BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

DRAME Drame romantique

Le drame romantique est en fait une forme théâtrale neuve, en rupture brutale avec les œuvres antérieures, et qui s'est cherché des garants essentiels : Shakespeare, la tragédie grecque. Rupture de l'unité classique, ouverture sur le monde et sur l'histoire, refus de la distinction du comique et du tragique, autant d'aspects d'une révolution irréversible. Plus longue et plus profonde en Allemagne, plus spectaculaire en France, la révolution romantique n'a pas porté tous ses fruits au xixe siècle. Loin d'être marginal dans l'univers du théâtre, le drame qui en est issu n'a sans doute trouvé sa vitesse de croisière qu'au xxe siècle, avec Maeterlinck, Claudel, Genet. Les œuvres qu'il a produites sont parfois géniales, parfois inégales, toujours troublantes et fécondes ; il a fallu la révolution scénique du xxe siècle pour qu'on puisse les jouer et les comprendre. Le drame romantique est loin d'être une réalité simple historiquement bien définie. Il revêt selon les pays des aspects différents, naît et meurt à des moments divers ; il apparaît à la fin du xviiie siècle en Allemagne, après 1825 en France.

1.  Traits généraux

Le drame romantique s'affirme avant tout comme révolution par rapport aux formes et aux idées qui l'ont précédé.

Il se veut une révolution historique, ou mieux historiciste. Dans tous les pays, la première revendication d'un auteur de théâtre romantique sera de prendre en compte la transformation actuelle de la société par référence à des moments antérieurs décisifs du passé national, ou même du passé d'autres nations. La nouveauté réside alors dans la prise en compte de l'histoire comme mouvement imprimé à la totalité d'une société ; d'où le gigantisme d'œuvres telles que le Cromwell de Hugo, le Wallenstein de Schiller. Comme dans Shakespeare, il faut montrer une histoire qui ne se fait pas seulement dans les antichambres de palais, mais dans les campagnes et les places publiques. Le Goetz von Berlichingen de Goethe répond à ce schéma, tout comme Henri III et sa cour de Dumas. Le drame, contrair […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  7 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« DRAME » est également traité dans :

DRAME - Drame bourgeois

Écrit par :  René POMEAU

Le drame bourgeois naît au xviiie siècle du déclin de la tragédie classique. Il vise à la remplacer comme grand genre du théâtre sérieux. L'audience qu'obtiennent ces pièces est à mettre en relation avec l'évolution du public, elle-même liée à celle de la société. Chez les spectateurs, quelle que soit leur naissance, le goût… Lire la suite
DRAME - Drame moderne

Écrit par :  Jean-Pierre SARRAZAC

Pourra-t-on jamais écrire une poétique du drame moderne ? Une telle entreprise tiendrait, en vérité, de la gageure, tant le concept de drame paraît aujourd'hui flou et indéterminé au regard de celui de roman ou de poésie. Et d'abord faut-il donner à ce terme son extension maximale, celle qu'il prend aussi bien dans la Poétique d'Aristote… Lire la suite
DRAME - Les écritures contemporaines

Écrit par :  Jean-Pierre SARRAZAC

Pour Peter Szondi, qui a pensé globalement la crise dans laquelle la forme dramatique entre à la fin du xixe siècle, le théâtre contemporain ne saurait plus être conçu comme un « événement interpersonnel au présent ». Il ne saurait continuer de produire des personnages qui soient de simples entités psychologiques ou sociales.… Lire la suite
ADAMOV ARTHUR (1908-1970)

Écrit par :  Jacques POULET

*Auteur dramatique français d'origine russo-arménienne, Arthur Adamov a vécu une enfance entre deux mondes. Né à Kislovotsk (Caucase), il passe ses premières années à Bakou ; ses parents possèdent « une bonne partie des pétroles de la Caspienne ». Surprise en Allemagne par la déclaration de la Première Guerre… Lire la suite
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

Écrit par :  Elisabeth ANGEL-PEREZJacques DARRASJean GATTÉGNOChristine JORDISAnn LECERCLEMario PRAZ

Dans le chapitre "Le drame élisabéthain"  : …  retentissante) aboutit chez Shakespeare à la sérénité du chef-d'œuvre, particulièrement dans les *drames majeurs. Car le drame shakespearien est inégal, et ses faiblesses sont plus irritantes, sans doute, à cause de son génie même, ainsi le sublime et absurde Cymbeline. Il est vrai que chaque âge voit les maîtres du passé selon ses… Lire la suite
AUTO SACRAMENTAL

Écrit par :  Marcel BATAILLON

Dans le chapitre "Règne de l'allégorie"  : …  *Cette symbiose du théâtre sacré et du théâtre profane a valu au genre eucharistique un grand éclat littéraire et des moyens techniques inespérés pour des spectacles de plein air. À des dramaturges qui étaient presque tous des prêtres, la « quadruple interprétation » traditionnelle de l'Écriture offrait maintes « figures » toutes faites pour… Lire la suite
AUTRICHE

Écrit par :  Roger BAUERJean BÉRENGERAnnie DELOBEZChristophe GAUCHONFélix KREISSLERPaul PASTEUR

Dans le chapitre "Le théâtre populaire jusqu'à Nestroy"  : …  avec la comédie littéraire, française ou italienne. Karl Friedrich Hensler (1759-1825) amalgame le *drame bourgeois sentimental et le drame de chevalerie. Emanuel Schikaneder (1751-1812), auteur du livret de La Flûte enchantée, Joachim Perinet (1763-1816), Ferdinand Kringsteiner surtout (1775-1810) inventent le tableau de mœurs « local »,… Lire la suite
BARLACH ERNST (1870-1938)

Écrit par :  Pierre VAISSE

… *Sculpteur, graveur et dramaturge allemand, Ernst Barlach est un des plus célèbres représentants de ce que l'on a appelé l'expressionnisme allemand. Originaire du Holstein, il étudia à l'École des arts décoratifs de Hambourg et à l'Académie de Dresde. À Paris, où il séjourne à deux reprises entre 1895 et 1897 et où il fréquente l'académie Julian, il… Lire la suite
BATAILLE HENRY (1872-1922)

Écrit par :  Antoine COMPAGNON

… *Poète et dramaturge, né à Nîmes, fils de Léopold Bataille, un austère magistrat du Second Empire, Henry Bataille vient faire ses études à Paris. Il croit d'abord se sentir une vocation de peintre et fréquente l'académie Jullian. Mais, féru de théâtre, il écrit un drame fortement inspiré par le romantisme dont Sully Prudhomme a fait l'éloge.… Lire la suite
BEAUMARCHAIS PIERRE-AUGUSTIN CARON DE (1732-1799)

Écrit par :  Pierre FRANTZ

Dans le chapitre "Une dramaturgie nouvelle"  : …  des formes du théâtre de cour. Beaumarchais choisit l'effet de proximité et de sympathie, *visé dans le drame ou la tragédie domestique, et la complicité dans le comique. Le spectateur doit se retrouver dans le personnage parce que, comme lui, il est homme. C'est le « caractère », Figaro ou Tarare, qui compte plus que l'« état »,… Lire la suite
BENJAMIN WALTER (1892-1940)

Écrit par :  Philippe IVERNEL

Dans le chapitre "Révélation et tragédie. La question de l'origine"  : …  prise entre l'être et le paraître, comme l'est plus généralement toute expérience symbolique. *Origine du drame baroque allemand (1928) scinde la tragédie, cette révélation à l'envers, en deux versions antithétiques, jusqu'alors trop souvent amalgamées : d'un côté la Tragödie, la tragédie grecque, où le héros, par sa résistance,… Lire la suite
BETTI UGO (1892-1953)

Écrit par :  François PITTI-FERRANDI

… *Auteur dramatique italien, Ugo Betti est l'un des écrivains les plus importants de sa génération. De nombreux prix l'ont couronné dans son pays. Ses dernières pièces, adaptées par M. Clavel (Pas d'amourCorruption au palais de justiceL'Île aux Chèvres), ont obtenu en France un grand succès. Le poète n'est pas… Lire la suite
BJÖRNSON BJÖRNSTJERNE (1832-1910)

Écrit par :  Régis BOYER

Dans le chapitre "Un hymne à la Norvège"  : …  et sociale oriente de plus en plus son inspiration. Les Nouveaux Mariés (1865) est un *drame qui critique les idéaux matrimoniaux de la bourgeoisie traditionnelle, tandis qu'un nouveau récit paysan, La Jeune Pêcheuse (1868) revient à l'exaltation de la nature des fjords et des fjells. Avec les poèmes d'Arnljot GellineLire la suite
BLOK ALEXANDRE (1880-1921)

Écrit par :  Sophie LAFFITTE

Dans le chapitre "Les poisons lyriques"  : …  sont écrits en 1906. Blok les publie sous le titre de Drames lyriques. Qu'est-ce qu'un *drame lyrique ? Pour Blok, le point de départ de ses premiers drames, c'est la complexité de l'âme moderne « nécessairement solitaire... pleine d'émotions chaotiques, inextricables ». Cette âme n'a pas d'autre moyen d'expression que le lyrisme. Ce… Lire la suite
LES BONNES, Jean Genet

Écrit par :  David LESCOT

JeanGenet *L'argument des Bonnes (1947, nouvelle version en 1958), fut fourni à Jean Genet (1910-1986) par un fait divers survenu en 1933 : le crime des sœurs Papin, au Mans. De l'événement originel, la pièce a conservé une trame policière indécise, occupant l'arrière-plan du drame. On seLire la suite
BORCHERT WOLFGANG (1921-1947)

Écrit par :  M. NUGUE

… *La brève destinée de Wolfgang Borchert est placée tout entière sous le double signe du théâtre et de la guerre. Après un stage d'apprentissage dans une librairie, Borchert devient acteur dramatique, lorsqu'à vingt ans il est incorporé et envoyé sur le front oriental où il est grièvement blessé. Soupçonné de s'être lui-même infligé cette blessure et… Lire la suite
BOULEVARD THÉÂTRE DE

Écrit par :  Daniel ZERKI

Dans le chapitre "L'âge tendre (1789-1814)"  : …   ; on y riait, on y pleurait. Elles donnèrent naissance au mélodrame, qui emprunta aussi au *drame sentimental de Diderot ou de Nivelle de La Chaussée, au roman populaire d'Ann Radcliffe et au théâtre allemand. Ce fut le mélodrame qui le premier en France abandonna les trois unités (La Fille de l'exilé, de Pixérécourt, 1819) et qui… Lire la suite
BRECHT BERTOLT (1898-1956)

Écrit par :  Philippe IVERNEL

Dans le chapitre "La théorie du théâtre épique"  : …  est d'abord, en annexe à Mahagonny (1927-1929), un tableau qui oppose sur deux colonnes le *théâtre dramatique au théâtre épique. L'un fait appel à la suggestion, au sentiment : spectacle qui absorbe, qui consomme, qui épuise le spectateur. L'autre, au contraire, fait appel à la critique, à la raison : il libère le spectateur du spectacle… Lire la suite
BÜCHNER GEORG (1813-1837)

Écrit par :  Philippe IVERNEL

*Les deux drames de Büchner, La Mort de Danton (1835) et Woyzeck (rédigé sans doute en 1836-1837, mais publié pour la première fois en 1879 seulement), n'ont rencontré leur véritable public qu'à la fin du xixe siècle et sous la république de Weimar. C'est aussi qu'ils… Lire la suite
BUERO VALLEJO ANTONIO (1916-2000)

Écrit par :  Bernard SESÉ

…  de Buero Vallejo. Son œuvre dramatique peut être classée selon trois orientations distinctes. *Du point de vue de la critique sociale et politique, plusieurs drames, ou tragédies, dénoncent toutes les formes d'oppression ou d'exploitation. Hoy es fiesta (1955, Aujourd'hui c'est jour de fête), Las Cartas boca abajo (… Lire la suite
CAO YU ou CAOYU [TS'AO-YU] (1905-1996)

Écrit par :  Paul BADY

Face au théâtre traditionnel, le *drame moderne d'inspiration occidentale a eu quelque difficulté à s'implanter en Chine. Si le « théâtre parlé » [huaju] (par opposition à l'opéra chanté) a finalement réussi à s'imposer dans les années trente, c'est en grande partie à Cao Yu qu'il le doit. Le succès… Lire la suite
CASONA ALEJANDRO RODRIGUEZ ALVAREZ dit ALEJANDRO (1903-1965)

Écrit par :  Bernard SESÉ

… *Dramaturge espagnol. Né dans un village des Asturies, il tire son pseudonyme de la maison (casona) de son enfance. Instituteur dans le val d'Aran, il découvre la valeur pédagogique de la poésie et du théâtre. Sous la IIe République, il est directeur du théâtre des Misiones pedagógicas qui, à l'instar de La Barraca, animée par… Lire la suite
CLAUDEL PAUL (1868-1955)

Écrit par :  Gilbert GADOFFRE

Dans le chapitre "L'égocentrisme lyrique de la jeunesse"  : …  *L'Arbre, ce sont les pièces de jeunesse : Tête d'or (1889), La Ville (1890), L'Échange (1894), Le Repos du septième jour (1896), La Jeune Fille Violaine (1893, modifiée en 1898, puis en 1910 sous le nom de L'Annonce faite à Marie). Drames lyriques encore très proches de leurs origines… Lire la suite
COMÉDIE LARMOYANTE

Écrit par :  Nicole QUENTIN-MAURER

… *Genre théâtral du xviiie siècle, illustré notamment par les quelque quarante pièces en vers de Nivelle de La Chaussée (Le Préjugé à la mode, 1735 ; Mélanide, 1741 ; L'École des mères, 1744). Ces drames sentimentaux n'avaient pas la prétention d'amuser, mais d'émouvoir et d'attendrir. On y voyait des… Lire la suite
CROMMELYNCK FERNAND (1885-1970)

Écrit par :  Hubert HARDT

… *Auteur dramatique belge. Né et mort en France, d'ascendance à la fois belge, bourguignonne et savoyarde, Fernand Crommelynck s'avère un authentique Flamand d'expression française, tout comme Verhaeren qui le « découvrit » et Maeterlinck dont s'inspira sa première pièce, Nous n'irons plus au bois (1906). En montant au théâtre du Gymnase (… Lire la suite
D'ANNUNZIO GABRIELE (1863-1938)

Écrit par :  Pierre de MONTERA

Dans le chapitre "Ses romans et son théâtre"  : …  Le Feu. La Duse amènera D'Annunzio au théâtre et l'aidera à réaliser ses rêves sur la scène.* Il a sa conception à lui du drame : rompre avec l'esprit bourgeois ; opposer, comme un Ibsen ou un Sudermann, à la morale commune la loi de l'homme qui renverse les obstacles pour aller à la découverte de sa vérité. Il rêve, comme Wagner, de… Lire la suite
DON CARLOS, Friedrich von Schiller

Écrit par :  Jean-Louis BESSON

Friedrich von Schiller *Don Carlos, Infant d'Espagne est écrit entre 1783 et 1787. Cette longue période de composition reflète les hésitations de Schiller quant à l'orientation générale et à la forme de sa pièce. Elle est d'abord conçue comme un « drame de famille dans une maisonLire la suite
ECHEGARAY JOSÉ (1832-1916)

Écrit par :  Bernard SESÉ

… juge qu'ils frisent le ridicule ou le grotesque. Echegaray a pourtant connu son heure de célébrité. *L'œuvre est abondante : elle compte soixante-quatre pièces. Elle comprend d'abord des drames historiques : La Esposa del vengador (L'Épouse du vengeur, 1874) ; En el puño de la espada (À la poignée de l'épée, 1875… Lire la suite
ELIOT THOMAS STEARNS (1888-1965)

Écrit par :  Henri FLUCHÈRE

Dans le chapitre "Le dramaturge"  : …  autres) avait, à l'évidence, montré que la poésie était inséparable de ce théâtre-là et que « * drame poétique » n'était pas une formule vaine. Or cette heureuse alliance ne s'était plus retrouvée sur la scène depuis la fermeture des théâtres en 1642. Le drame « romantique » n'avait pas réussi à la ressusciter. La fréquentation de Shakespeare… Lire la suite
ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

Écrit par :  Henri FLUCHÈRE

Dans le chapitre "« The Mirror for Magistrates »"  : …  encore tout proche, de l'Angleterre de la guerre des Deux Roses. Le Miroir fournit au *drame historique bientôt florissant une doctrine et un inépuisable réservoir de personnages et de sujets compatibles avec la vision sénéquéenne d'un univers tragique où les affaires de l'homme relèvent de sa propre responsabilité, mais sont néanmoins… Lire la suite
FAUST (J. W. von Goethe)

Écrit par :  Jacques LE RIDER

Dans le chapitre "La quête de l'absolu"  : …  *Faust I consiste en trois ensembles assez nettement distincts. La « Dédicace » et le « Prélude sur le théâtre » condensent l'art poétique de Goethe. Le « Prologue dans le ciel », sur le modèle des Mystères médiévaux et du Théâtre du monde baroque, situe l'affrontement entre l'homme surhumain Faust, Dieu et son antagoniste Méphistophélès… Lire la suite
GOETHE JOHANN WOLFGANG VON (1749-1832)

Écrit par :  Pierre BERTAUX

Dans le chapitre "Sur la trace du génie"  : …  l'adulte qu'il pressent en lui-même. Il dessine, il lit, il écrit. Il imprime à compte d'auteur un *drame, Götz von Berlichingen (1773), dont le héros est un chevalier du Moyen Âge. Le succès est grand et lui taille une première réputation. Il a créé et mis à la mode un style nouveau, un genre « vieil allemand » qui plaît à la jeunesse… Lire la suite
GRILLPARZER FRANZ (1791-1872)

Écrit par :  Michel-François DEMET

… hui comme le plus grand dramaturge autrichien, une œuvre diverse où s'opposent, apparemment, des « * drames à l'antique » (problèmes du bonheur personnel) et des « drames historiques » (problèmes du règne et de l'action). Ses heurts avec une censure particulièrement mesquine ne firent qu'accroître sa tendance à l'isolement et approfondir sa… Lire la suite
HAUPTMANN GERHART (1862-1946)

Écrit par :  Michel-François DEMET

Dans le chapitre "« Les Tisserands » et la période naturaliste"  : …  de Hauptmann durera – et ce n'est pas un hasard – jusque vers 1904, date de son second mariage. *Ses deux premiers drames, Avant le lever du soleil (Vor Sonnenaufgang, 1889) et Les Tisserands (Die Weber, 1893) mettent en scène la masse des travailleurs réduits à l'esclavage et à la famine, opposés à une classe… Lire la suite
HEBBEL FRIEDRICH CHRISTIAN (1813-1863)

Écrit par :  Michel-François DEMET

Dans le chapitre "« Toute vie est un combat entre l'individu et l'univers »"  : …  Le *drame moderne, si du moins celui-ci doit enfin prendre naissance, se distinguera du drame shakespearien (dont il faut de toute manière partir) en ceci que la dialectique dramatique se situera non seulement dans les caractères, mais dans l'idée elle-même. Le drame sera non seulement celui de l'homme dans ses rapports avec l'Idée, mais la… Lire la suite
HEDDA GABLER, Henrik Ibsen

Écrit par :  Régis BOYER

HenrikIbsen *Au sein de la magistrale œuvre dramatique du Norvégien Henrik Ibsen (1828-1906), Hedda Gabler (1890), pièce en quatre actes, occupe une place centrale avec Une maison de poupée (1879). Elle relate le destin tragique d'une femme qui n'a pas su donner un sens à sonLire la suite
IBSEN HENRIK (1828-1906)

Écrit par :  Régis BOYER

Dans le chapitre "Les drames contemporains"  : …  revient à Rome. En 1877, avec les Soutiens de la société (Samfundets Stötter), *il inaugure une nouvelle série de pièces, les drames dits contemporains parce que leurs sujets sont pris dans l'actualité, au prix d'une curieuse alchimie littéraire où s'amalgament données réelles, théories sociales, politiques et philosophiques,… Lire la suite
KALISKY RENÉ (1936-1981)

Écrit par :  Marc QUAGHEBEUR

… *Combattre la disparition de la dimension métaphysique dans les processus révolutionnaires ; récuser aussi bien la confiance dans le progrès liée à l'illusion d'un ordre universel que l'imposture de la civilisation de masse ; réaffirmer la dimension tragique de l'existence, tels sont quelques-uns des axes éthiques qu'entendit réactualiser l'œuvre de… Lire la suite
KLEIST HEINRICH VON (1777-1811)

Écrit par :  Claude DAVID

Dans le chapitre "La violence du tragique"  : …  projets ont mûri. C'est dans une retraite paisible près du lac de Thoune qu'il écrit son premier *drame, La Famille Ghonorez, plus tard rebaptisé Famille Schroffenstein. Comme dans un nouveau Roméo et Juliette, on assiste à d'impossibles amours conçues au milieu de la lutte que se livrent deux familles ennemies entre… Lire la suite
KLINGER FRIEDRICH MAXIMILIAN VON (1752-1831)

Écrit par :  Marie-Claude DESHAYES

… *Fils d'une blanchisseuse de Francfort, étudiant en droit, comédien ambulant, puis officier en Russie, Klinger, qui fut l'ami de Goethe, est le dramaturge de la passion, de la liberté et de l'individualisme. Dans Les Jumeaux (Die Zwillinge, 1776), il aborde le problème des frères ennemis. Son drame Sturm und Drang (1776,… Lire la suite
LODGE THOMAS (1557-1625)

Écrit par :  Henri FLUCHÈRE

… *Fils du lord-maire de Londres, Thomas Lodge fut éduqué à l'École des marchands tailleurs et à Trinity College (Oxford). Il fit aussi du droit à Lincoln's Inn (1578), mais la littérature l'attira bientôt. Il se lança dans la controverse en 1580 contre un pamphlet de Stephen Gosson, The School of Abuse (1579), qui traitait les poètes et les… Lire la suite
LUGNÉ-POE AURÉLIEN-MARIE LUGNÉ dit (1869-1940)

Écrit par :  Pascale ROGER

… centaine d'œuvres à son répertoire, privilégiant les auteurs scandinaves et particulièrement Ibsen. *Jusqu'en 1897, l'Œuvre se veut le temple du drame symboliste, l'équivalent de ce que représente pour les naturalistes le Théâtre-Libre. S'opposant à l'attachement de celui-ci à la matérialité de la vie comme à celle de la scène, Lugné-Poe projette de… Lire la suite
LUZZATTO MOSHE HAYYIM (1707-1747)

Écrit par :  André NEHER

… *L'une des plus géniales personnalités juives du xviiie siècle. Grand mystique, disciple attardé de Sabbataï Zevi, auteur de nombreuses études kabbalistiques, Moshe Hayyim Luzzatto est, en même temps, un moraliste distingué, un styliste et un maître en didactique littéraire, le créateur, enfin, d'un genre presque entièrement… Lire la suite
MADÁCH IMRE (1823-1864)

Écrit par :  Lorant CZIGANY

Dans le chapitre "« La Tragédie de l'homme »"  : …  *Madách composa Az Ember Tragédiája (La Tragédie de l'homme), publiée pour la première fois en 1861, à l'âge de trente-sept ans. Le point de départ de la pièce est fourni par le récit de la Genèse. Esprit de négation, Lucifer se révolte et réclame sa part à Dieu, qui lui donne deux arbres dans l'Éden. Après avoir succombé à la… Lire la suite
MAFFEI SCIPIONE (1675-1755)

Écrit par :  Universalis

… *Dramaturge, archéologue et érudit qui, dans sa tragédie en vers Mérope (1713), chercha à introduire la simplicité des classiques grecs et français dans le drame italien et prépara ainsi la voie aux tragédies dramatiques d'Alfieri et aux livrets de Métastase. Maffei étudia au collège des jésuites de Parme, puis il participa à la guerre de… Lire la suite
MELO NETO JOÃO CABRAL DE (1920-1999)

Écrit par :  Pierre RIVAS

…  mais aussi d'efflorescence côtière à l'image d'une région où opulence et misère coexistent. *Morte e vida Severina (1955), drame social, ou plutôt auto sacramental de Noël du Pernambuco mis en musique par Chico Buarque et représenté au Festival universitaire de Nancy en 1966, dit la lutte entre la mort qui assiège Severino fuyant la… Lire la suite
MOKUAMI KAWATAKE (1816-1893)

Écrit par :  René SIEFFERT

… *L'un des meilleurs écrivains du xixe siècle et l'un des trois plus grands hommes de théâtre du Japon, avec Zeami et Chikamatsu. Né à Edo (Tōkyō) dans une modeste famille de petits commerçants de la ville basse (Shitamachi), il avait de naissance la vivacité, la spontanéité, l'ironie et l'humour un peu gros des personnages de… Lire la suite
NATURALISME

Écrit par :  Yves CHEVREL

Dans le chapitre "Un modèle pour le drame naturaliste ?"  : …  Le modèle du *drame naturaliste, s'il existe, est à chercher hors de France. Le texte théorique le plus représentatif à ce sujet est certainement la Préface de Mademoiselle Julie (1888). August Strindberg, qui a sous-titré sa pièce “tragédie naturaliste”, y déclare d'ailleurs expressément que les “romans monographiques des frères Goncourt”… Lire la suite
NORVÈGE

Écrit par :  Marc AUCHETRégis BOYERGeorges CHABOTLucien MUSSETClaude NORDMANN

Dans le chapitre "Réalisme et naturalisme (1850-1890)"  : …  de l'inspiration vers des considérations politiques et sociales. Commence alors la période des *drames dits contemporains parce que les sujets sont pris dans l'actualité, bien que, sous des dehors réalistes, Ibsen y mêle des théories sociales et politiques à des considérations philosophiques souvent traduites par un symbolisme élaboré. Une… Lire la suite
O'NEILL EUGENE (1888-1953)

Écrit par :  Roger ASSELINEAU

Dans le chapitre "L'œuvre de la maturité"  : …   Au-delà de l'horizon (Beyond the Horizon, 1920), O'Neill s'imposa au public. Ce *drame de la terre qui se joue dans une ferme de la Nouvelle-Angleterre entre deux frères épris de la même jeune fille fait songer à Maupassant, mais il acquiert une dimension supplémentaire du fait que l'un d'eux aspire sans cesse à partir « au-delà… Lire la suite
PIRANDELLO LUIGI (1867-1936)

Écrit par :  Gérard GENOT

Dans le chapitre "Du vaudeville au « nouveau théâtre »"  : …  homme est un théâtre, et parce que le théâtre est le lieu de la réflexion de l'homme sur lui-même. *Sei Personaggi in cerca d'autore (1921) a marqué la naissance du grand théâtre pirandellien et, quelques années plus tard, le début de la célébrité internationale du dramaturge. Au premier niveau, un mélodrame larmoyant : une famille désunie… Lire la suite
LA REINE MORTE, Henry de Montherlant

Écrit par :  David LESCOT

Dans le chapitre "L'importance des « caractères »"  : …  *Ce drame en trois actes, d'une facture éminemment classique, se situe à la cour de Portugal. Le mariage qui doit unir le prince Pedro, fils du roi Ferrante, à l'infante de Navarre, se heurte à un obstacle insurmontable au regard des lois religieuses : Pedro, ainsi qu'on l'apprend au commencement de l'acte II, a épousé en secret Inès de Castro,… Lire la suite
RICHARD III, William Shakespeare

Écrit par :  Line COTTEGNIES

WilliamShakespeare *Le drame historique intitulé La Tragédie du roi Richard III (publiée pour la première fois en 1597) est le dernier volet de la première tétralogie shakespearienne (comprenant les trois parties d'Henry VI), fresque historique qui retrace les luttes fratricidesLire la suite
RUIZ DE ALARCÓN JUAN (1580 env.-1639)

Écrit par :  Bernard SESÉ

Dans le chapitre "Caractères du théâtre"  : …  dramatique mouvementé et bouillonnant de vie de Lope de Vega et l'univers dramatique pétri d'intelligence et de froide logique de Calderón, le théâtre d'Alarcón représente une modalité bien particulière du *drame espagnol au xviie siècle, faite de réserve, de demi-teintes, de secrètes pudeurs et de délicates nuances de l'émotion… Lire la suite
SASTRE ALFONSO (1926- )

Écrit par :  Bernard SESÉ

… *Dramaturge espagnol, Alfonso Sastre compose, avec Antonio Buero Vallejo, Alfonso Paso, Lauro Olmo, J. M. Recuerda, Antonio Gala, la génération du réalisme social des années 1950. Son théâtre, marqué par l'influence de Sartre, Camus, O'Neill, Peter Weiss..., présente des situations où l'individu se trouve affronté à un destin tragique. En 1945,… Lire la suite
SCHILLER FRIEDRICH VON (1759-1805)

Écrit par :  Raoul MASSON

Dans le chapitre "Formation et révolte"  : …   Intrigue et amour, la satire violente d'un régime fort semblable à celui du Wurtemberg sous Karl Eugen. *Schiller était encore à Stuttgart lorsqu'il livra au public son premier drame, Les Brigands (Die Räuber, 1781), tout plein des idées et des frémissements de son adolescence. On y trouve une illustration des thèses de… Lire la suite
SHAKESPEARE WILLIAM (1564-1616)

Écrit par :  Henri FLUCHÈRE

Dans le chapitre "« Brave new world »"  : …  Le Folio de 1623 classait les pièces en trois catégories, ComediesHistories (*drames historiques) et Tragedies. Ces appellations ont survécu jusqu'à nos jours (cf. l'édition d'Oxford) encore que les critiques ne se contentent plus de distinctions aussi vagues. Il est curieux de constater que La Tempête figure… Lire la suite
SHAW GEORGE BERNARD (1856-1950)

Écrit par :  Jean-Claude AMALRIC

Dans le chapitre "L'auteur dramatique"  : …  *Depuis 1892, Shaw est attiré par un nouveau mode d'expression où il va exceller : le théâtre. De 1892 à 1950, il écrit plus de cinquante pièces, dont une trentaine d'au moins trois actes. Les sept premières sont publiées en 1898 sous le titre Pièces plaisantes et déplaisantes (Plays, Pleasant and Unpleasant). L'Argent n'a pasLire la suite
SIX PERSONNAGES EN QUÊTE D'AUTEUR, Luigi Pirandello

Écrit par :  David LESCOT

…  c'est la situation même de ces personnages venus réclamer la mise en forme de leur propre drame. *Cette Préface reproduit l'un des mouvements dramaturgiques dominants de l'œuvre, oscillant entre l'expression du drame et son perpétuel commentaire, lequel remet en cause l'action dramatique en la renvoyant au récit de circonstances passées… Lire la suite
LE SONGE, August Strindberg

Écrit par :  Régis BOYER

AugustStrindberg *Dans l'ensemble de l'œuvre théâtrale diverse et géniale du grand dramaturge suédois August Strindberg (1849-1912), l'habitude est de retenir avant tout Le Songe (1901) : on aura rarement, semble-t-il, poussé plus loin la représentation sur scène de notre universLire la suite
LE SOULIER DE SATIN, Paul Claudel

Écrit par :  David LESCOT

Dans le chapitre "Passion et abnégation"  : …  *« La scène de ce drame est le monde et plus précisément l'Espagne à la fin du xvie, à moins que ce ne soit le commencement du xviie siècle », annonce Claudel de façon désinvolte en préambule de sa pièce, ordonnée en quatre journées. Tandis que la première et la dernière, achevant le vaste mouvement… Lire la suite
STRINDBERG AUGUST (1849-1912)

Écrit par :  Régis BOYER

*La psychanalyse menace Strindberg et son œuvre. On risque d'enterrer sous le jargon obscur un des plus riches tempéraments d'inquiet que la littérature mondiale ait jamais enfantés et l'une des productions les plus éminemment théâtrales – dans son sens exact, ce dernier terme implique action et re-présentation… Lire la suite
SUDERMANN HERMANN (1857-1928)

Écrit par :  Lore de CHAMBURE

… *Un des auteurs dramatiques les plus représentatifs du règne de Guillaume II, né dans le territoire de Memel, Hermann Sudermann abandonne un apprentissage en pharmacie pour faire des études d'histoire et de philosophie à Königsberg. Après un échec comme acteur, il gagne sa vie dans l'enseignement privé et rédige des articles de journaux. Soudain, à… Lire la suite
SYMBOLISME - Théâtre

Écrit par :  Mireille LOSCO

Dans le chapitre "Un théâtre des limites"  : …  vertu d'une méfiance radicale à l'égard de la matérialité scénique et de la présence de l'acteur. *La plupart des drames symbolistes sont aujourd'hui oubliés et n'ont jamais été rejoués. Édouard Dujardin, Joséphin Péladan, Rachilde, Remy de Gourmont, Pierre Quillard ou Saint-Pol-Roux, pour ne citer que quelques noms, constituent une pléiade d'… Lire la suite
TCHEKHOV ANTON PAVLOVITCH (1860-1904)

Écrit par :  Sophie LAFFITTE

Dans le chapitre "L'originalité du dramaturge"  : …  sur les scènes russes. En 1889, Tchekhov termine Ivanov (commencé deux ans plus tôt), *drame où, pour la première fois, il tente d'appliquer ses idées révolutionnaires sur le théâtre. Pourtant, de cette œuvre, Tchekhov avait dit qu'elle « n'était pas scénique ». Mais sa deuxième grande pièce, La Mouette, écrite neuf ans plus… Lire la suite
THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

Écrit par :  Christian BIETHélène KUNTZ

Dans le chapitre "Une dramaturgie de la réception"  : …  du 23 décembre 1797, Goethe formule en effet une définition de l'essence de la poésie dramatique : *le drame est voué à la représentation au présent d'une action tendue vers son dénouement. Mais cette tension de la forme dramatique, pensée en opposition à l'épopée, engage aussi une esthétique de la réception. Goethe l'aborde à travers les figures… Lire la suite
TOLLER ERNST (1893-1939)

Écrit par :  Marie-Claude DESHAYES

… *Fils d'un commerçant juif, de la partie de la Pologne annexée alors par la Prusse, Ernst Toller s'engage volontairement lors de la Première Guerre mondiale. Réformé pour sa mauvaise santé, il devient un ardent antimilitariste et sa révolte remet radicalement en cause toutes les valeurs de la génération des pères : « La jeunesse allemande s'est… Lire la suite
TRAGÉDIE

Écrit par :  Bernard DORTJacques MORELJean-Pierre VERNANT

Dans le chapitre "La tragédie grecque"  : …  lui-même, le jeu tragique se déroule sur deux plans séparés : sur la scène, les protagonistes du *drame, personnages individualisés, incarnant les héros d'autrefois, toujours plus ou moins étrangers à la condition ordinaire du citoyen ; dans l'orchestra, dansant et chantant, le chœur, constitué par un collège de citoyens et dont les… Lire la suite
UNRUH FRITZ VON (1885-1970)

Écrit par :  Lore de CHAMBURE

… *C'est en 1957, et préfacé par Einstein, que paraît l'un des derniers ouvrages de Fritz von Unruh, un recueil de discours pacifiques intitulé Armés, vous n'êtes guère puissants (Mächtig seid ihr nicht in Waffen). On a reproché à l'auteur l'emploi d'un pathos abusif : l'efficacité du livre en aurait souffert. Pourtant, ce témoignage… Lire la suite
VILLIERS DE L'ISLE-ADAM PHILIPPE AUGUSTE (1838-1889)

Écrit par :  Pierre-Georges CASTEX

Dans le chapitre "L'homme de théâtre"  : …  le théâtre. Cet espoir fut souvent déçu. Elën (1865) et Morgane (1866) sont des *drames écrits dans un langage somptueux, mais dont le romantisme pouvait paraître quelque peu suranné ; il ne parvint pas à faire représenter ces pièces. Il eut un peu plus de chance avec La Révolte, créée en 1870 grâce à l'intervention de… Lire la suite
WERFEL FRANZ (1890-1945)

Écrit par :  Lore de CHAMBURE

… *Dans un de ses poèmes, Franz Werfel explique ce qu'il entend par mot rare et langage concerté. Les mots, dit-il, bloquent l'accès aux choses : « Nous tuons Dieu et nous-mêmes avec des noms, des noms ». Plusieurs expressionnistes — R. J. Sorge entre autres — cherchaient, en effet, un nouveau mode d'expression. Mais, tandis que le discours de ses… Lire la suite
WERNER ZACHARIAS (1768-1823)

Écrit par :  Antoine FAIVRE

… *Enfant de Königsberg, Zacharias Werner se tourne de bonne heure vers la franc-maçonnerie, par calcul plus que par conviction. Mais, bien vite, il fait siennes les conceptions fondamentales de l'illuminisme de l'époque. Ernst Christian Friedrich Mayr (1755-1821), esprit inquiétant, rose-croix qu'enveloppe un halo de fantastique et de mystère, le… Lire la suite
WOYZECK, Georg Büchner

Écrit par :  Jean-Louis BESSON

Dans le chapitre "Un nouveau type de drame"  : …  formes du théâtre contemporain, qui privilégient la dramaturgie du fragment ou du montage. *Il a par ailleurs inauguré un nouveau type de drame dont le « héros » n'est plus issu des hautes sphères (comme dans la tragédie), ou de la bourgeoisie (comme dans le drame du xviiie siècle), mais des couches les plus basses de la… Lire la suite
WYSPIAŃSKI STANISŁAW (1869-1907)

Écrit par :  Jón BLONSKI

Dans le chapitre "Spectacle total et théâtre engagé"  : …  Yahvé et le remords chrétien ne sont que le travestissement de la destinée, de la μο̃ιρα grecque. *De même, dans les grands drames nationaux, le cours des événements semble transcendé par des nécessités mystérieuses : le mythe antique expliquerait l'échec de l'insurrection de 1830 dans Noc listopadowa (1904, « La Nuit de novembre »). On… Lire la suite
ZUCKMAYER CARL (1896-1977)

Écrit par :  Marie-Claude DESHAYES

… *Dramaturge et essayiste allemand très populaire, Zuckmayer est né à Nackenheim (Rhénanie). Il fut officier au cours de la Première Guerre mondiale. Après des études scientifiques, faites à Mayence, et après avoir servi pendant quatre ans dans l'armée allemande lors de la Première Guerre mondiale, il s'oriente vers la littérature, collabore à la… Lire la suite

Afficher la liste complète (75 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média