30 septembre - 1er octobre 1999Japon. Accident nucléaire à Tokaimura

 

Le 30, une erreur de manipulation d'uranium au centre nucléaire expérimental de Tokaimura, au nord de Tōkyō, provoque un début de réaction nucléaire qui entraîne l'irradiation de quarante-neuf personnes, dont trois très gravement. Les résidents des habitations entourant cette petite société privée sont évacués et plus de 300 000 personnes vivant dans les environs sont temporairement confinées chez elles. Il s'agit du plus grave accident nucléaire civil survenu dans le pays.

Le 1er octobre, les autorités lèvent les mesures de confinement. La zone critique reste toutefois isolée. Le cabinet du Premier ministre, Keizo Obuchi, reconnaît le retard des autorités à prendre en compte la gravité de l'accident. L'Agence internationale de l'énergie atomique estime qu'il s'agit de l'accident le plus « significatif » depuis l'explosion d'un réacteur de la centrale de Tchernobyl, en 1986, mais qu'il ne devrait pas laisser de contamination résiduelle dans l'environnement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 septembre - 1er octobre 1999 - Japon. Accident nucléaire à Tokaimura », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-septembre-1er-octobre-1999-accident-nucleaire-a-tokaimura/