De Kansas City à New York"  : …  orchestre, il rejoint la formation de Bennie Moten. À la mort de celui-ci, en 1935, il fonde son premier orchestre. Le célèbre critique John Hammond le distingue et le fait engager au Grand Terrace Café de Chicago. L'ensemble se produit pour la première fois à New York en 1936, au Roseland Ballroom. C'est en mars 1937 que Basie engage le… Lire la suite
B.B.C. ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé à Londres en 1930 pour donner des concerts diffusés en direct sur l'antenne de la B.B.C., l'Orchestre symphonique de la B.B.C. (B.B.C. Symphony Orchestra) voit son profil d'activité se diversifier avec l'essor du disque, et il commence à donner régulièrement des concerts publics après la Seconde Guerre mondiale… Lire la suite
BERLIN ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1882, l'Orchestre philharmonique de Berlin (Berliner Philharmonisches Orchester) a toujours été considéré comme l'une des meilleures et des plus prestigieuses formations symphoniques du monde. Son homogénéité, l'élan collectif qui s'en dégage reflètent dans ce qu'elle a de plus fort la tradition des orchestres… Lire la suite
BOSTON ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

L'Orchestre symphonique de Boston (Boston Symphony Orchestra) fut fondé en 1881 par un banquier mélomane, le major Henry Lee Higginson (1834-1919), qui versa chaque année 50 000 dollars pour en assurer le fonctionnement. Convaincu de la supériorité des musiciens allemands, il fit appel à des chefs d'… Lire la suite
BOULEZ (P.)

Écrit par :  Michel FANO

Dans le chapitre "Le chef d'orchestre"  : …  Devant l'orchestre, là encore, point d'enseignement traditionnel reçu ni, par la suite, dispensé, mais une démythification impitoyable au profit de l'efficacité, par une réorganisation systématique du geste. Le geste se crée en fonction du résultat sonore à obtenir. Plus de chorégraphies destinées à susciter la musique auprès du public, mais un… Lire la suite
CHAMBRE MUSIQUE DE

Écrit par :  Pierre BRETONMarc VIGNAL

un rôle important. Au milieu du xviiie siècle, la distinction entre musique de chambre, au sens moderne, et musique d'orchestre est encore assez floue (quatuors pour orchestre de Carl Stamitz, 1770 et 1774). Elle devient nette vers 1770, époque à partir de laquelle Joseph Haydn et… Lire la suite
CHAPELLE, musique

Écrit par :  Philippe BEAUSSANT

Le terme de « chapelle » entre dans la définition d'une série de notions, d'institutions et de fonctions musicales. La longue évolution du mot lui-même, l'évolution surtout des idées, celles de la musique et du cadre social font de cet ensemble un tissu de contradictions et d'incohérences, dans lequel il n'est pas aisé de… Lire la suite
CHICAGO ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1891 par Ferdinand W. Peck sous le nom d'Orchestre de Chicago, il ne connaît, pendant plus d'un demi-siècle, que deux directeurs musicaux, Theodore Thomas (1891-1905) et Frederick Stock (1905-1942), tous deux d'origine allemande. Entre 1906 et 1912, il porte le nom de Theodore Thomas… Lire la suite
CINÉMA (Réalisation d'un film) - Musique de film

Écrit par :  Alain GAREL

Dans le chapitre "La musique du muet"  : …  une grande variété de timbres et permettait parfois des bruitages tels que coups de feu et trompes de voitures. Cependant, quantité de salles entretenaient de petites formations qui allaient du trio à l'orchestre de fosse, en passant, après la guerre, par le jazz-band, certaines salles d'exclusivité ayant même recours à l'orchestre symphonique,… Lire la suite
CLEVELAND ORCHESTRE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Venu relativement tard sur l'échiquier des grands orchestres américains, l'Orchestre de Cleveland (The Cleveland Orchestra) s'est imposé, surtout grâce à George Szell qui en a été le directeur pendant un quart de siècle, comme l'une des meilleures formations du monde… Lire la suite
COLONNE ÉDOUARD (1838-1910)

Écrit par :  Alain PÂRIS

Né à Bordeaux dans une famille de sept enfants, Judas Colonna, dit Édouard Colonne, affronte très tôt les réalités de la vie qu'il domine avec un courage et un esprit d'entreprise qui ne le quitteront pas. Il entre au Conservatoire de Paris en 1856 et travaille le violon avec Girard et Sauzay, l'harmonie avec Elwart, le… Lire la suite
COLORATION, musique

Écrit par :  Antoine GARRIGUES

Dans le chapitre "La coloration orchestrale"  : …  le piano) suscitent des progrès de la facture instrumentale, qui vont rendre possible la naissance d'un nouveau langage orchestral. L'attention des compositeurs se porte sur le timbre, l'équivalent de la couleur, qui est un des moyens d'expression privilégié par les peintres romantiques. Le choix des timbres devient capital : celui-ci est destiné… Lire la suite
CONCERTGEBOUW D'AMSTERDAM ORCHESTRE DU

Écrit par :  Alain PÂRIS

Comme l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, ceux du Gürzenich de Cologne ou de la Tonhalle de Zurich, celui du Concertgebouw d'Amsterdam (Koninklijk Concertgebouworkest) est l'un des rares orchestres à avoir adopté le nom de sa propre salle de concert, construite sur un projet… Lire la suite
DEUTSCHES SYMPHONIE-ORCHESTER BERLIN

Écrit par :  Alain PÂRIS

Le noyau central du Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, fondé en 1946 dans la zone d'occupation américaine, est à l'origine constitué de musiciens de la Staatskapelle de Berlin qui avaient refusé de rester en zone soviétique. Cet ensemble s'intitule d'abord Orchestre symphonique R.I.A.S. (R.I.A.S.-… Lire la suite
ELLINGTON (D.)

Écrit par :  Alain GERBER

Dans le chapitre "Duke et son orchestre"  : …  De 1925 à 1955 environ, de « Bubber » Miley à Clark Terry, en passant par Johnny Hodges, Harry Carney, Rex Stewart, « Cootie » Williams, Ray Nance, Barney Bigard, Ben Webster, Paul Gonsalves, « Tricky Sam » Nanton,… Lire la suite
ELLINGTON (D.) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Pierre BRETON

29 avril 1899Edward Kennedy Ellington naît à Washington (D.C… Lire la suite
FORME, musique

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Dans le chapitre "Les formes dans la musique instrumentale"  : …  De même que la voix s'est peu à peu émancipée de l'ensemble polyphonique, un groupe d'instruments, le concertino, va se détacher de l'ensemble orchestral appelé ripieno et donner naissance au concerto, nom italien qui exprime l'accord mais dont l'origine latine (concertare, « lutter… Lire la suite
FRANCFORT ORCHESTRE RADIO-SYMPHONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1929 comme orchestre de la radio de Hesse, l'Orchestre radio-symphonique de Francfort (Radio-Sinfonie-Orchester Frankfurt) a pour premier chef Hans Rosbaud, qui, jusqu'en 1937, en fait l'un des principaux acteurs de la musique contemporaine en Allemagne. Il accueille Béla Bartók pour la… Lire la suite
FURTWÄNGLER WILHELM (1886-1954)

Écrit par :  Alain PÂRIS

Dans le chapitre "Une approche structurelle"  : …  Furtwängler appartient à la première génération de chefs d'orchestre qui se sont enfin trouvés libérés des limites techniques des instrumentistes. Wagner se plaignait de l'incompétence de bien des musiciens d'orchestre. Hans Richter, Hans von Bülow, Arthur Nikisch ou même Arturo Toscanini étaient autant des pédagogues que… Lire la suite
GAMELAN

Écrit par :  Geneviève DOURNON

Nom indonésien (employé au masculin en français), le gamelan désigne, à Java et à Bali, des orchestres où prédominent les instruments de percussion en bronze. Il existe différents types de gamelans dont le nom, comme le nombre et la nature des instruments qui les composent,… Lire la suite
GEWANDHAUS DE LEIPZIG ORCHESTRE DU

Écrit par :  Alain PÂRIS

Les premières bases de ce qui allait devenir l'une des plus importantes institutions musicales allemandes remontent à 1743 lorsque se constitue à Leipzig une petite société de concerts dotée à l'origine de seize musiciens sous la direction de Johann Friedrich Gleditzch. L'arrivée à Leipzig du compositeur Lire la suite
GRAND TRAITÉ D'INSTRUMENTATION ET D'ORCHESTRATION MODERNES, livre de Hector Berlioz

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Dans le chapitre "Berlioz, musicien de l'avenir"  : …  En lisant le chapitre intitulé l'orchestre, on s'aperçoit que Berlioz avait une grande connaissance des phénomènes acoustiques. Cette connaissance était empirique mais elle n'en était pas moins juste, et elle sera validée ultérieurement par les scientifiques… Lire la suite
GÜRZENICH DE COLOGNE ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DU

Écrit par :  Alain PÂRIS

Depuis 1812 existait à Cologne une société de concerts symphoniques, la Musikalische Gesellschaft, qui fusionnera en 1827 avec le Singverein pour former la Konzertgesellschaft. Successeur de ces institutions, l'Orchestre du Gürzenich (Gürzenich-Orchester) voit le jour en 1858 lors de l'inauguration de… Lire la suite
INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Histoire et classification

Écrit par :  Josiane BRAN-RICCI

Dans le chapitre "Évolution des instruments"  : …  t-il ? Les instruments suivront les moindres mouvements de cette évolution. Tel l'orchestre symphonique qui, à l'époque romantique, s'impose comme moyen d'expression privilégié et qui, de par sa conception nouvelle, demande des instruments spécifiques. Leurs timbres, différents de ceux du siècle précédent, seront alors moins… Lire la suite
JAZZ

Écrit par :  Philippe CARLESJean-Louis CHAUTEMPSUniversalisMichel-Claude JALARDEugène LLEDO

Dans le chapitre "Le « middle jazz » (1930-1944)"  : …  Club). Il entreprend de se discipliner et de s'établir en formations plus spectaculaires, donc plus étoffées : les années 1930 sont celles du grand orchestre ou big band. Le jazz, aux États-Unis, connaît une vogue croissante qui culminera avec, le 16 janvier 1938, le concert historique de l'orchestre du Blanc Benny Goodman au Carnegie Hall de… Lire la suite
Jumpin' at the woodside, BASIE ("Count")

Écrit par :  Eugène LLEDO

Le Woodside Hotel de Harlem était le lieu de résidence du grand orchestre de Count Basie lorsque celui-ci n'était pas en tournée. Le titre de ce morceau fait référence aux fêtes mémorables organisées par de petits groupes de musiciens dans leurs chambres d'hôtel: détachés de la contrainte de la grande formation en… Lire la suite
LONDRES ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1904, l'Orchestre symphonique de Londres (London Symphony Orchestra) est dirigé jusqu'en 1911 par l'un des plus grands chefs allemands de l'époque, Hans Richter. À l'origine de sa création, la dissidence d'un groupe de musiciens de l'Orchestre de Queen's Hall, en désaccord avec leur chef Henry Wood. Ces… Lire la suite
MAINSTREAM ou MIDDLE JAZZ

Écrit par :  Jean-Louis CHAUTEMPS

Si les solistes s'expriment, le plus avantageusement, au sein de petites formations, il n'en demeure pas moins que l'âge du swing est aussi l'ère des grandes formations, l'apogée des big bands. Le jazz commence à devenir une musique écrite et le rôle de l'arrangeur prend de plus en plus d'importance. Le grand… Lire la suite
MENGELBERG WILLEM (1871-1951)

Écrit par :  Alain PÂRIS

Les Pays-Bas possèdent, grâce à Willem Mengelberg, l'un des meilleurs orchestres du monde : pendant quarante-six ans, Mengelberg a été à la tête de l'orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam qui n'avait que sept ans d'existence lorsqu'il en prit la direction. Patiemment, il a effectué un long… Lire la suite
MUNICH ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1893, l'Orchestre philharmonique de Munich (Münchner Philharmoniker) est alors le seul orchestre permanent entièrement consacré au concert dans la capitale bavaroise. Il porte d'abord le nom de Kaim-Orchester, référence à son fondateur Franz Kaim, qui fait construire pour l'orchestre la salle… Lire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques d'inspiration chinoise

Écrit par :  null TRAN VAN KHÊ

Dans le chapitre "Musique vocale et musique instrumentale"  : …  La musique instrumentale est surtout orchestrale. Il existe bien sûr des solistes qui jouent du qin (cithare chinoise à sept cordes en soie), du zheng (cithare chinoise à treize ou seize cordes), du komunko (cithare coréenne à six cordes), du kayakeum (cithare coréenne… Lire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Asie du Sud-Est

Écrit par :  null TRAN VAN KHÊ

Dans le chapitre "Genres et orchestres"  : …  La musique de tradition savante est une musique d'orchestre. Les ensembles déjà cités sont les plus courants. Mais en Thaïlande, en dehors de l'orchestre pi phat et de l'orchestre mahori semblable au mohori cambodgien, il existe un autre ensemble, khruang sai, composé d… Lire la suite
MUSIQUE

Écrit par :  Pierre BILLARDMichel PHILIPPOT

Dans le chapitre "Circuits économiques de la vie musicale"  : …  xxie siècle) qui en diminue la rentabilité. Mais le prix de revient d'un concert d'orchestre est devenu considérable. Il est important de savoir que cette augmentation est due au fait que les musiciens reçoivent, enfin, un salaire correspondant mieux au niveau élevé de leur qualification. Il est facile de constater que, à moins d'… Lire la suite
MUSIQUE SOUS L'OCCUPATION

Écrit par :  Myriam CHIMÈNES

Dans le chapitre "Éduquer et divertir"  : …  Florent Schmitt ou Olivier Messiaen. Ces orchestres n’en subissent pas moins les conséquences des lois d’exclusion et de l’occupation allemande : « aryanisés » dans leur appellation, les Concerts Colonne, dont le créateur Édouard Colonne était juif, deviennent les « Concert Pierné » ; les œuvres des… Lire la suite
NEW ORLEANS ou NOUVELLE-ORLÉANS STYLE

Écrit par :  Jean-Louis CHAUTEMPS

Dans le chapitre "Les prémices d'un style"  : …  L'orchestre original se compose d'un ensemble mélodique : un ou deux cornets, pour exposer et paraphraser les mélodies (la trompette, instrument plus « noble », sera d'abord réservée aux Blancs), une clarinette, dont la tessiture étendue permet de dessiner une sorte de… Lire la suite
NEW YORK ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Doyen des grands orchestres symphoniques américains, l'Orchestre philharmonique de New York (New York Philharmonic) résulte de la fusion, en 1928, de l'Orchestre philharmonique et de l'Orchestre symphonique de New York… Lire la suite
NORDDEUTSCHE RUNDFUNK DE HAMBOURG ORCHESTRE SYMPHONIQUE DU

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1945 dans le cadre de la radio du nord de l'Allemagne (N.D.R.), l'Orchestre symphonique du Norddeutsche Rundfunk de Hambourg (N.D.R.-Sinfonieorchester) a été façonné par Hans Schmidt-Isserstedt, qui en a été le directeur musical pendant un quart de siècle (1945-1970). Sous sa baguette… Lire la suite
OPÉRA - Les techniques d'écriture

Écrit par :  Yves GÉRARD

Dans le chapitre "Les ensembles"  : …  Hippolyte et Aricie, de Rameau (1733). Il en sera de même dans l'écriture de l'ensemble orchestral, par exemple lors des symphonies descriptives (sommeil, tempête), les théories sur l'imitation justifiant de telles interventions dans la « peinture » du drame. Ce pouvoir expressif de la musique sera repris, transmué dans les fragments-poèmes… Lire la suite
OPÉRA - Le renouveau de l'opéra baroque

Écrit par :  Ivan A. ALEXANDRE

Dans le chapitre "Rameau : le réveil"  : …  avec Carolyn Watkinson), ce n'est ni la qualité des chanteurs, ni la fiabilité de l'édition, ni la conscience professionnelle du chef qui a évolué : c'est l'orchestre. Querelle latente lorsque, la même année 1973, Jean-François Paillard et Jean-Claude Malgoire enregistrent simultanément Les Indes galantes, le premier en imparfait moderne, le… Lire la suite
ORCHESTRE DIRECTION D'

Écrit par :  Alain PÂRIS

Dans le chapitre "Le travail du chef d'orchestre"  : …  musiciens prennent généralement contact avec les œuvres lors de la première répétition. Certains d'entre eux ont peut-être effectué un travail personnel préalable, notamment s'il s'agit d'une œuvre rarement jouée ou d'une partition contemporaine, mais, en règle générale, l'orchestre commence à travailler avec le chef au moment de la première… Lire la suite
ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Le 18 février 1934, le ministre français des Postes, Jean Mistler, signe le décret fondant l'Orchestre national, un ensemble de quatre-vingts musiciens dirigés par Désiré-Émile Inghelbrecht. En imposant l'exclusivité, le règlement de l'orchestre remettait en cause la pratique des remplacements, qui permettait aux… Lire la suite
PARIS ORCHESTRE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1967, l'Orchestre de Paris est la première réalisation du plan de renouveau musical français élaboré par Marcel Landowski à l'initiative d'André Malraux. Il a été suivi par la création d'une quinzaine d'autres orchestres de région. La vocation de l'Orchestre de Paris… Lire la suite
PERCUSSION, musique

Écrit par :  Jean GAUTHIERSylvio GUALDAPaul MÉFANO

Dans le chapitre "Évolution de la percussion dans l'orchestre occidental"  : …  Toutefois, aux débuts de l'orchestre classique au xviie siècle, les compositeurs n'employaient qu'exceptionnellement la percussion. Le préjugé existait de n'admettre comme sons véritablement musicaux que ceux dont la hauteur était parfaitement repérable. Avec quelque nuance de dérision, on appelait… Lire la suite
PHILADELPHIE ORCHESTRE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

premier concert radiodiffusé à l'échelon national (N.B.C., 1929). Il crée des séries de concerts pour les enfants (1921) et pour les étudiants (1933) et s'installe, dès 1930, à Robin Hood Dell pour la saison d'été. À partir de 1936, il participe en outre au May Festival à Ann Arbor (Michigan). Pendant le mandat de Stokowski, en dehors d'œuvres… Lire la suite
PHILHARMONIA ORCHESTRA

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé à Londres en 1945 par Walter Legge, sous le nom de Philharmonia Orchestra, avec les meilleurs instrumentistes de la capitale britannique, cet ensemble a dans l'esprit de ses premiers dirigeants une vocation discographique : il participe aux enregistrements légendaires de la firme E.M.I. au début de l'ère du microsillon… Lire la suite
PHILHARMONIE TCHÈQUE ORCHESTRE DE LA

Écrit par :  Alain PÂRIS

Le principe de la fondation de la Philharmonie tchèque (encore appelée Orchestre philharmonique tchèque ; en tchèque : Orchestr České Filharmonie) remonte à 1894. Il existait depuis longtemps une vie symphonique active à Prague, mais sans la moindre continuité. Les premiers concerts de la nouvelle… Lire la suite
POULET GASTON (1892-1974)

Écrit par :  Alain PÂRIS

Dans le contexte musical parisien des années 1920, la création de cet orchestre était indispensable pour répondre à un public qui reprenait goût aux problèmes artistiques et pour compenser la disparition des scènes parisiennes d'un animateur essentiel, Diaghilev, et de deux orchestres voués à la jeune musique, les Concerts Koussevitzky et… Lire la suite
QUINTETTE

Écrit par :  Marc VIGNAL

En musique, désignation s'appliquant en principe à toute pièce écrite pour cinq parties harmoniques réelles, soit vocales soit instrumentales. À la fin du xvie siècle et au début du xviie en relèvent notamment une des trois messes… Lire la suite
RADIO BAVAROISE ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1949 à Munich, l'Orchestre symphonique de la radio bavaroise (Sinfonieorchester des Bayerischen Rundfunks) est le dernier-né des orchestres de radio allemands qui ont vu le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Son histoire peut être résumée par les cinq noms prestigieux qui se sont succédé à sa tête :… Lire la suite
SPECTRALE MUSIQUE

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

orchestre, dont les sonorités respectives fusionnent pour simuler la cloche. L'orchestre n'est plus qu'un seul et unique instrument qui simule l'attaque franche, l'extinction lente et la hauteur très approximative de cette cloche. Mais que peut apporter l'imitation d'un instrument par tout un orchestre ? Une œuvre comme GondwanaLire la suite
STAATSKAPELLE DE DRESDE ORCHESTRE DE LA

Écrit par :  Alain PÂRIS

La Staatskapelle de Dresde (Sächsische Staatskapelle Dresden), qui a conservé le nom de « chapelle » qui désignait l'ensemble des musiciens d'une cour, est le plus ancien orchestre dont le fonctionnement n'ait connu aucune interruption au cours de son histoire. Sous sa forme originale, dont la… Lire la suite
SÜDWESTRUNDFUNK DE BADEN-BADEN ET FRIBOURG ORCHESTRE SYMPHONIQUE DU

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé à Baden-Baden en 1946 dans le cadre de la radio du sud-ouest de l'Allemagne, ancienne radio de la zone française d'occupation, l'Orchestre symphonique du Südwestfunk de Baden-Baden (Sinfonie Orchester des Südwestfunks Baden-Baden) s'est affirmé rapidement comme l'un des orchestres allemands les plus dynamiques en… Lire la suite
SWING

Écrit par :  Eugène LLEDO

Earl Hines imposent leurs big bands et font danser les États-Unis. Composés couramment de treize musiciens – une section rythmique (basse, batterie, piano et guitare) et des vents (cuivres et anches) –, ces orchestres adoptent le four beats. L'écriture est construite autour de riffs* (employés à l'origine à Kansas City) et repose… Lire la suite
SYMPHONIE

Écrit par :  Pierre BILLARD

Dans le chapitre "L'écriture symphonique"  : …  L'utilisation du grand orchestre va souvent encourager abusivement un type d'écriture « pleine », « riche », « habillée », caractérisée par une surcharge des parties intermédiaires qui donnent, comme l'on dit, du « ventre » à l'orchestre. Il en résulte en général une sorte de magma sonore qui nuit à la perception claire, mais qui, pour cette raison… Lire la suite
TAKE THE "A" TRAIN (D. Ellington)

Écrit par :  Pierre BRETON

« Je pense que tous les musiciens devraient un jour se rassembler, se mettre à genoux et remercier le Duke » (Miles Davis). Véritable créateur de l'esthétique du grand orchestre, Duke Ellington réussit à mêler dans un langage très personnel le bluesLire la suite
VENT INSTRUMENTS À

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

imaginé à profusion des formes d'instruments à vent ; la seule énumération en serait fastidieuse et obligatoirement non exhaustive. Nous intéressent ici les quelques instruments que l'Occident a adoptés et perfectionnés avant tout pour son orchestre symphonique. On ne parlera point des anches libres (accordéon, harmonica, harmonium), ni de l'… Lire la suite
VIENNE ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

L’Orchestre philharmonique de Vienne (Wiener Philharmoniker) est fondé en 1842 par Otto Nicolaï — le compositeur des Joyeuses Commères de Windsor — qui souhaitait sortir les musiciens de l'orchestre du Kärntnertortheater de leur seule condition de musiciens de fosse. Les premiers concerts se déroulent… Lire la suite
VIENNE ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE

Écrit par :  Alain PÂRIS

Fondé en 1900 comme orchestre du Konzertverein, l’Orchestre symphonique de Vienne fusionne en 1914 avec un autre orchestre symphonique viennois, le Verein Wiener Tonkünstler Orchester. Il prend son nom actuel, Wiener Symphoniker, en 1919, mais les deux sociétés absorbées gardent leur indépendance dans l'organisation des… Lire la suite

Afficher la liste complète (58 références)

  

Voir aussi

AMPLIFICATEURS    BANDE MAGNÉTIQUE & MUSIQUE CONTEMPORAINE    BOIS musique    COR musique    CORDES musique    CUIVRES musique    ORCHESTRE DE DANSE    DISQUE    MUSIQUE ÉLECTRO-ACOUSTIQUE    MUSIQUE ÉLECTRONIQUE    ORCHESTRE DE GENRE    ORCHESTRE D'HARMONIE    INSTRUMENTATION musique    FACTURE D'INSTRUMENTS    MUSIQUE OCCIDENTALE XVIIe siècle    MUSIQUE OCCIDENTALE XVIIIe siècle    MUSIQUE OCCIDENTALE XIXe siècle    MUSIQUE OCCIDENTALE XXe siècle    ORCHESTRATION    PRISE DE SON    PUBLIC & ART    REGISTRE musique    TECHNIQUES DE REPRODUCTION    MUSIQUE ROMANTIQUE    STÉRÉOPHONIE    SYNCHRONISATION    TESSITURE    MUSIQUE DE VARIÉTÉ

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.