BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

COMMERCE INTERNATIONAL Théories

Défini comme l'échange de biens ou services entre nations, le commerce international est un objet d'analyse circonscrit de façon nécessairement arbitraire : c'est le franchissement d'une frontière lors du déplacement d'un bien, ou à l'occasion de la fourniture d'un service, qui détermine le caractère international de l'échange. Deux dimensions – politique et spatiale – sont donc à prendre en compte : on peut alternativement examiner le commerce international du point de vue de l'échange entre localisations séparées par des frontières politiques, ou entre localisations distantes : Bruxelles-Paris versus New York-Los Angeles. Aussi le commerce interrégional, au sein des nations, et le commerce international ont-ils en commun de nombreux déterminants. L'ouvrage fondateur de la théorie classique du commerce international de Bertil Ohlin, publié en 1933, avait pour titre Interregional and International Trade. La « nouvelle économie géographique », issue des travaux de Paul Krugman, a renouvelé cette tradition.

Commerce international et production des multinationales à l'étranger doivent être soigneusement distingués. L'étude des faits stylisés montre que les échanges mondiaux progressent plus vite que la production mondiale, mais que la production à l'étranger des multinationales augmente à son tour plus vite que ces échanges. La nature du commerce international s'en trouve affectée, ce dont devront rendre compte les théories explicatives.

À la base de ces dernières, la théorie classique du commerce international montre qu'il n'est pas un jeu à somme nulle : la spécialisation des pays et l'échange sont à l'origine d'un gain net, ayant pour contrepartie des effets redistributifs au sein des pays se spécialisant. Ne permettant pas d'introduire de façon satisfaisante l'imperfection de la concurrence ou les rendements croissants, et confrontée à des problèmes de validation empirique, la théorie classique a néanmoins laissé la place à la nouvelle théorie du commerce international.

1.   Les faits

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  11 pages…

 

Pour citer cet article

FONTAGNÉ, « COMMERCE INTERNATIONAL - Théories  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-theories/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« COMMERCE INTERNATIONAL » est également traité dans :

COMMERCE INTERNATIONAL - Avantages comparatifs

Écrit par :  Matthieu CROZET

Le processus de mondialisation amorcé dans les années 1970 est apparu comme un bouleversement majeur. Pourtant, le monde a connu, au xixe siècle, une période assez comparable d'ouverture des économies et de croissance rapide des échanges mondiaux. Les développements théoriques de cette époque ont… Lire la suite
COMMERCE INTERNATIONAL - Division internationale du travail

Écrit par :  Lionel FONTAGNÉ

À l'image de la célèbre manufacture d'épingles dépeinte par Adam Smith (La Richesse des nations, 1776), dans laquelle chaque ouvrier se voyait affecté à une tâche précise participant à la production de l'atelier, la notion de division internationale du travail (D.I.T.) fait référence à la spécialisation des économies nationales… Lire la suite
COMMERCE INTERNATIONAL - Politique du commerce extérieur

Écrit par :  Bernard GUILLOCHON

La politique du commerce extérieur, ou politique commerciale, est constituée de l'ensemble des moyens dont dispose un État pour orienter les flux d'échanges d'un pays avec l'étranger. Dans la panoplie des instruments utilisables, on distingue les droits de douane des autres obstacles. Le type de politique choisi et la nature des moyens mis en… Lire la suite
INTERNATIONALISATION DES ÉCHANGES COMMERCIAUX - (repères chronologiques)

Écrit par :  Francis DEMIER

1947Signature des accords du G.A.T.T. (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) dans le but de libéraliser les échanges commerciaux. 1948Application du plan Marshall et création de l'O.E.C.E. (Organisation européenne de coopération économique). 1957Signature… Lire la suite
ACIER - Économie

Écrit par :  Franco MANNATO

Dans le chapitre "Les échanges internationaux d'acier "  : …  Les évolutions différentes de la consommation et de la production d'acier dans les différentes zones du monde ont entraîné par voie de conséquence des transformations importantes au niveau des traditionnels flux d'échanges de produits sidérurgiques. En 1985, les échanges mondiaux de produits sidérurgiques (en excluant les échanges intra-… Lire la suite
AGRICOLE RÉVOLUTION

Écrit par :  Abel POITRINEAUGabriel WACKERMANN

Dans le chapitre "Les effets de la mondialisation"  : …  En outre, 80 p. 100 du commerce des céréales sont tenus par cette « cour des grands » représentée par les « cinq sœurs » : Cargill et Continental Grain (États-Unis), André (Suisse), Dreyfus (France), Bunge (Argentine-Brésil). Ces firmes disposent de flottes, d'aménagements portuaires, travaillent en liaison avec la recherche de pointe. Tandis que… Lire la suite
AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

Écrit par :  Marcel MAZOYERLaurence ROUDART

Dans le chapitre "La mise en culture des jachères et la mécanisation de la traction animale"  : …  de beaucoup d'espace, ont rapidement adopté les nouvelles machines issues de l'industrie et ont produit des surplus croissants, à bas prix, qui ont pu être transportés par chemins de fer et par bateaux à vapeur jusqu'en Europe, le seul grand marché solvable à cette époque. Or, là se pressaient déjà les surplus locaux issus de la révolution… Lire la suite
AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

Écrit par :  Marcel MAZOYERLaurence ROUDART

Dans le chapitre "Forte baisse tendancielle des prix agricoles réels et concurrence"  : …  Avec la baisse des coûts des transports et la libéralisation des politiques agricoles et du commerce international, les centaines de millions d'agriculteurs qui n'avaient pas adopté la deuxième révolution agricole ont progressivement subi la concurrence des denrées produites par les autres, situés dans leurs propres pays ou… Lire la suite
AGRICULTURE - Politiques agricoles et négociations internationales

Écrit par :  Laurence ROUDART

Dans le chapitre "La remise en cause des politiques agricoles et alimentaires "  : …  Pour toutes ces raisons, les pouvoirs politiques des États-Unis et de la Communauté européenne décidèrent d'engager des négociations sur le commerce international et sur les politiques agricoles : ils choisirent pour cela le cadre de l'accord du G.A.T.T… Lire la suite
ALBANIE

Écrit par :  Anne-Marie AUTISSIEROdile DANIELChristian GUT

Dans le chapitre "Une diversification des échanges « sur une base de stricte réciprocité »"  : …  En 1978, l'Albanie entretenait des relations commerciales avec une cinquantaine de pays. La création, en 1977, d'un ministère du Commerce extérieur avait marqué un tournant de sa politique commerciale. À cette époque, la Chine était son premier client et son premier fournisseur. Les autres pays socialistes – à l'exception de l'U.R.S.S. – arrivaient… Lire la suite
ALIMENTATION (Aliments) - Législation

Écrit par :  Alain SOROSTE

Dans le chapitre " Le niveau international influençant la législation alimentaire"  : …  Jusqu'à la création de l'O.M.C., en 1994, le commerce mondial a été régi par l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce ou G.A.T.T. (1948) dont l'ambition s'est limitée à une régulation portant sur les tarifs douaniers. Concernant l'alimentation, il convient de signaler la création, en 1962, par l'Organisation mondiale de la santé (O.… Lire la suite
ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Économie agroalimentaire

Écrit par :  Jean-Pierre HUIBANEgizio VALCESCHINI

Dans le chapitre "Contribution des I.A.A. au commerce extérieur français"  : …  Le commerce extérieur agroalimentaire a connu une progression très rapide au cours des années 1990. L'excédent commercial dégagé par les I.A.A. françaises est très important. Il atteint, depuis le début des années 2000, 6 à 7 milliards d'euros par an, soit une part très importante de l'excédent commercial total en produits industriels. Ce résultat… Lire la suite
ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Sous-alimentation et malnutrition dans le monde

Écrit par :  Laurence ROUDART

Dans le chapitre "Les importations de denrées vivrières de base"  : …  Les importations de denrées vivrières de base, y compris au titre de l'aide alimentaire, ont été et sont encore pratiquées, par obligation ou par choix, par de nombreux pays. Les marchés internationaux de ces denrées sont caractérisés par une très forte instabilité des prix et des quantités, et par une baisse tendancielle des prix réels… Lire la suite
ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification

Écrit par :  Hans BRODERSEN

Dans le chapitre "Performances"  : …  Le commerce extérieur a retrouvé ses positions d'avant la crise de 2009, soulignant la compétitivité des productions allemandes. La croissance mondiale retrouve, après être passée de + 5,3 p. 100 en 2008 à – 0,9 p. 100 en 2009, des rythmes d'expansion positifs, avec 3,9 p. 100 en 2010 et quelque 3,3 p. 100 en 2011 (B.I.R.D., Global Lire la suite
ANDIN PACTE

Écrit par :  E.U.

Le manque de résultats significatifs obtenus par l'Association latino-américaine de libre-échange (A.L.A.L.E.), la nécessité de renforcer le commerce extérieur et d'entreprendre un effort pour développer l'économie interne, enfin la présence d'un marché interne insuffisant pour les produits durables poussèrent la… Lire la suite
A.P.E.C. (Asia Pacific Economic Cooperation)

Écrit par :  Bertrand NEZEYS

La Coopération économique des pays d'Asie-Pacifique (C.E.A.P., ou A.P.E.C., selon les initiales anglaises) a été fondée en 1989 et regroupait initialement quinze pays bordant l'océan Pacifique : États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Corée du Sud… Lire la suite
ARABIE SAOUDITE

Écrit par :  Philippe DROZ-VINCENTGhassan SALAMÉ

Dans le chapitre "Une relation particulière avec les États-Unis"  : …  Le commerce extérieur du pays dépend bien entendu des recettes pétrolières, et il connaît par conséquent une baisse substantielle depuis 1984-1985. En 1984, dernière année faste, le royaume a importé pour 5,5 milliards de dollars de marchandises des États-Unis, pour 5,6 milliards du Japon, 2,3 milliards de France, 1,8 milliard du Royaume-Uni. Avec… Lire la suite
ARBITRAGE, droit

Écrit par :  René DAVIDRené Jean DUPUY E.U.

Dans le chapitre "L'arbitrage dans le commerce international"  : …  L'arbitrage a trouvé son champ d'expansion principal dans les rapports du commerce international, source intarissable de litiges. L'état de la société internationale explique cette situation. Il n'existe en effet aucune entente universelle sur le tribunal compétent pour connaître des contestations qui s'élèvent dans les rapports du commerce… Lire la suite
ARGENTINE

Écrit par :  Romain GAIGNARDRoland LABARRELuis MIOTTICarlos QUENANJérémy RUBENSTEINSébastien VELUT

Dans le chapitre "Une succession de chocs externes défavorables (1997-2000)"  : …  Outre la contagion financière, la crise internationale se propage à travers les canaux commerciaux. En 1998, la chute des prix des céréales et du pétrole détériore considérablement les termes de l'échange (prix des exportations rapportés à ceux des importations). Le solde commercial s'en trouve d'autant plus affecté que la… Lire la suite
ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

Écrit par :  Philippe PELLETIER

Dans le chapitre "Les trois ensembles géoéconomiques de l'Asie"  : …  Le commerce avec les principaux partenaires se structure généralement avec un pays voisin et un pays lointain. Sur la cinquantaine de pays asiatiques (sans la Russie), neuf ont l'Union européenne (U.E.) comme premier client et dix-sept comme premier fournisseur. Aucun n'a les États-Unis comme premier fournisseur, mais neuf l'ont comme premier… Lire la suite
ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

Écrit par :  Manuelle FRANCKBernard HOURCADEGeorges MUTINPhilippe PELLETIERJean-Luc RACINE

Dans le chapitre "Développement d'une industrie d'exportation"  : …  ont remplacé les politiques de substitution des importations des années 1960 et 1970. Les exportations de la région, jusque-là composées de produits agricoles et miniers, ont été multipliées par cinq entre 1980 et 2005, la part des produits manufacturés atteignant plus de la moitié des exportations au Vietnam et 85 p. 100 en Malaisie… Lire la suite
ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

Écrit par :  Jacques GODECHOTClément THIBAUD

Dans le chapitre "L'Atlantique depuis le début du XXe siècle"  : …  rwandaise (1994), devinrent patentes avec l'enlisement irakien après 2003. Sur le plan économique, la croissance rapide des B.R.I.C. (Brésil, Russie, Inde et Chine) et, plus globalement, l'enrichissement des pays en développement à travers l'intensification du commerce mondial, détrônait les États-Unis, et l'Atlantique, de leur rôle de commandement… Lire la suite
AUSTRALIE

Écrit par :  Benoît ANTHEAUMEJean BOISSIÈREBastien BOSA E.U.Harold James FRITHYves FUCHSAlain HUETZ DE LEMPSIsabelle MERLEXavier PONS

Dans le chapitre "Un grand pays agricole"  : …  La grande majorité des productions agricoles australiennes sont destinées à l'exportation. Dans un secteur où le libre jeu du marché mondial est contrarié par des subventions protectionnistes (en Europe, aux États-Unis ou au Japon), toutes les productions animales et végétales australiennes (laine, céréales, canne à sucre, viande) dépendent, en… Lire la suite
BANANE

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Un marché mondial de la banane dominé par les exportations latino-américaines"  : …  La banane est un fruit fragile et périssable. Sa mise sur le marché nécessite des filières de commercialisation organisées de façon très rigoureuse comme celles qu'avait jadis développées l'United Fruit Company à partir de la création d'une flotte frigorifique dédiée à son transport. Cette société, créée en 1899, avait développé à partir du début… Lire la suite
BLÉ

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Un marché mondial du blé en progression"  : …  Les échanges internationaux de blé portent aujourd’hui en moyenne sur 135 millions de tonnes par an, ce qui représente 20 p. 100 de la production mondiale. Si le blé demeure de très loin la céréale la plus échangée sur les marchés internationaux, les volumes concernés, après s'être stabilisés au cours des années 1980 et 1990, repartent aujourd'hui… Lire la suite
BOYCOTTAGE

Écrit par :  E.U.Berthold GOLDMAN

Dans le chapitre " Le boycottage entre États ou embargo"  : …  C'est surtout depuis le début du xxe siècle, et d'abord par la Chine, que le boycottage a été utilisé en ce domaine (boycottage du commerce américain, en 1905, avec la complicité au moins tacite du gouvernement central, à la suite des mesures législatives… Lire la suite
B.R.I.C.S.(Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), ex-B.R.I.C.

Écrit par :  Christophe JAFFRELOTJérôme SGARD

Dans le chapitre "Caractéristiques communes et spécificités des économies émergentes "  : …  L'évolution du commerce international confirme l'exception chinoise : ses parts de marché passent de 1 p. 100 des exportations mondiales au début des années 1980 à 9,8 p. 100 en 2008, tandis que les parts de marché additionnées de l'Inde et du Brésil passent seulement de 1,4 p. 100 à 2,5 p. 100. Quant aux pays du G7, leurs… Lire la suite
CACAO

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les échanges internationaux de cacao"  : …  Si l'Afrique est à l'origine de 71 p. 100 de la production mondiale de fèves de cacao, elle en broie seulement moins de 18 p. 100. Cela explique que les pays africains soient très bien placés dans le classement mondial des exportateurs de fèves de cacao et nettement moins bien dans celui… Lire la suite
CAFÉ

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les échanges de café"  : …  Le café est, avec le cacao, la denrée agricole dont la part de production qui transite par le marché international est la plus élevée : près des trois quarts (de 70 à 75 p. 100 selon les années) des cafés produits sont destinés au marché mondial. Les principaux importateurs demeurent les pays anciennement industrialisés… Lire la suite
CANADA - Réalités socio-économiques

Écrit par :  Ludger BEAUREGARDAlain PAQUETHenri ROUGIER

Dans le chapitre "Une économie très ouverte sur l'extérieur"  : …  décliner au profit des pays d'Asie (Chine et Corée notamment), du Mexique et de l'Europe. En tant qu'exportateur et importateur de marchandises, le Canada occupe le neuvième rang dans le commerce mondial de marchandises. Pour le commerce des services, il se situe au treizième rang des pays exportateurs et au dixième des pays importateurs. Riche en… Lire la suite
CAPITALISME - Histoire

Écrit par :  Patrick VERLEY

Dans le chapitre "La formation d'un marché international des produits"  : …  Un commerce international existait dès l'Antiquité pour certains produits : sur de longues distances pour des produits de luxe de faible poids comme les soieries, les épices ou l'or, dans des aires géographiques plus limitées pour des produits pondéreux qui, comme le blé, le poisson salé, le vin, le… Lire la suite
CAPITALISME (NOTION DE)

Écrit par :  Dominique PLIHON

Dans le chapitre "Étapes et formes du capitalisme"  : …  et financiers, d’abord dominé par la Grande-Bretagne, première puissance industrielle et commerciale, puis par les États-Unis. La valeur du commerce international triple de 1880 à 1913. Les capitaux affluent de l’Europe vers l’Amérique. Ce sont les débuts du processus de mondialisation que les deux guerres mondiales vont ralentir. La… Lire la suite
CARIBBEAN BASIN INITIATIVE (C.B.I.)

Écrit par :  Nelly SCHMIDT

En 1982, le gouvernement des États-Unis conçoit un projet économique et commercial relatif à la région des Caraïbes, zone géostratégique de première importance pour l'État fédéral. Soumis au Congrès en accord avec le Canada, le Mexique, le Venezuela et la Colombie, le Caribbean… Lire la suite
CARIFTA (Caribbean Free Trade Association ou Association de libre-échange des Caraïbes)

Écrit par :  E.U.

Association commerciale formée entre douze pays du Commonwealth situés dans la zone des Caraïbes, nommée également Carifta (Caribbean Free Trade Association), créée en 1968 par les États d'Antigua, de la Barbade, de la Guyane et de Trinidad et Tobago, auxquels se sont joints, en 1971, la… Lire la suite
CASSEL KARL GUSTAV (1866-1945)

Écrit par :  E.U.

dollar vaut 120 yens, ce même baril de pétrole doit coûter 10 800 yens au Japon (90 × 120 = 10 800). En d'autres termes, il doit exister une parité entre le pouvoir d'achat du dollar aux États-Unis et le pouvoir d'achat de ce même dollar, converti en yens, au Japon. Cassel pense que si le taux de change ne réalise pas la parité, il n'… Lire la suite
CÉRÉALES

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les stratégies des « grands chargeurs » de céréales"  : …  Les flux céréaliers qui transitent par le marché mondial sont pris en main par un nombre très réduit de grandes firmes transnationales communément désignées par l'expression « grands chargeurs ». Ces dernières prennent également en charge les flux internationaux de graines oléagineuses (soja, colza, tournesol, etc.). Il s'… Lire la suite
CHANGE - Les théories du change

Écrit par :  Hélène RAYMOND-FEINGOLD

Dans le chapitre "La mise en cause d'hypothèses restrictives"  : …  par rapport à leurs niveaux de parité des pouvoirs d'achat n'est pas très surprenante. Par ailleurs, les imperfections de la concurrence peuvent conduire à la pratique de prix différents selon les marchés et donc selon les pays. Par exemple, le lissage de l'effet des variations de change sur les prix payés par les importateurs (pratique désignée… Lire la suite
CHANGE - Les régimes de change

Écrit par :  Patrick ARTUS

Dans le chapitre "La crise argentine de 1998-2000"  : …  Cela montre qu'un currency board ne peut être appliqué qu'à des pays dont l'essentiel des relations commerciales s'effectuent avec le pays de la monnaie d'ancrage. Le Mexique, dont 80 p. 100 des exportations vont vers les États-Unis, pourrait avoir une monnaie rigidement liée au dollar, pas l'Argentine si… Lire la suite
CHANGE - Le système monétaire international

Écrit par :  Henri BOURGUINATGunther CAPELLE-BLANCARD

Dans le chapitre "L'euro, alternative à la monnaie universelle ?"  : …  se maintiennent. Et, comme le rôle transactionnel de l'euro n'a pas vraiment progressé, le dollar continue largement de caracoler en tête pour les facturations : il sert trois fois plus que ce que justifierait la part des États-Unis dans le commerce mondial et, aujourd'hui comme hier, on continue de l'utiliser. C'est ainsi qu'on maintient les… Lire la suite
CHANGE - L'intégration monétaire européenne

Écrit par :  Christian BORDES

Dans le chapitre "Le problème des relations monétaires dans l'Europe en reconstruction"  : …  dans la défense des parités sont préconisés. Ce système est censé favoriser les échanges internationaux. Les États-Unis, grands vainqueurs en 1945, favorisent la réhabilitation du commerce international en profitant de leur statut de leader économique et monétaire. Ainsi, chaque État s'engage à régler ses paiements extérieurs en dollars.… Lire la suite
CHARBON - Industrie charbonnière

Écrit par :  Michel BENECHPierre BERTEJacques BONNETRobert PENTEL

Dans le chapitre "Une grande disponibilité"  : …  Le marché des échanges internationaux du charbon poursuit sa lente progression, tiré par la demande en charbon vapeur de l'Asie du Sud-Est et des pays émergents voisins : il s'est élevé à 619 Mt en 2004, à comparer aux 251 Mt de 1980. Dans la zone Asie-Pacifique, les importations ont atteint 310 Mt en 2005. Ce marché des échanges reste cependant… Lire la suite
CHARTE DE LA HAVANE (1948)

Écrit par :  Pierre Michel EISEMANN

Le 24 mars 1948, la Conférence des Nations unies sur le commerce et l'emploi, réunie dans la capitale de Cuba, adopta le texte de la « charte de La Havane instituant une Organisation internationale du commerce… Lire la suite
CHASSE À LA BALEINE

Écrit par :  Jean-Benoît CHARRASSINVincent RIDOUX

Dans le chapitre "Les catégories définies par la C.B.I. "  : …  d'aliments pour animaux de compagnie et à développer les exportations vers le Japon en tirant profit des objections que les pays concernés ont déposées au sujet de l'interdiction du commerce international de cétacés décidée par la Convention de Washington (CITES, Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora… Lire la suite
CHEMINS DE FER

Écrit par :  Jean-Philippe BERNARDDaniel BRUN E.U.

Dans le chapitre "Un peu d'histoire"  : …  cent, le chemin de fer apportait une véritable révolution dans l'économie des nations. Les relations commerciales en reçurent un vigoureux coup de fouet, ainsi que la production industrielle, du fait de la réduction considérable du prix des transports, permettant notamment la diffusion de la houille loin du carreau des mines. Cet essor, commencé… Lire la suite
CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

Écrit par :  Thierry SANJUAN

Dans le chapitre "Le tournant des années 1990"  : …  taux n'est plus fixé en fonction du seul dollar mais d'un panier de devises différentes. L'insertion de la Chine dans le commerce international a surtout pour principal effet que son économie est devenue structurante des équilibres mondiaux, comme l'ont montré le rôle de stabilisateur joué par la Chine lors de la crise asiatique de 1997-1998 ou la… Lire la suite
CHINE - Économie

Écrit par :  Françoise LEMOINE

Dans le chapitre "Des échanges extérieurs exceptionnellement développés"  : …  Les échanges extérieurs de la Chine ont progressé encore plus vite que ses productions, et le poids conjugué des exportations et des importations de biens et de services dans le P.I.B. se situait autour de 60 p. 100 en 2011. Commercialement, la Chine apparaît comme le plus ouvert des grands pays émergents, devant l'Inde (où le commerce extérieur de… Lire la suite
CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora)

Écrit par :  Alain ZECCHINI

La CITES (Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora), convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, constitue l'un des accords multilatéraux les plus importants pour la biodiversité. Avec 161 pays… Lire la suite
CLINTON BILL (1946-    )

Écrit par :  E.U.Pierre MELANDRI

Dans le chapitre "Un centriste apte à rebondir"  : …  Le président n'hésite jamais, en revanche, à s'impliquer dans la recherche de nouveaux marchés : il obtient du Congrès la ratification de l'A.L.E.N.A. (Accord de libre-échange nord-américain) à l'automne de 1993 et celle de l'Uruguay Round un an après. Par ailleurs, dès novembre 1993, il lance l'idée d'une communauté Asie-Pacifique dont il se sert… Lire la suite
COFACE (Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur)

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABICOlivier MARTY

est un des principaux acteurs mondiaux de l'assurance-crédit, en France et à l'international. Il a pour homologues et concurrents Euler-Hermes, en France et en Allemagne, et Eximbank, aux États-Unis. Son rôle est de sécuriser les échanges commerciaux de ses clients en analysant, prévenant et couvrant leurs risques pays, sectoriels ou de créditLire la suite
COLOMBIE

Écrit par :  E.U.Marcel NIEDERGANGOlivier PISSOATClément THIBAUD

Dans le chapitre "Cycles économiques et concentration des activités"  : …  e siècles), dont l'exploitation continue modestement, puis celle des émeraudes (de 60 à 90 p. 100 des émeraudes extraites dans le monde sont colombiennes, selon les années), le pays a fourni le marché international en tabac ou quinquina notamment (depuis le xviiie jusqu'au milieu du xixe siècle). Les cycles,… Lire la suite
COMMERCE

Écrit par :  Jean-Louis MUCCHIELLI

de paiement et intermédiaire des échanges) plutôt que d'échanger sous forme de troc. Dans le commerce entre les nations, la monnaie permet de se libérer des contraintes d'un échange exclusivement bilatéral ; on pourra acheter à l'un et vendre à l'autre, et avoir ainsi un déficit avec un pays et un excédent avec un autre sans chercher à équilibrer… Lire la suite
COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS

Écrit par :  Marc PÉNIN

Depuis le xviie siècle, l'Occident importe de Chine des produits de luxe (soie, porcelaine, thé, etc.). Marginal pour l'empire chinois, le commerce avec les pays européens est, au début du xixe siècle,… Lire la suite
COMMERCIAL DROIT

Écrit par :  Yves GUYON

Dans le chapitre "Les sources du droit commercial"  : …  avec le développement des textes réglementaires. Néanmoins, dans les relations du commerce international, les usages continuent de jouer un rôle certain. On assiste même à une renaissance de la lex mercatoria, ou « droit des marchands », qui permet aux opérateurs de soumettre leurs contrats à un droit autant que possible dégagé… Lire la suite
COMMUNAUTÉ ANDINE DES NATIONS (C.A.N.)

Écrit par :  Liliana GALVEZ

employées pour atteindre ces objectifs ont été : un programme de libéralisation du commerce, un tarif douanier externe commun, l'harmonisation graduelle des politiques économiques et sociales ; l'intensification du processus d'industrialisation ; des programmes visant l'accélération du développement des secteurs agricole,… Lire la suite
COMPENSATION ACCORDS DE

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABIC

Dans le commerce international, le système d'échanges fondé sur des compensations s'est développé sous la pression conjuguée de la crise économique mondiale, du surendettement de nombreux pays et de la baisse des cours des matières premières. Il s'agit d'une pratique par laquelle on cherche à obtenir… Lire la suite
COMPÉTITIVITÉ

Écrit par :  Jean-Louis MUCCHIELLI

Dans le chapitre "De la compétitivité de l'entreprise à celle de la nation"  : …  Les parts de marché relatives à l'exportation sont aussi souvent utilisées comme indicateur de la compétitivité d'un pays. On calcule, en général, la part des exportations d'un pays dans celles des huit ou neuf grands pays de l'O.C.D.E., qui représentent environ 75 p. 100 du commerce mondial. Les… Lire la suite
CONSOMMATION - Comportement du consommateur

Écrit par :  Bernard DUBOISMarc VANHUELE

Dans le chapitre "La culture"  : …  cadeaux, cérémonies) et, de ce fait, le rôle qu'y jouent différents produits et services. Mais c'est surtout au niveau des échanges internationaux que la prise en compte des phénomènes culturels s'avère nécessaire. De nombreuses sociétés ont appris à leurs dépens qu'il était difficile d'exporter sans adaptation une formule à succès d'un pays dans… Lire la suite
CONTINGENTEMENT

Écrit par :  Jean-Claude CAILLAT

Limitation autoritaire apportée par l'État à certaines activités économiques ou commerciales, lesquelles ne doivent pas dépasser une limite ou contingent ; le contingentement est essentiellement une mesure de défense prise à l'encontre d'activités dont le libre développement pourrait compromettre des équilibres fondamentaux. Il en a été fait usage… Lire la suite
CONTREFAÇON

Écrit par :  Alain BLANCHOTAlbert CHAVANNEDaniel HANGARD

Dans le chapitre "Les enjeux économiques et internationaux de la contrefaçon"  : …  est devenue au cours des années 1990 l'un des enjeux majeurs de la régulation du commerce mondial. Un magazine économique des États-Unis a pu citer un responsable de la police de Miami selon lequel la contrefaçon de pièces détachées d'avions était beaucoup plus rentable et tranquille, en tant que « racket », que le trafic de Lire la suite
COTON

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "L’instabilité croissante des prix"  : …  Les principaux importateurs de coton furent pendant longtemps les pays européens qui importaient du Sud des États-Unis ou de leurs colonies les fibres de coton nécessaires à leurs industries textiles et qui exportaient ensuite leurs tissus de coton sur tous les continents. Liverpool reste ainsi le siège de la célèbre… Lire la suite
CRÉDIT

Écrit par :  Jean-Jacques BURGARD

Dans le chapitre "Les crédits au commerce extérieur"  : …  Le moyen de financement le plus traditionnel, dont l'origine remonte au xixe siècle, est le crédit documentaire. Il a été conçu lorsque les relations internationales étaient moins fréquentes et moins aisées, les transports de marchandises souvent lents. Le crédit documentaire est un moyen de règlement… Lire la suite
CRISES ÉCONOMIQUES

Écrit par :  Jean-Charles ASSELAINAnne DEMARTINIPascal GAUCHONPatrick VERLEY

Dans le chapitre "Les dépressions, phénomènes inéluctables"  : …  En revanche, la crise asiatique a entraîné un ralentissement sensible du commerce international. Ce canal de propagation s'est caractérisé par un effet de volume, lié au fléchissement de la demande asiatique, ainsi que par un « effet-prix », les dévaluations des monnaies des économies émergentes se traduisant par des pertes de compétitivité pour… Lire la suite
CUBA

Écrit par :  E.U.Janette HABELOruno D. LARAJean Marie THÉODATVictoire ZALACAIN

Dans le chapitre "Tensions croissantes avec l'U.R.S.S."  : …  des matières premières et par les conséquences de la dette sur une économie subissant un déficit structurel du commerce extérieur. La dépendance à l'égard de ce dernier est marquée par l'importance des articles importés, alors que les exportations cubaines sont limitées. Le sucre représente la principale source de devises du pays, les autres… Lire la suite
DÉVALUATION

Écrit par :  Jean-François LARRIBAU

Pour une économie, l'objectif immédiat de la dévaluation est d'améliorer sa compétitivité en termes de prix. Celle-ci résulte de la comparaison entre les prix domestiques et les prix étrangers exprimés dans la même monnaie. En modifiant le taux de change, la dévaluation a pour effet de modifier, simultanément, les prix d'… Lire la suite
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

Écrit par :  Jean-Jacques FRIBOULET

Dans le chapitre "Révolutions manquées"  : …  Un obstacle supplémentaire, déjà mentionné, a barré la route du développement aux grands pays à partir du début du xxe siècle : la faiblesse des coûts de transport et des protections douanières, qui donne une véritable prime à l'exportation de produits de base et à l'importation de produits… Lire la suite
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Aide publique au développement

Écrit par :  Lisa CHAUVETMarin FERRY

Dans le chapitre "L'aide, outil de politique étrangère et commerciale"  : …  Sur le plan commercial, la pratique de l'aide liée a permis aux pays donateurs d'assurer des débouchés à leurs exportations. La liaison de l'aide consiste à contraindre les pays receveurs à utiliser les fonds qui leur sont alloués pour l'achat de biens et services dans un pays ou une région déterminé. Cette pratique garantit aux exportateurs des… Lire la suite
DIAMANT

Écrit par :  René COUTYYves GAUTIERHenri-Jean SCHUBNEL

Dans le chapitre "Le marché du diamant"  : …  La production et le commerce du diamant brut sont majotitairement dirigés, c'est-à-dire contrôlés à travers le monde, par une entreprise connue sous le nom de Diamond Producers Association (D.P.A.) (sous le couvert du groupe De Beers), ex-Diamond Corporation Ltd depuis 1930. La Diamond Trading Co, qui en dépend, est chargée… Lire la suite
DOLLAR

Écrit par :  Dominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "L'étalon de change or international"  : …  Pendant tout le xixe siècle, les États-Unis restent isolationnistes, mais leur croissance dépend fortement de l'immigration et leur richesse des exportations. Le solde des échanges extérieurs est constamment déficitaire, car l'industrialisation nécessite des biens de production importés d'Europe. Le… Lire la suite
ÉCHANGE TERMES DE L'

Écrit par :  Jean-Marc SIROËN

Dans leur définition la plus courante, les termes de l'échange expriment pour un pays le rapport entre le prix des exportations et le prix des importations. Les termes de l'échange sont généralement calculés à partir d'indices de prix et indiquent une évolution par rapport à une année de référence.… Lire la suite
ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

Écrit par :  Jérôme de BOYER

Dans le chapitre "Valeur, répartition et croissance"  : …  En outre, les classiques convergent sur les mérites du développement du commerce international, moteur d'une division internationale du travail. Selon Smith, chaque pays se spécialise dans la production des biens pour lesquels il dispose des coûts de production les plus faibles (théorie de l'avantage absolu). Ricardo… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2016 : dynamisme asiatique et replis nationaux

Écrit par :  Jean-Pierre FAUGÈRE

pays au repli sur eux-mêmes. La comparaison entre la croissance de la production mondiale et la croissance du commerce mondial est lourde de signification. En 2014, le commerce mondial progressait de 3,9 p. 100, donc plus rapidement que la production (3,4 p. 100), mais en 2015 et en 2016 la tendance s’est inversée : le taux de croissance de la… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2014 : nouvelle répartition de l'activité

Écrit par :  Axel MARMOTTANT

Dans le chapitre "La modernisation chinoise à marche forcée s’essouffle"  : …  Si la faiblesse de l’économie mondiale a pesé en début d’année sur les exportations chinoises, le redémarrage du commerce mondial les a revivifiées dans la seconde partie de l’année. Quoi qu’il en soit, les exportations du pays continuent d’excéder largement ses importations, la balance courante s’élevant en 2014 à 7,4 p.… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2013 : une croissance mondiale apathique

Écrit par :  Axel MARMOTTANT

Dans le chapitre "Rééquilibrage des échanges mondiaux "  : …  La progression de la demande mondiale en biens et services reste très lente (2,9 p. 100 en 2013, après 2,7 p. 100 en 2012), soit un rythme très inférieur à celui qu’elle a connu avant la crise de 2008. Celle des échanges mondiaux se fait à un rythme similaire. La forte volatilité des marchés financiers continue de peser sur le coût du financement… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2012 : le monde dans la crise

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Réduction des échanges mondiaux"  : …  La demande mondiale en biens et services s'est réduite à + 3,2 p. 100 (après + 5,8 p. 100 en 2011), s'éloignant encore un peu plus du fort rebond qu'elle avait connu en 2010 (+ 12,8 p. 100). Les échanges mondiaux ont ralenti, imitant en cela l'activité globale, mais aussi parce qu'ils ont été pénalisés par la diminution des exportations chinoises,… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2010 : entre rigueur et relance économiques

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre " Redressement du commerce mondial "  : …  un rebond spectaculaire de + 11,4 p. 100 en 2010 après une contraction historique de — 11,0 p. 100 l'année précédente. Le commerce mondial avait en fait commencé de nettement rebondir dès l'été de 2009, tiré par les importations des pays émergents et plus particulièrement celles des pays asiatiques. Le rôle moteur dans ce phénomène revenait à la… Lire la suite
ECONOMIE MONDIALE - 2009 : le monde en récession

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Contraction historique du commerce mondial"  : …  Le commerce mondial a connu une contraction historique de 12 p. 100 sur l'année 2009. La demande mondiale en biens et services a accusé un plongeon historique en début d'année. Cet effondrement du commerce mondial, qui est allé bien au-delà de celui du P.I.B., s'explique en grande partie par la baisse de la demande dans tous les pays, le repli de l… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2007 : zone de turbulences

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "L'essor du monde émergent envers et contre tout "  : …  revenu des ménages, l'assouplissement du marché du travail et l'accès facilité au crédit. Les exportations ont bénéficié de la reprise de la demande de l'Europe de l'Ouest qui constitue le principal partenaire commercial, mais aussi de l'intégration croissante de la zone P.E.C.O. en termes de production industrielle. En particulier, le regain des… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2006 : symphonie de croissances

Écrit par :  Nicolas SAGNES

ont été les États-Unis et la Chine. L'année 2006 a été un très bon millésime pour le commerce mondial, dont le taux de croissance a accéléré de 7,4 p. 100 à 8,9 p. 100. Comme en 2005, l'activité économique a fait fi de la flambée du prix du pétrole, alors que ce dernier, est passé d'un prix moyen de 56,7 dollars par baril… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2005 : un rebond confirmé malgé tout

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "Une croissance molle en Europe "  : …  » avec un taux de croissance du P.I.B., selon le F.M.I., de 1,2 p. 100, pour un potentiel estimé à 2 p. 100. Les exportations ont globalement profité du dynamisme du commerce mondial et de la dépréciation du taux de change euro contre dollar, passé de 1,34 en janvier à un niveau proche de 1,20 en fin d'année. La demande intérieure a bénéficié… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2004 : une reprise turbulente

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Dans le chapitre "La Chine sous les feux de la rampe"  : …  B. mondial exprimé aux taux de change courants) et plus que quintuplé son poids en termes d'échanges extérieurs. Le phénomène récent le plus spectaculaire, lié à l'entrée de la Chine dans l'Organisation mondiale du commerce (O.M.C.), est l'envolée des importations chinoises : exprimées en dollars, celles-ci ont crû de 40 p. 100 en 2003, faisant de… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2002 : incertitudes sur la reprise

Écrit par :  Nicolas SAGNES

Après une année 2001 morose, l'économie mondiale a connu une reprise assez forte de l'hiver 2001 au printemps 2002, impulsée par le redressement spectaculaire des importations américaines. Le commerce mondial a ainsi renoué avec la croissance, après une forte contraction en 2001. La situation est apparue plus incertaine dès… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 2001 : état de choc

Écrit par :  Jacques ADDA

Dans le chapitre "...tandis que l'Asie replongeait dans la crise"  : …  plein fouet le retournement du cycle de l'électronique mondiale à partir de la mi-2000. Avec la Chine et le Japon, cette région fournit à elle seule près de 40 p. 100 de la production électronique mondiale et abrite par conséquent une large partie des capacités excédentaires de ce secteur. Les économies les plus spécialisées et les plus… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1998 : fin d'un cycle, début d'une nouvelle ère

Écrit par :  Jacques ADDA

Dans le chapitre "Crise locale, crise globale"  : …  L'autre vecteur essentiel de diffusion de la crise asiatique est son impact sur le commerce mondial. Cet impact est double. Il porte à la fois sur le volume des échanges, dont la croissance est passée de 10 p. 100 en 1997 à moins de 4 p. 100 en 1998, et sur les prix des produits de base. Les cours des Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1996 : sur la voie de la convergence

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Asie : les champions s'essoufflent"  : …  E.D.A.), à 6,1 p. 100, contre 6,9 p. 100. Ces pays ont subi une dégradation des termes de l'échange due au ralentissement de la demande mondiale – principalement européenne – d'équipements électroniques et informatiques. Les prix des semi-conducteurs, qui sont sujets à d'amples fluctuations cycliques, ont chuté en un an de 81 p. 100 La concurrence… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1995 : vers une redistribution des ressources mondiales

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "La maîtrise de l'inflation"  : …  La conjoncture en 1995 est demeurée soutenue par les échanges internationaux. L'Organisation mondiale du commerce (O.M.C.), qui succède officiellement au G.A.T.T. le 1er janvier 1996, estime leur croissance en 1995, pour les marchandises, à 8 p. 100 en volume. Ce taux, en légère baisse par rapport au… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "L'Asie domine toujours la croissance"  : …  Perspectives économiques de décembre 1994, l'O.C.D.E. a indiqué que le volume des exportations des pays d'Asie en développement rapide a dépassé celui des États-Unis. Entre 1977 et 1994, la part de ces derniers dans les exportations mondiales est passée de 11,6 à 12,4 p. 100 quand celle des pays d'Asie hors Japon passait de 8 à 18,6 p. 100. Pour… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 : une nouvelle année de purgatoire

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Le cycle de l'Uruguay"  : …  la conclusion des négociations a permis de renforcer le système des échanges internationaux dans un cadre multilatéral, alors que le commerce mondial tendait à s'organiser dans le cadre de groupements régionaux. La Communauté des Douze, en effet, s'est ouverte commercialement aux pays de l'Association européenne de libre-échange (A.E.L.E.)… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

Écrit par :  Tristan DOELNITZ

Dans le chapitre "Menaces sur le commerce mondial"  : …  Le rapport de la C.N.U.C.E.D. consacré à l'Uruguay Round a évoqué le danger que présenterait – dans le cas d'un échec de ces négociations sur la libéralisation des échanges internationaux – la création de blocs commerciaux à l'échelle régionale. Une crainte justifiée par certains chiffres : la croissance du commerce mondial… Lire la suite
ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

Écrit par :  Régis PARANQUE

Dans le chapitre "Commerce international : le dernier round de l'Uruguay ?"  : …  Après un ralentissement au cours du second semestre de l'année précédente, le commerce mondial s'était considérablement animé au début de 1990, ce qui entraînait un accroissement des importations de pétrole des pays industrialisés ; ces dernières ont renforcé les ressources des pays producteurs de pétrole, leur permettant d'acheter à leur tour… Lire la suite
EDGEWORTH FRANCIS YSIDRO (1845-1926)

Écrit par :  Christine BARTHET

Économiste anglais, dont on a pu dire qu'il n'a pas laissé d'œuvre « complète et coordonnée », Edgeworth n'a eu que peu d'influence sur la pensée économique de son époque. Pourtant, bien des auteurs contemporains déclarent trouver nombre de leurs recherches en germe dans ses écrits… Lire la suite
EMMANUEL ARGHIRI (1911-2001)

Écrit par :  Claudio JEDLICKI

ou institutionnelle, c'est-à-dire en dehors de toute confrontation entre l'offre et la demande sur un marché. Par contre, la mobilité du capital à l'échelle internationale fait que la rémunération de cet autre facteur, le taux de profit, tend à s'uniformiser entre les différents pays. Dans ces conditions, l'échange inégal provient des écarts… Lire la suite
ÉNERGIE - Les ressources

Écrit par :  Jean-Marie CHEVALIERDaniel CLÉMENTFrançois MOISANJean-Pierre TABET

Dans le chapitre " Les grandes batailles et les acteurs"  : …  Vingt-sept p. 100 de l'énergie fossile produite dans le monde est exportée. Les marchés mondiaux du pétrole, du gaz, du charbon ou de l'uranium, mais aussi les marchés énergétiques nationaux, sont des espaces d'affrontement où différentes catégories d'acteurs cherchent à défendre leurs positions et à assurer un pouvoir de captation du surplus. L'… Lire la suite
EST-OUEST RELATIONS

Écrit par :  E.U.Jacques HUNTZINGERPhilippe MOREAU DEFARGES

Dans le chapitre "L'âge d'or de la détente (1969-1973)"  : …  Sur le plan économique, les États-Unis entreprennent une profonde révision de leur politique commerciale à l'égard de l'Est. Abandonnant les principes traditionnels selon lesquels les relations économiques Est-Ouest ne peuvent qu'avantager le camp socialiste et se développer au détriment de l'Occident, les responsables américains vont adopter, en… Lire la suite
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

Écrit par :  E.U.Claude FOHLENAnnick FOUCRIERMarie-France TOINET

Dans le chapitre "Les problèmes intérieurs"  : …  Le commerce aussi est une source de déficit, particulièrement avec la Chine, qui est accusée de maintenir sa monnaie artificiellement faible, de ne pas respecter la propriété intellectuelle et, plus largement, les règles internationales du commerce. Avec sa croissance économique et sa population, elle apparaît comme la seule puissance capable de… Lire la suite
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Économie

Écrit par :  Benjamin CARTON

Dans le chapitre "Une économie tertiarisée"  : …  La crise des années 1930 s'était accompagnée d'un très fort ralentissement du commerce mondial : au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l'économie des États-Unis est quasi fermée. L'accroissement des échanges commerciaux sera progressif, puis très fort à partir des années 1970 : la somme des importations et des exportations des États-Unis atteint… Lire la suite
EUROPE - Histoire de l'idée européenne

Écrit par :  Jean-Baptiste DUROSELLEAlfred GROSSER

Dans le chapitre "L'Europe du Marché commun"  : …  de droit international, au profit duquel les États ont limité, bien que dans des domaines restreints, leurs droits souverains. » L'un de ces domaines était le commerce extérieur commun. En juin 1967, le Kennedy Round ouvert dans le cadre du G.A.T.T. s'achève sur un succès européen âprement négocié. Le gouvernement français en sait gré au… Lire la suite
FACTORING

Écrit par :  Georges BLUMBERG

Activité exercée par des entreprises financières (dites sociétés de factoring ou factors) et qui consiste à acheter les créances que possède un fournisseur sur ses clients pour les recouvrer ensuite sur ces derniers. L'opération de factoring met fin à toute relation financière entre le vendeur et l'acheteur,… Lire la suite
FAUNE SAUVAGE

Écrit par :  Romain JULLIARDPierre PFEFFERJean-Marc PONSDominique RICHARDAlain ZECCHINI

Dans le chapitre "Le marché international illégal"  : …  Les espèces marines, comme les espèces terrestres, font également l'objet d'une exploitation non réglementée au niveau international… Lire la suite
FER - Minerais de fer

Écrit par :  Louis BUBENICEKÉric HESSRichard PAZDEJ

Dans le chapitre " Le commerce international"  : …  Dans le passé, les distances avaient divisé le monde en marchés individuels des minerais de fer. À partir du milieu du xxe siècle on a assisté à l'approvisionnement des grandes sidérurgies par des minerais ayant accompli des trajets maritimes très longs, produits avec d'importantes économies d'échelle… Lire la suite
FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données humaines et économiques

Écrit par :  Estelle DUCOMSophie LIGNON-DARMAILLAC

Dans le chapitre "La bonne santé du commerce extérieur"  : …  en équilibre et une balance des paiements largement excédentaire. L'U.E. représente, en 2009, 63 p. 100 des exportations françaises, les États-Unis sont la première destination non européenne devant la Chine. De même, la France importe principalement des produits de l'U.E. (pour 60 p. 100), puis des États-Unis. Parmi les exportations viennent en… Lire la suite
FRANCE - L'année politique 2014

Écrit par :  Nicolas TENZER

Dans le chapitre "Une politique économique hésitante"  : …  des ménages reste atone en 2014 (après une croissance très mesurée en 2013 : 1 p. 100). Les exportations sont inférieures aux prévisions et toujours très dépendantes de grands contrats. Malgré de grands groupes internationaux puissants, des start-up qui figurent parmi les plus dynamiques d’Europe et une bonne attractivité du pays pour les… Lire la suite
G.A.T.T. (General Agreement on Tariffs and Trade) ou ACCORD GÉNÉRAL SUR LES TARIFS DOUANIERS & LE COMMERCE

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABIC

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il fut décidé de créer, parallèlement au Fonds monétaire international et à la Banque mondiale, une Organisation internationale du commerce (O.I.C.), chargée d'éliminer les barrières douanières, conformément à l'esprit de la Charte de La Lire la suite
GAZ NATUREL

Écrit par :  Bernard CLÉMENTFrançois DEBIENÉvrard DE FOSSEUXJean-Pierre PERRETOdile PUYRAIMONDPatrick de RENÉVILLEMichel RICHARD

Dans le chapitre "Les réalisations"  : …  Les infrastructures d'exportation du G.N.L., représentées en 2006 par dix-neuf centres de production, ont alimenté un trafic mondial de 211 milliards de mètres cubes (tabl. 6). Treize pays exportent du G.N.L., avec au premier rang le Qatar (15 p 100 de la production mondiale de G.N.L. en 2006), l'Indonésie (14 p. 100… Lire la suite
HARSANYI JOHN CHARLES (1920-2000)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

aux enchères ? Si oui, selon quelles procédures ? Autant de questions auxquelles John Harsanyi savait répondre. De la même façon, les modèles de négociation qu'il a élaborés s'appliquent aujourd'hui aux décisions relevant du commerce international : si, par exemple, les pays du G8 suivaient chacun une stratégie individuelle, l'équilibre qui en… Lire la suite
HONG KONG

Écrit par :  Jean-Philippe BÉJAPierre SIGWALT

Dans le chapitre "Naissance et maturation d'un tigre (1949-1997)"  : …  qui permit à la colonie de fournir des emplois aux centaines de milliers de réfugiés. L'absence de syndicats et des salaires fort bas permirent aux vêtements « made in Hong Kong » de conquérir une place importante sur les marchés du monde développé. En 1962, le textile représentait 52 p. 100 des exportations. Dans les années 1960, les… Lire la suite
IMPORTATION DU THÉ EN ANGLETERRE

Écrit par :  Marc PÉNIN

Boisson traditionnelle en Chine, le thé fut importé de ce pays en Occident par les marchands portugais et hollandais, à partir du début du xviie siècle. Son succès fut d'abord plus précoce et plus important en Hollande et en France qu'en Angleterre, où il n'apparaît qu'après… Lire la suite
IMPÔT - Économie fiscale

Écrit par :  Jacques LE CACHEUX

Dans le chapitre "La concurrence fiscale"  : …  L'ouverture économique des pays et la mobilité des biens, des services et des facteurs de production, entre territoires à l'intérieur des pays ou entre pays, notamment au sein du Marché unique européen, engendrent une concurrence fiscale horizontale entre les gouvernements. Celle-ci peut être jugée salutaire, en ce qu'elle… Lire la suite
INDONÉSIE - Géographie

Écrit par :  Muriel CHARRASManuelle FRANCK

Dans le chapitre "L'émergence de configurations transfrontalières et la consolidation des axes maritimes"  : …  et détroits où circulent aussi les flux internationaux. Alors que la part de l'Asie dans le commerce mondial a littéralement explosé dans les années 1980 avec la conteneurisation et ne cesse d'augmenter, 40 p. 100 environ du commerce mondial traverse les principaux détroits indonésiens, au premier rang desquels celui de Malacca, empruntés… Lire la suite
INÉGALITÉS - Les inégalités économiques

Écrit par :  Charlotte GUÉNARDÉric MAURIN

Dans le chapitre "Le rôle de la mondialisation des échanges et des institutions"  : …  rencontrés par les salariés non qualifiés des pays du Nord étaient dus à la concurrence exercée par les salariés des pays du Sud. De fait, les échanges avec les pays du Sud ne représentaient à la fin du xxe siècle qu'une toute petite part de l'ensemble des échanges réalisés par les pays du Nord et il est bien difficile de rendre cette… Lire la suite
INFLATION

Écrit par :  Jacques LE CACHEUX

Dans le chapitre "L'incidence de la mondialisation"  : …  minéraux et métaux, matières premières agricoles –, sont, en grande partie, attribuables à l'augmentation massive de la demande en provenance des grandes économies émergentes d'Asie, au premier rang desquelles la Chine et l'Inde, dont la croissance économique est résolument orientée vers l'exportation. Cette pression de la demande fait face, au… Lire la suite
INNOVATION

Écrit par :  Abdelillah HAMDOUCH

Dans le chapitre "Formes et champs de manifestation de l'innovation"  : …  De fait, les trois autres cas d'innovation identifiés par Schumpeter apparaissent tout aussi cruciaux. En effet, l'ouverture d'un débouché nouveau représente structurellement une source substantielle d'occasions d'expansion économique, de profit et de compétitivité pour les firmes aussi bien que pour les nations.… Lire la suite
MONDIALISATION - Globalisation financière

Écrit par :  Philippe MARTINDominique PLIHON

découle d'une diminution des coûts de transaction. Il convient à cet effet de distinguer la globalisation commerciale et la globalisation financière. La première trouve son origine dans la baisse des coûts de transport et des barrières commerciales et a pour conséquence une augmentation du volume des échanges internationaux de biens et services.… Lire la suite
INTERNATIONAL PRIVÉ DROIT

Écrit par :  Henri BATIFFOL E.U.Paul LAGARDE

Dans le chapitre "Les règles de rattachement"  : …  Un autre reproche a été fait à la règle de conflit de lois dans les milieux proches des opérateurs du commerce international. Il a été objecté que les droits internes, à l'application desquels conduit la règle de conflit, ne sont pas adaptés à la spécificité des relations internationales privées. L'idée a été avancée… Lire la suite
INTERNATIONALES ORGANISATIONS

Écrit par :  Patrick RAMBAUD

Dans le chapitre "L'essor des organisations internationales dans le monde actuel"  : …  a ainsi été créée par l'Assemblée générale, en 1964, pour contrebalancer, en matière de commerce international, le G.A.T.T., jugé trop proche des thèses des pays industrialisés ; l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel a été créée, en 1966, pour favoriser l'industrialisation des pays en voie de développement ; le Fonds… Lire la suite
IRAK

Écrit par :  Loulouwa AL RACHIDBrigitte DUMORTIERPhilippe RONDOTPierre ROSSI

Dans le chapitre "Réalisme et fermeté"  : …  militaires, sans détourner l'Irak du camp socialiste, accentuent cette mutation. Les principaux fournisseurs de l'Irak sont le Japon, l'Allemagne fédérale, la Grande-Bretagne et la France bien avant l'U.R.S.S. Les États-Unis eux-mêmes, malgré l'absence de relations diplomatiques, augmentent leurs échanges. Grâce à l'héritage politique du général… Lire la suite
ITALIE - Géographie

Écrit par :  Dominique RIVIÈRE

Dans le chapitre "Des liens privilégiés avec l'Europe"  : …  participent aussi à la consolidation d'un véritable tropisme septentrional pour l'Italie. En effet, l'Union européenne représente en 2008 58 p. 100 de ses exportations et 57 p. 100 des importations. Certes, la mondialisation nuance ce primat du marché européen : depuis les années 2000, c'est la Chine qui enregistre les plus fortes hausses des… Lire la suite
JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

Écrit par :  Paul AKAMATSUVadime ELISSEEFFValérie NIQUETCéline PAJON

Dans le chapitre "Le miracle économique"  : …  Cependant, le développement continu des exportations, particulièrement en direction des États-Unis, provoque, au début des années 1970, les premières réactions de méfiance du gouvernement et de l'opinion publique américains à l'égard d'un « élève » en passe de rattraper son maître. Les mesures de restriction des importations japonaises (les… Lire la suite
KRUGMAN PAUL R. (1953-    )

Écrit par :  E.U.Françoise PICHON-MAMÈRE

géographique », dont il devient l'un des leaders à la fin des années 1990. L'hybridation de ses recherches et l'hétérodoxie qu'il revendique lui permettent de cultiver une attitude critique comme moyen de faire exploser les clivages et de proposer des idées neuves, notamment en matière de commerce international.… Lire la suite
LEONTIEF WASSILY (1906-1999)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

investissement en capital et des importations où le facteur de production dominant est le travail. Ce « paradoxe de Leontief » prend le contre-pied des analyses classiques de l'échange international dont la plus connue en matière de division internationale du travail est formulée par le théorème de Heckscher-Ohlin-Samuelson (dit H.O.S… Lire la suite
LONDRES

Écrit par :  Roland MARXFrédéric RICHARD

Dans le chapitre "L'âge d'or de l'urbanisme et la croissance ordonnée"  : …  offerts. Au cœur d'un réseau commercial national dense, la capitale britannique est aussi demeurée le centre d'un énorme commerce international. Le port est devenu de plus en plus encombré, et, au début du xixe siècle, entre 1802 et 1807, les compagnies à charte construisent de nouveaux docks : West India, London, East India et Surrey Docks… Lire la suite
MACROÉCONOMIE - Croissance économique

Écrit par :  Jean-Olivier HAIRAULT

Dans le chapitre "La diffusion du progrès technique"  : …  Le commerce international est un puissant vecteur de la diffusion du progrès technique. Les échanges de biens favorisent l'imitation, l'achat de machines et de brevets permet d'accéder à la dernière vague d'innovations technologiques. Les taux de croissance ne devraient alors pas trop différer d'un pays à l'autre, malgré des différences notables de… Lire la suite
MAGHREB - Géographie

Écrit par :  Olivier PLIEZBouziane SEMMOUD

Dans le chapitre "Des économies dépendantes, de rente et extraverties"  : …  La dépendance des économies maghrébines repose également sur le poids des échanges internationaux. En effet, les pays sont avant tout importateurs et dépendent pour 90 p. 100 du transport maritime. En Tunisie et au Maroc, les deux tiers du trafic portuaire sont des importations. En Algérie, l'importance des hydrocarbures fait baisser cette… Lire la suite
MAÏS

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Une production mondiale du maïs en forte progression"  : …  Quant au marché mondial, il se trouve véritablement dominé par les États-Unis qui sont à l'origine de 49 p. 100 des exportations mondiales, le deuxième exportateur – l'Argentine – n'en réalisant que 16 p. 100… Lire la suite
MARINE MARCHANDE HISTOIRE DE LA

Écrit par :  E.U.Françoise ODIERYves POULIZACMartine RÉMOND-GOUILLOUD

Que le passé de la marine marchande – ensemble des navires de commerce et des hommes qui les servent – soit prestigieux est donc normal. De fait, toutes les transformations appréciables de l'économie des hommes ont influé sur la marine marchande. En sens inverse, celle-ci a largement contribué à façonner l'économie ; elle… Lire la suite
MATIÈRES PREMIÈRES

Écrit par :  Emmanuel HACHE

Dans le chapitre "Rebond généralisé des prix "  : …  de la conjoncture mondiale et plus particulièrement par celle des échanges de marchandises, l'activité de transport maritime a également connu, de la fin de 2001 à juin 2008, une effervescence marquée : l'indice BDI (Baltic Freight Dry Index, créé en 1986), panier composite des prix de fret des vingt-cinq routes maritimes les plus utilisées, a… Lire la suite
MÉDIAS - Économie des médias

Écrit par :  Nadine TOUSSAINT-DESMOULINS

Dans le chapitre "L'internationalisation"  : …  internationalisation des droits de diffusion est en revanche plus facile. Celle-ci permet d'exporter des programmes audiovisuels et des films. On remarque ainsi la suprématie des États-Unis pour les fictions et, dans une moindre mesure, celle du Japon pour les programmes d'animation. Plus récente, l'exportation de concepts permet de transplanter… Lire la suite
MÉDICAMENTS

Écrit par :  Paul-Étienne BARRAL E.U.Hélène MOYSEJean-Yves NAUMichel PARISRené Raymond PARIS

Dans le chapitre "Les difficultés d'une géopolitique de la santé"  : …  de la lutte contre le sida, les règles du commerce et du profit ne s'appliqueraient pas ? La question des règles du commerce international demeure pertinente. Il faut un « new deal », un pacte entre les multinationales de l'industrie pharmaceutique et les pays les plus touchés, déclarait au journal Le Monde, à la fin de l'année… Lire la suite
MÉDICAMENTS GÉNÉRIQUES

Écrit par :  Chantal GUÉNIOT

cf. santé-Santé dans le monde), ce problème a été abordé de front par l'Organisation mondiale du commerce à la conférence de Doha en novembre 2001. Le 30 août 2003, les pays membres de l'O.M.C. ont légalisé, sous certaines conditions, l'existence d'un secteur « bon marché » réservé aux pays en développement. L'accord… Lire la suite
MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

Écrit par :  André BOURDEGeorges DUBY E.U.Claude LEPELLEYJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "Permanences et mutations"  : …  Les anciens fournisseurs sont progressivement ruinés, que ce soient ceux du Maghreb ou ceux des régions méridionales des péninsules européennes : Andalousie, Mezzogiorno. Le nouveau courant commercial a deux conséquences capitales : une crise au Sud, début d'un décalage économique croissant, d'où… Lire la suite
MERCANTILISME

Écrit par :  François ETNER

Dans le chapitre "La balance du commerce"  : …  L'essentiel de la politique économique mercantiliste découle de l'analyse des bienfaits du commerce extérieur. Il convient de restreindre autant que possible les importations, éventuellement en les taxant, et de favoriser autant que possible les exportations, éventuellement en les subventionnant. Si Colbert établit en France des manufactures… Lire la suite
MERCOSUR ou MERCOSUL (Marché commun du Sud)

Écrit par :  Liliana GALVEZ

Le marché commun est fondé sur la réciprocité des droits et des obligations entre les États membres et s'est donné plusieurs objectifs : la libre circulation des biens, services et facteurs de production entre les pays membres ; la mise en place d'un tarif douanier externe commun ; l'adoption d'une politique commerciale commune vis-à-vis des pays… Lire la suite
MEXIQUE

Écrit par :  Jacques BRASSEULHenri ENJALBERTRoland LABARRECécile LACHENALJean A. MEYERMarie-France PRÉVÔT-SCHAPIRAPhilippe SIERRA

Dans le chapitre "La « siesta colonial »"  : …  concurrencer la métropole, elle n'est là que pour fournir les matières premières. Le commerce ne peut venir que de Séville, sur des navires espagnols, et il ne peut passer que par le port de Veracruz, de façon à mieux collecter les taxes. L'exception est, une fois par an, le galion de Manille, desservant les Philippines… Lire la suite
MIGRATIONS - Tendances migratoires actuelles

Écrit par :  Jean-Pierre GARSONEl Mouhoub MOUHOUD

Dans le chapitre "Avantages escomptés du libre-échange"  : …  De nombreuses études économiques ont tenté d'évaluer l'impact de l'ouverture commerciale dans le cadre de l'A.L.E.N.A. ou de l'Accord de libre-échange euroméditerranéen sur ces variables déterminantes de l'émigration. Les travaux utilisent des modèles d'équilibre général calculables pour apprécier l'impact de l'intégration régionale Nord-Sud sur l'… Lire la suite
MILITAIRE INDUSTRIE

Écrit par :  Pascal LE PAUTREMAT

Dans le chapitre "Le marché à l'exportation des armes"  : …  Les industries militaires reposent aussi sur un commerce international des armes qui, depuis le début des années 2000, est en plein essor. Ce commerce des armements est porté par un contexte international où nombre d'États sont engagés dans de vastes politiques de réarmement… Lire la suite
MILS

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les échanges mondiaux de mils"  : …  Alors que les exportations mondiales de sorgho se trouvent le plus souvent comprises entre 5 et 6 millions de tonnes par an (soit environ 10 p. 100 de la production mondiale), celles de millets sont nettement inférieures à 500 000 tonnes par an (soit moins de 2 p. 100 de la production mondiale). Les millets demeurent essentiellement des céréales… Lire la suite
MODE - Histoire et composantes

Écrit par :  E.U.Catherine ORMEN

Dans le chapitre "Le prêt-à-porter français sur l'échiquier mondial"  : …  Le marché mondial se développe au sein de trois grands ensembles concurrents : une zone européenne, qui s'étend jusqu'à l'Europe centrale et orientale, ainsi qu'aux pays du bassin méditerranéen et à l'Afrique, une zone asiatique et une zone américaine, qui regroupe la totalité des pays du continent. Ces trois zones disposent d'espaces commerciaux… Lire la suite
MONDIALISATION - Histoire de la mondialisation

Écrit par :  Bertrand BLANCHETON E.U.

La mondialisation économique désigne un processus d'intensification des échanges internationaux de toute nature : marchandises, capitaux, informations... Ce n'est ni un phénomène économique nouveau, ni un phénomène irréversible. À d'autres périodes de l'histoire correspondent d'autres formes de mondialisation, qui parfois ont pris fin dans une… Lire la suite
MONDIALISATION - Pour une régulation économique internationale

Écrit par :  Michel AGLIETTA

Dans le chapitre "Des vulnérabilités très lourdes"  : …  Les points de friction se multiplient entre les États dans les négociations commerciales (échecs de l'A.M.I. en 1998, de la conférence de l'O.M.C. à Seattle en 1999, de la conférence de La Haye sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre en 2000). La relance de la négociation commerciale décidée à Doha en 2001 n'est pas un… Lire la suite
MULTINATIONALES ENTREPRISES

Écrit par :  Jean-Louis MUCCHIELLI

Dans le chapitre "À la recherche d'un critère synthétique"  : …  peut avoir un chiffre d'affaires mondial élevé tout en étant très peu multinationalisée. La C.N.U.C.E.D., dans son rapport annuel, croise trois critères : les actifs possédés à l'étranger en pourcentage des actifs totaux, les ventes à l'étranger rapportées aux ventes totales, et l'emploi à l'étranger rapporté à l'emploi total : la moyenne de ces… Lire la suite
NAISSANCE DE L'O.M.C.

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABIC

L'Organisation mondiale du commerce (O.M.C.) naît le 1er janvier 1995 des dispositions de l'accord de Marrakech signé le 15 avril 1994, au terme d'un cycle de négociations (Uruguay Round) ayant duré près de huit ans. Elle succède au G.A.T.T. (en français : Accord général sur les tarifs douaniers et le… Lire la suite
NATION LA PLUS FAVORISÉE CLAUSE DE LA

Écrit par :  Georges BLUMBERG

Disposition garantissant à des pays tiers des avantages commerciaux égaux à ceux dont bénéficie la nation la plus favorisée. Du point de vue des principes du droit international public, cette disposition vise à assurer la non-discrimination entre les États en matière de politique commerciale. En tant qu'instrument de… Lire la suite
NATIONS UNIES (O.N.U.)

Écrit par :  Jacques FOMERANDCecelia M. LYNCHKaren MINGST

Dans le chapitre "Commerce et développement"  : …  et de la diversification dans les économies en développement. Comme le système de commerce international et l'Accord général sur les tarifs douaniers (G.A.T.T.) étaient surtout consacrés à la promotion du commerce entre les pays industrialisés, l'Assemblée générale à créé, en 1964, la Conférence des Nations unies pour le commerce et le… Lire la suite
NAVIRES - Navires de commerce

Écrit par :  Serge BINDEL

Près de 90 p. 100 du commerce mondial s'effectue par voie de mer, ainsi que plus de 40 p. 100 du commerce intérieur de l'Union européenne, qui transporte chaque année sur ses navires 350 millions de passagers. C'est dire toute l'importance du transport maritime dans l'économie mondiale et, comme corollaire, l'importance des… Lire la suite
NAVIRES - Construction navale

Écrit par :  Boris FEDOROVSKY

Dans le chapitre "Une industrie mondialisée"  : …  entièrement à des conditions de vente imposées par la confrontation de l'offre et de la demande internationales. Le navire est un instrument du commerce mondial qui opère en permanence hors des frontières et n'est pas susceptible, sauf dans quelques pays, d'être frappé de droits de douane. Les armateurs, qui eux aussi sont placés dans un contexte… Lire la suite
NORVÈGE

Écrit par :  Marc AUCHETRégis BOYERGeorges CHABOTLucien MUSSETClaude NORDMANN

Dans le chapitre "Le commerce extérieur"  : …  Les effets de la mondialisation ont été nettement bénéfiques pour la Norvège. Elle exporte de l'énergie en grande quantité, dans un contexte international où la demande des pays émergents progresse fortement et où les prix sont entraînés à la hausse, et elle importe à faible coût de plus en plus de biens de consommation de pays comme la Chine ou l'… Lire la suite
OHLIN BERTIL (1899-1979)

Écrit par :  Guy CAIRE

Professeur d'économie à l'université de Stockholm où il succède en 1930 à son maître Eli Heckscher, Bertil Ohlin est connu tout d'abord par ses contributions à l'analyse par périodes, d'une part, à l'étude des relations entre l'épargne et l'investissement, d'autre part, travaux qui se situent dans la lignée de Wicksell et s'inscrivent dans la… Lire la suite
OLÉAGINEUX

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les marchés : principaux importateurs et principaux exportateurs"  : …  Trois marchés distincts – celui des graines, celui des tourteaux et celui des huiles – coexistent. Ils ont connu une progression rapide depuis le début du xxie siècle : les échanges mondiaux de graines oléagineuses ont presque doublé, passant de 60 millions de tonnes en 2000 à 106 millions de tonnes en… Lire la suite
O.M.C. (Organisation mondiale du commerce)

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABICGeorges LABAKI

Née le 1er janvier 1995, l'Organisation mondiale du commerce (O.M.C.) a succédé au G.A.T.T., l'accord général sur les tarifs douaniers et le commerce, qui avait été signé en 1947. Sa création, à l'issue d'un cycle de négociations, l'Uruguay Round, qui a duré huit ans et qui s'… Lire la suite
ORGE

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "La production et les échanges internationaux de l’orge "  : …  celle-ci est très irrégulière d’une année sur l’autre en raison des aléas climatiques. Dans ce contexte, les exportations ukrainiennes ont varié de près de 6 millions de tonnes en 2010 à seulement 3 millions de tonnes en 2013. Par rapport aux autres principaux pays exportateurs d’orge (parmi lesquels figurent également l’Australie, l'Argentine et… Lire la suite
O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

Écrit par :  E.U.André FONTAINEPierre MELANDRIGuillaume PARMENTIER

Dans le chapitre " Détente et affrontements monétaires"  : …  la « Grande Société », avait entraînées avaient largement érodé la compétitivité de l'économie américaine. Aussi le succès sur lequel les négociations douanières, dites Kennedy Round, s'étaient achevées en 1967 (réduction des droits de 35 p. 100 en moyenne sur les produits industriels, libéralisation des barrières non tarifaires, concessions… Lire la suite
PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

Écrit par :  Christian HUETZ DE LEMPS

Dans le chapitre " L'affirmation du Pacifique comme centre économique et géopolitique"  : …  villes-États ou enclaves comme Singapour et Hong Kong, en attendant demain les Philippines et le Vietnam ; n'oublions pas sur la façade orientale du Pacifique le Canada, le Mexique, mais aussi le Chili par exemple. Pour nombre de ces États, les échanges commerciaux, maritimes et aériens constituent une base fondamentale du développement économique… Lire la suite
PAIEMENTS BALANCE DES

Écrit par :  Marc RAFFINOT

Pour un pays donné, une balance des paiements retrace l'ensemble des transactions entre résidents et non-résidents (le « reste du monde »). On considère comme résidents les personnes physiques qui ont une activité économique dans un pays depuis plus d'un an, et les entreprises dès qu'elles sont représentées dans cette économie nationale. Comme les… Lire la suite
PAYS-BAS

Écrit par :  Christophe DE VOOGD E.U.Frédéric MAUROGuido PEETERSChristian VANDERMOTTEN

Dans le chapitre "Une économie tertiaire"  : …  L'économie néerlandaise est une des plus ouvertes du monde. Les importations et les exportations représentent ensemble 124 p. 100 du volume du P.I.B. en 2006, avec des exportations supérieures de près de 12 p. 100 aux importations. Les secteurs exportateurs les plus importants sont ceux des machines et matériels de transport (31 p. 100), des… Lire la suite
PÉTROLE - Géographie du pétrole

Écrit par :  Christophe BÉLORGEOT

Dans le chapitre "L'Extrême-Orient et l'Océanie"  : …  xxie siècle, comme le principal moteur de la croissance de la demande pétrolière mondiale, tendance qui semble s'installer dans le long terme. Au premier rang de cette évolution, la Chine, qui traditionnellement exportait vers le Japon, a vu sa consommation intérieure de produits pétroliers dépasser sa production de brut en 1994.… Lire la suite
PÉTROLE - Le transport

Écrit par :  Pierre HOUSSINGeorges WESSELS

Dans le chapitre " Le besoin de transport maritime pétrolier"  : …  de transport maritime pétrolier n'avait cessé d'occuper une part croissante dans le commerce maritime mondial jusqu'en 1973, puisque, tous produits réunis, elle représentait alors, avec 1 640 millions de tonnes, 52,5 p. 100 du tonnage transporté par mer. À la même époque, cette activité paraissait encore plus importante en… Lire la suite
PÉTROLE - Économie pétrolière

Écrit par :  Jean-Marie BOURDAIRE

Dans le chapitre "Le jeu des gouvernements"  : …  aux États-Unis, sont devenues progressivement dépendantes de sources plus éloignées et souvent plus instables politiquement. L'augmentation du commerce mondial de pétrole et son importance croissante dans les économies expliquent la montée en puissance du pétrole comme enjeu géopolitique et l’implication des gouvernements, au niveau domestique… Lire la suite
PÉTROLE - Les politiques pétrolières

Écrit par :  Denis BAUCHARDJean CHARDONNET

chacun a ses objectifs propres, souvent opposés à ceux des autres, plus ou moins clairement et durablement définis ; aucun ne maîtrise le jeu sur un théâtre de l'énergie où le pétrole, commercialement devenu une matière première comme les autres, conserve un rôle économique stratégique qui fait de lui l'enjeu et le moteur d'affrontements politiques… Lire la suite
PORTS MARITIMES

Écrit par :  Geoffroy CAUDEPaul SCHERRER

plus intense, les prix du transport maritime sont particulièrement faibles, si bien que 90 p. 100 des échanges internationaux de marchandises passent par cette voie, avec des navires dont les chargements peuvent atteindre couramment 300 000 tonnes pour des pétroliers ou 10 000 conteneurs pour des porte-conteneurs. Les économies plus régionales… Lire la suite
PRÊT-À-PORTER

Écrit par :  Catherine ORMEN

Dans le chapitre "Le prêt-à-porter français sur l'échiquier mondial"  : …  Le marché mondial se développe au sein de trois grands ensembles concurrents : une zone européenne, qui s'étend jusqu'à l'Europe centrale et orientale, ainsi qu'aux pays du bassin méditerranéen et à l'Afrique, une zone asiatique et une zone américaine, qui regroupe la totalité des pays du continent. Ces trois zones disposent d'espaces commerciaux… Lire la suite
PROTECTIONNISME

Écrit par :  Bernard GUILLOCHON

Au sens strict, le protectionnisme désigne les instruments utilisés par un État pour protéger les productions nationales de la concurrence étrangère : droits de douane, quotas d'importation, normes, autorisations administratives. Si l'on adopte un point de vue plus large, le protectionnisme englobe toutes les dispositions… Lire la suite
QUOTAS COMMERCIAUX

Écrit par :  Pierre Michel EISEMANN

Lorsqu'un État détermine un quota (ou contingent) commercial, il fixe d'une manière arbitraire la quantité maximale d'un produit d'origine étrangère dont l'importation est autorisée pendant une période précise. Par exemple, l'État A décidera de limiter les importations d'automobiles originaires de l'État B à 50 000 unités par an ; une fois ce… Lire la suite
RESSOURCES MINÉRALES

Écrit par :  Michel CUNEY

Dans le chapitre "Le commerce international"  : …  Le commerce international contribue à remédier à la disparité des richesses en ressources naturelles des différentes régions du monde en assurant leur transfert des pays où la production est excédentaire vers ceux où elle est déficitaire. La mondialisation du commerce des ressources naturelles a été favorisée principalement… Lire la suite
RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

Écrit par :  Jean-Charles ASSELAIN

Dans le chapitre "Une dynamique mondiale d'inégalités croissantes ?"  : …  le groupe des pays « à revenu intermédiaire » ; les frontières du monde industriel sont devenues plus indécises que jamais auparavant. L'industrialisation de nouveaux pays, loin de conduire à un tarissement progressif des occasions d'échange comme on le croyait encore au milieu du xxe siècle, est allée de pair avec une progression accélérée du… Lire la suite
RIZ

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "D’un marché du riz asiatique à un marché mondial "  : …  Si les exportations mondiales de riz ont été multipliées par six en cinquante ans, elles ne portent actuellement que sur 34 millions de tonnes, soit 7,5 p. 100 de la production mondiale. On est encore loin du niveau des échanges internationaux du blé ou du maïs, qui se chiffrent respectivement autour de 135 millions de tonnes et à près de 100… Lire la suite
RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

Écrit par :  Pascal MARCHAND

Dans le chapitre "La nouvelle Russie et le monde"  : …  Les relations commerciales sont largement orientées vers l'Europe. L'Allemagne est le premier partenaire commercial (9,2 p. 100 du commerce extérieur russe), devant les Pays-Bas (8,4 p. 100), l'Italie (7,1 p. 100), la Chine (7,6 p. 100) et la Turquie (4,6 p. 100). La part des États membres de la… Lire la suite
RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

Écrit par :  Myriam DÉSERT

Dans le chapitre "L'entrée dans le capitalisme international"  : …  diplomatique a été indissociable de la participation du pays à l'économie mondiale. Avec l'ouverture des frontières, les échanges marchands se développent à tous les niveaux, depuis le commerce transfrontalier jusqu'aux investissements directs des entreprises étrangères dans l'économie russe. Cette intégration politique et… Lire la suite
SAMUELSON PAUL ANTHONY (1915-2009)

Écrit par :  E.U.

cycles économiques, dont J. R. Hicks s'inspirera, a ainsi revêtu la forme d'un article de la Review of Economic Statistics. En théorie du commerce international, Samuelson est associé à l'élaboration du théorème Heckscher-Ohlin-Samuelson (H.O.S.), approfondissement de la notion d'avantage comparatif mise au jour par Ricardo… Lire la suite
SEL

Écrit par :  Jean Claude HOCQUET

Dans le chapitre "L'économie du sel"  : …  Le commerce international intéresse surtout quatre ensembles économiques. Les États-Unis sont parmi les plus gros importateurs, pour répondre aux besoins de leur industrie chimique. Ils s'adressent à leurs voisins, le Canada et le Mexique pour approvisionner leur côte ouest, les Antilles néerlandaises pour la côte est. L'autre gros importateur est… Lire la suite
SOJA

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les marchés du soja"  : …  des graines, celui des tourteaux et celui de l'huile. Ils sont tous en forte progression. Depuis le début des années 2000, les exportations de graines de soja ont plus que doublé, passant de 45 à 90 millions de tonnes, en particulier du fait d'importations chinoises de plus en plus massives. Les exportations de tourteaux de soja ont progressé de… Lire la suite
SPÉCULATION

Écrit par :  Dominique PLIHON

Dans le chapitre "Les principaux mécanismes de la spéculation"  : …  commerciales et financières, ont pour but de réaliser un profit de nature spéculative. Ainsi, les entreprises importatrices ou exportatrices qui ne couvrent pas leur position de change ont un comportement spéculatif. En position longue sur la devise, l'entreprise exportatrice parie sur une appréciation de celle-ci en position courte, l'entreprise… Lire la suite
SUISSE

Écrit par :  Bernard DEBARBIEUXFrédéric ESPOSITO E.U.Bertil GALLANDPaul GUICHONNETAdrien PASQUALIDusan SIDJANSKI

Dans le chapitre "Ouverture et innovation : les moteurs économiques de la Suisse"  : …  Tout d’abord, la taille réduite de son marché domestique rend la Suisse très dépendante des importations. Cependant, et malgré l'étroitesse de son marché, plusieurs des biens de grande consommation qu’elle produit atteignent un seuil de rentabilité. La balance commerciale connaît un solde positif, puisque l’exportation de biens et services… Lire la suite
TAÏWAN [T'AI-WAN] (FORMOSE)

Écrit par :  Philippe CHEVALÉRIASÉvelyne COHENJean DELVERT E.U.François GODEMENTFrank MUYARDAngel PINOPierre SIGWALTCharles TESSON

Dans le chapitre "Une croissance tirée par les exportations"  : …  taïwanais ». La croissance s'élève à 9 p. 100 en moyenne par an de 1952 à 1980. La balance commerciale devient positive en 1971, les États-Unis et le Japon comptant cette année-là pour 53,6 p. 100 des exportations et 67 p. 100 des importations. En 1980, la valeur des exportations monte à 47,8 p. 100 de celle du P.I.B. (… Lire la suite
TEXTILE

Écrit par :  Eugène AMOUROUXJean-Yves DRÉANClaude FAUQUEAndré PARISOTMarc RENNERRichard A. SCHUTZ

Dans le chapitre "L'industrie textile à travers le monde"  : …  textile ont été pour l'Occident spectaculaires et douloureuses. Pendant longtemps les échanges internationaux ont été soumis à un régime exceptionnel de limitations quantitatives régies par des accords dits multifibres. En 2005, ce système des quotas arriva à expiration en même temps que la Chine, en plein développement économique, entrait dans l'… Lire la suite
THÉ

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Des échanges complexes compte tenu des qualités et des types de thés"  : …  Les principaux importateurs mondiaux de thé sont la Russie, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Pakistan, le Kenya et l'Égypte. Notons toutefois que les statistiques établies en tonnages ne distinguent pas les différents types et qualités de thé et qu’elles portent aussi bien sur des thés vendus… Lire la suite
TIERS MONDE

Écrit par :  Sylvie BRUNELJean-Jacques FRIBOULET

Dans le chapitre "Le commerce extérieur, contrainte du développement"  : …  Au cours de la première moitié du xxe siècle, la part du Tiers Monde dans le commerce mondial a progressivement augmenté. Ses exportations représentaient près de 31 p. 100 du total des exportations mondiales en 1950, et, globalement, sa balance commerciale était largement excédentaire. Cette situation… Lire la suite
TRANSPORTS - Transports et économie

Écrit par :  Rémy PRUD'HOMME

Dans le chapitre "Un rôle clé dans le développement économique"  : …  On voit clairement tous ces mécanismes à l'œuvre dans le commerce international, dont l'intensification a été, depuis les années 1950, un puissant facteur de croissance. L'accent a été mis dans les analyses et les politiques sur les barrières tarifaires et non tarifaires, et le lien entre leur abaissement, les échanges et, donc, la croissance a… Lire la suite
UNION EUROPÉENNE - Politique agricole commune

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les contextes mondial et européen de cette nouvelle réforme"  : …  à des pays présentant des agricultures et des histoires agraires bien différentes de celles de l’Europe de l’Ouest. La seconde concernait le nouveau cycle de négociations commerciales internationales prévu dans le cadre de l'OMC (Organisation mondiale du commerce), qui a pris la suite du GATT en 1995 : si ce cycle n'a démarré qu'avec retard, en… Lire la suite
VILLE - Le fait urbain dans le monde

Écrit par :  Jacques BONNET

Dans le chapitre " L'économie et la société urbaines"  : …  La métropolisation de l'économie accompagne l'internationalisation des échanges. Le volume du commerce mondial a été multiplié par plus de 400 entre 1780 et 1980, quand celui de la population croissait moins de trente fois. La part de la production nationale qui doit s'intégrer dans les échanges internationaux s'est donc considérablement accrue. Le… Lire la suite
YEN

Écrit par :  Sophie BRANADominique LACOUE-LABARTHE

Dans le chapitre "Le taux de change fixe"  : …  Corée du Sud. La situation économique du Japon s'en ressent aussitôt. La réponse aux commandes passées par les belligérants fait augmenter brutalement les exportations. Les marchés s'animent, les stocks se dégonflent, la balance des opérations courantes s'améliore, les sources de fonds abondent et les profits décollent. La ligne… Lire la suite
ZONE DE LIBRE-ÉCHANGE

Écrit par :  Jean-Paul HUET

Différentes formes d'association entre États ont été tentées pour favoriser les échanges internationaux en réalisant, selon l'ambition des objectifs, soit une simple zone de libre-échange, soit une union douanière, soit une union économique. La zone de libre-échange, la moins contraignante des trois formules, consiste seulement à supprimer les… Lire la suite

Afficher la liste complète (180 références)

  

Voir aussi

ACCORDS INDUSTRIELS & ACCORDS COMMERCIAUX    AVANTAGES ABSOLUS économie    AVANTAGES COMPARATIFS    COMMERCE histoire    POLITIQUE DU COMMERCE EXTÉRIEUR    COMMERCE INTRA-FIRME    CONCENTRATION ÉCONOMIQUE    CONCURRENCE PURE & PARFAITE    COÛT D'OPPORTUNITÉ économie    COÛTS COMPARÉS économie    COÛTS FIXES    CYCLE DE VIE DES PRODUITS économie    DIVISION INTERNATIONALE DU TRAVAIL    ÉCHANGES INTRABRANCHE commerce    ÉCONOMIE DE MARCHÉ    ÉCONOMIE DU DÉVELOPPEMENT    ÉCONOMIE GÉOGRAPHIQUE    ÉCONOMIES D'ÉCHELLE    ESPACE ÉCONOMIQUE    EXPORTATIONS    FACTEUR DE PRODUCTION    FILIALES    ELI FILIP HECKSCHER    THÉORÈME HECKSCHER-OHLIN-SAMUELSON    HISTOIRE ÉCONOMIQUE    IMPORTATIONS    INTÉGRATION ÉCONOMIQUE    LIBRE-ÉCHANGE    MONOPOLE    THÉORIE ÉCONOMIQUE NÉO-CLASSIQUE    OUTSOURCING    HISTOIRE DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE    MODES DE PRODUCTION    PRODUITS INTERMÉDIAIRES    RELATIONS ÉCONOMIQUES INTERNATIONALES    SALAIRE    SPÉCIALISATION économie    STRATÉGIE & POLITIQUE DES ENTREPRISES

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.