Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CONSTANTE DIÉLECTRIQUE

Articles

  • ACIDES & BASES

    • Écrit par Yves GAUTIER, Pierre SOUCHAY
    • 12 364 mots
    • 7 médias
    Les forces de Coulomb s'exerçant entre deux charges Z1 et Z2, distantes de x, sont de la forme : Z1Z2x2. Il s'ensuit que le travail nécessaire pour séparer les charges, dans une ionisation du type (i), sera d'autant plus faible (donc l'ionisation de HA plus facile) que ε augmentera : ainsi,...
  • ALCOOLS

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 5 832 mots
    • 8 médias
    Du fait de leur constante diélectrique relativement élevée, les alcools en C1, C2 et C3 sont des solvants protoniques polaires pour les espèces ioniques. Leur capacité de former des associations par liaison hydrogène leur permet aussi de dissoudre des molécules à caractère acide et basique ; c'est...
  • DIÉLECTRIQUES

    • Écrit par Roland COELHO
    • 9 053 mots
    • 13 médias
    La déviation généralement observée par rapport à cette loi témoigne du fait que la permittivité du matériau, loin d'être constante, n'est définie que dans des conditions particulières de fréquence et de température. Il faut donc éviter de parler de « constante diélectrique » pour un matériau...
  • DIAGRAPHIES, géophysique

    • Écrit par Oberto SERRA
    • 6 081 mots
    • 7 médias
    On mesure en premier lieu le temps que met cette onde à parcourir la distance entre les deux récepteurs (4 cm). Ce temps dépend de la constante diélectrique moyenne de la formation, laquelle est reliée à la nature minéralogique de la roche, à la nature des fluides présents dans le volume étudié, à...
  • DIPOLAIRES MOMENTS

    • Écrit par Jean BARRIOL
    • 4 731 mots
    • 8 médias
    La grandeur physique la plus directement gouvernée par la présence d'un moment moléculaire permanent est la constante diélectrique relative εr, ou permittivité relative, qui définit l'accroissement de la capacité d'un condensateur électrique lorsqu'on remplit de matière l'espace entre les armatures....
  • SOLVANTS

    • Écrit par Jacques DEVYNCK
    • 1 796 mots
    • 1 média
    Les solvants moléculaires sont généralement classés à partir de la valeur de leur constante diélectrique (ε) et du moment dipolaire de leur molécule (μ) qui définissent à la fois la nature des espèces susceptibles de s'y dissoudre et les modes d'interaction soluté-solvant.

Média

Constantes diélectriques

Constantes diélectriques