Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

9 novembre 2003

Japon. Victoire de la coalition gouvernementale aux élections législatives

Le 9, le Parti libéral-démocrate du Premier ministre Junichiro Koizumi remporte les élections législatives, avec 237 sièges sur 480 (— 10 par rapport au scrutin de juin 2000). Parmi ses alliés au sien de la coalition gouvernementale, le parti Komei, façade politique de la secte Soka Gakkai, obtient 34 sièges (+ 3) et le Parti conservateur 4 (— 5). La plus forte progression est enregistrée par le Parti démocrate de Naoto Kan, avec 177 élus (+ 40). Cette formation sociale-libérale créée en 1998 est principalement composée de transfuges de la droite comme de la gauche. Les partis de gauche sont laminés: le Parti social-démocrate ne dispose plus que de 6 élus (— 12) et le Parti communiste de 9 sièges (— 11). Le taux de participation est de 59,9 p. 100.

— Universalis

Événements précédents