IRRATIONALITÉ INDIVIDUELLE ET ORDRE SOCIAL (P. Moessinger)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les sciences sociales, depuis leur lointaine constitution et leur institutionnalisation au xixe siècle, sont le cadre d'un débat toujours recommencé sur les rapports qu'entretiennent individu et société. La manière dont les mécanismes psychologiques s'ajustent au dispositif social a fait l'objet d'analyses qui, pour rendre compte de l'ordre ou du désordre social, mettent l'accent les unes sur la rationalité, les autres sur l'irrationalité des conduites individuelles. Centrés sur le choix rationnel, les principaux systèmes théoriques dominants en économie et en sociologie ont engendré des modèles explicatifs qui postulent la rationalité individuelle, occultent le désordre et échouent à faire voir comment l'ordre est produit. Dans son dernier ouvrage, Irrationalité individuelle et ordre social (Droz, 1996), Pierre Moessinger entreprend, d'une part, de critiquer les approches – théorie des jeux, théorie de la décision, théorie des choix collectifs – qui se fondent sur le choix rationnel ; contre ceux qui opposent rationalité individuelle et irrationalité collective, il s'applique, d'autre part, à montrer « qu'il est plus fécond de contraster non-rationalité individuelle et ordre social ». Tout au long de ce livre – et là réside sa profonde originalité –, il développe l'idée qu'il faut partir de conduites non rationnelles pour expliquer l'ordre comme le désordre, l'instabilité ou le déséquilibre social.

La critique ici exposée revêt plusieurs aspects. Elle est conjointement celle de l'ignorance de la psychologie, dont s'accommodent fort bien les principaux théoriciens des sciences sociales, et celle des postulats de rationalité, sur lesquels se fondent les théories du choix rationnel. Ces dernières supposent que le choix se trouve au cœur de l'existence collective, que les choix n'interagissent pas d'un individu à un autre, et qu'ils sont motivés par l'intérêt personnel obéissant lui-même au pri [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « IRRATIONALITÉ INDIVIDUELLE ET ORDRE SOCIAL (P. Moessinger) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/irrationalite-individuelle-et-ordre-social/