BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

GAROUSTE ÉLISABETH (1949-    ) et BONETTI MATTIA (1953-    )

Décorateurs et designers français, Élisabeth Garouste et Mattia Bonetti produisent une œuvre commune depuis 1980.

Épouse du peintre Gérard Garouste, Élisabeth Rochline est née à Paris, en 1949, au sein d'une famille d'immigrés russes. Après ses études secondaires, elle entre à l'école Camondo pour y étudier l'architecture d'intérieur. Avant son association avec Mattia Bonetti, elle se consacre au décor de pièces de théâtre.

Né en 1953, à Lugano (Suisse), enfant d'un père italien et d'une mère suisse française, Mattia Bonetti entre dès l'âge de quatorze ans dans une école d'art appliqué à l'industrie à Lugano, dirigée par d'anciens élèves du Bauhaus. À dix-huit ans, sa formation accomplie, il travaille un court instant à Rome avant de s'installer à Paris où il crée des motifs de tissus tout en s'intéressant à la photographie.

La collaboration d'Élisabeth Garouste et de Mattia Bonetti débute en 1980, avec la décoration du club Le Privilège installé au sein du Palace, la boîte de nuit la plus courue de Paris. Le peintre Gérard Garouste, qui réalise un ensemble de panneaux décoratifs pour le club, fait appel à son épouse et à Mattia Bonetti pour aménager l'espace et le décorer. À eux trois, ils créent un univers théâtral et magique composé de peintures murales, de masques en plâtre, de colonnes couvertes de drapés en plâtre et de sièges capitonnés dans l'esprit de l'architecte et décorateur Emilio Terry (1890-1969). Le succès rencontré incite les deux décorateurs à s'associer et à poursuivre dans cette voie en complète rupture avec la ligne lisse du design de l'époque.

En 1981, ils choisissent, pour exposer leurs créations communes, la galerie Jansen, habituée à présenter un mobilier luxueux et discret. La chaise Barbare construite en fer patiné de couleur bronze antique et tendue d'une peau de bête maintenue par des lacets de cuir cristallise, auprès du public, leur démarche. Qualifiés de « nouveaux barbares » par la presse, ils puisent leurs références dans les cultures anciennes et primit [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER, « GAROUSTE ÉLISABETH (1949-    ) et BONETTI MATTIA (1953-    )  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/garouste-bonetti/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« GAROUSTE ÉLISABETH (1949- ) et BONETTI MATTIA (1953- ) » est également traité dans :

NEOTU GALERIE, Paris

Écrit par :  Constance RUBINI

une gestuelle presque théâtrale, qui établit une connivence entre le meuble et l'usager. Ce désir de mettre en scène le mobilier est partagé par Garouste et Bonetti, dont les créations relèvent encore d'un genre différent. Mattia Bonetti a auparavant touché à divers domaines (mode, textile, sculpture et photographie). Quant à Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.