Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TAUTOLOGIE

Articles

  • TAUTOLOGIE

    • Écrit par Françoise ARMENGAUD
    • 834 mots

    Dans le langage ordinaire, énoncer une tautologie, c'est dire la même chose deux fois ; c'est affirmer un truisme, une évidence triviale, voire parler à vide et finalement ne rien dire. S'il n'est pas totalement dépourvu de signification, le discours tautologique est du moins dénué d'intérêt et...

  • ANALYTIQUE PROPOSITION

    • Écrit par Françoise ARMENGAUD
    • 459 mots

    Le mot « analytique » a au moins trois sens.

    1. Au sens large, une proposition est dite analytique si elle est vraie en vertu de la signification des termes qu'elle contient. La simple considération des significations suffit à donner l'assurance de sa vérité. À ce sens se rattachent le...

  • ARISTOTE (env. 385-322 av. J.-C.)

    • Écrit par Pierre AUBENQUE
    • 23 786 mots
    • 2 médias
    ...nous le savons déjà, à quoi bon le conclure ? Autrement dit, on ne peut conclure des prémisses que ce qui y est déjà contenu : le syllogisme serait alors tautologique et se réduirait, comme le dira plus tard Lachelier, à une « solennelle futilité ». À cela Aristote pourrait d'abord répondre que le syllogisme...
  • EMPIRISME

    • Écrit par Edmond ORTIGUES
    • 13 324 mots
    • 1 média
    Un premier argument, qui avait été avancé par Wittgenstein, affirmait que la logique est tautologique. Cette affirmation n'est valable que pour une partie de celle-ci. Un énoncé est dit tautologique lorsque les tables de vérité, définissant les connecteurs propositionnels, donnent la valeur « vrai...
  • IRRATIONALITÉ INDIVIDUELLE ET ORDRE SOCIAL (P. Moessinger) - Fiche de lecture

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 1 486 mots

    Les sciences sociales, depuis leur lointaine constitution et leur institutionnalisation au xixe siècle, sont le cadre d'un débat toujours recommencé sur les rapports qu'entretiennent individu et société. La manière dont les mécanismes psychologiques s'ajustent au dispositif social...

  • LANGAGES DE MASSE

    • Écrit par Jean BAUDRILLARD
    • 3 009 mots
    • 1 média
    L'articulation logique est remplacée par la tautologie : « Omo, ça, c'est de la lessive » ; « La majorité, c'est vous », etc. Ce schème général culmine dans la pure et simple incantation de la marque publicitaire ou du slogan politique. Tous les signes se ramènent à un seul signe qui s'égale à lui-même...
  • RAISONNEMENT

    • Écrit par Robert BLANCHÉ
    • 5 009 mots
    ...extraction, mieux vaut parler, si l'on veut, d'une transformation des prémisses, mais c'est justement dans cette transformation que réside la nouveauté. Si la logique contemporaine conçoit le raisonnement déductif comme une « transformation tautologique », c'est qu'elle entend le mot de ...
  • WITTGENSTEIN LUDWIG (1889-1951)

    • Écrit par Jean-Pierre COMETTI, Gilles Gaston GRANGER
    • 4 196 mots
    • 3 médias
    ...structures d'un monde possible. Ces contraintes, qui sont donc à la fois celles du langage pourvu de sens (de la pensée) et du monde, sont manifestées par les tautologies du calcul des propositions. Wittgenstein est l'inventeur d'une présentation significative des liaisons propositionnelles au moyen de « tableaux...