Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SYMPATHOMIMÉTIQUES

Articles

  • ADRÉNALINE

    • Écrit par Jacques HANOUNE
    • 3 565 mots
    • 2 médias
    ...sont souvent de nature opposée. Une première classification proposée par Ahlquist en 1948, sur la base de l'action relative d'une série de cinq amines sympathomimétiques, a divisé ces effets en α et β. La découverte de substances à action antagoniste spécifique, α ou β-bloqueurs, a rapidement justifié...
  • ASTHME

    • Écrit par Philippe GODARD, François-Bernard MICHEL
    • 5 857 mots
    • 2 médias
    – Les bronchodilatateurs, essentiellement représentés par les bêta-mimétiques (de courte – de trois à quatre heures – et de longue – de six à huit heures – durée d'action), administrés en spray ou en poudre, à inhaler ou à injecter, améliorent la respiration en dilatant les bronches, mais ils...
  • CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

    • Écrit par Universalis, Claude GILLOT, Jean PAUPE, Henri SCHMITT
    • 17 004 mots
    • 13 médias
    ...D'autres substances se comportent de façon analogue à la noradrénaline, médiateur chimique produit par les terminaisons nerveuses sympathiques. Ce sont les sympathomimétiques. La vasoconstriction produite par leur action sur les vaisseaux est attribuée à l'existence, au niveau de ceux-ci, de « récepteurs »....
  • COCAÏNE

    • Écrit par A. M. HAZEBROUCQ
    • 669 mots
    • 1 média

    L'Erythroxylon coca (famille des Linacées), cultivée surtout en Amérique du Sud d'où la plante est originaire, produit la cocaïne au niveau des feuilles par transformation de l'ornithine. Les racines paraissent totalement dépourvues d'alcaloïde. La teneur en alcaloïde varie selon les échantillons...

  • ÉPHÉDRINE

    • Écrit par Philippe COURRIÈRE
    • 426 mots

    De formule brute C10H15ON, l'éphédrine est un alcaloïde extrait des rameaux de plantes de la famille des gnétacées, les éphédras, dont il existe de nombreuses variétés ; celles de Chine, du Tibet et du Pakistan sont les plus employées ; elles poussent généralement à l'état sauvage dans...

  • HORMONES

    • Écrit par Jacques DECOURT, Universalis, Yves-Alain FONTAINE, René LAFONT, Jacques YOUNG
    • 14 354 mots
    • 11 médias
    ...sécrète l' adrénaline (pour 80 p. 100) et la noradrénaline, dérivées d'un acide aminé : la tyrosine. Ces hormones, dites catécholamines , sont essentiellement sympathicomimétiques, c'est-à-dire qu'elles reproduisent les effets de l'excitation orthosympathique. On sait d'ailleurs que celle-ci...
  • NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

    • Écrit par Jean-Marc GOAILLARD, Michel HAMON, André NIEOULLON, Henri SCHMITT
    • 13 752 mots
    • 11 médias
    ...effets de la même substance au niveau des ganglions ; les acétylcholinomimétiques, qui agissent comme l'acétylcholine au niveau de la plaque neuromusculaire ; les sympathomimétiques qui ont des effets analogues à ceux de la noradrénaline sur les organes innervés par le système sympathique.
  • RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

    • Écrit par Henri SCHMITT
    • 1 517 mots
    • 1 média
    – Les sympathomimétiques sont très efficaces dans le traitement des bronchospasmes. On tend à employer ceux qui, tels que l'isoprénaline et l'orciprénaline, agissent sur les récepteurs β, et surtout ceux qui, comme le salbutamol, activent sélectivement les récepteurs β2, évitant...