9-31 octobre 2004Afghanistan. Élection d'Hamid Karzaï à la présidence et enlèvement d'étrangers

 

Le 9, le premier scrutin présidentiel organisé dans le pays se déroule dans le calme, à l'issue d'une campagne électorale marquée par des violences. Le président intérimaire Hamid Karzaï est élu dès le premier tour, avec 55,4 p. 100 des suffrages. Parmi les dix-sept autres candidats, le Tadjik Younis Kanouni obtient 16,3 p. 100 des voix, le Hazara Mohamed Mohakik 11,7 p. 100 et l'Ouzbek Abdul Rashid Dostom 10 p. 100. Le taux de participation s'élève à 83,7 p. 100.

Le 28, trois membres de l'O.N.U., chargés d'organiser le scrutin présidentiel – une Irlando-Britannique, une Kosovare et un Philippin – sont enlevés à Kaboul. Ce premier enlèvement d'étrangers dans le pays depuis la chute des talibans est revendiqué par l'Armée des musulmans, un groupe proche de l'ancien régime islamiste.

Le 31, la chaîne qatarie Al-Jazira diffuse une cassette vidéo dans laquelle l'Armée des musulmans exige, avant le 3 novembre, le retrait d'Afghanistan de l'O.N.U. et des forces étrangères ainsi que la libération des musulmans détenus à la base américaine de Guantanamo (Cuba) ou en Afghanistan. Les trois otages seront libérés le 23 novembre sans que les circonstances de leur détention ni de leur libération soient précisées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-31 octobre 2004 - Afghanistan. Élection d'Hamid Karzaï à la présidence et enlèvement d'étrangers », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-31-octobre-2004-election-d-hamid-karzai-a-la-presidence-et-enlevement-d-etrangers/