Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

9-27 juin 1993

France. L'Olympique de Marseille au centre d'une affaire de corruption

Le 9, le parquet du tribunal de Valenciennes ouvre une information judiciaire pour corruption active et passive de salariés à la suite d'une plainte contre X déposée le 4 par la Ligue nationale de football. Après le match du 20 mai contre l'Olympique de Marseille (O.M.), dont la victoire a assuré à ce dernier le titre de champion de France, des joueurs de l'U.S. Valenciennes-Anzin ont affirmé avoir fait l'objet d'une tentative de corruption de la part de membres de l'O.M.

Le 24, le joueur valenciennois Christophe Robert reconnaît avoir reçu de l'O.M. 250 000 francs, qui sont retrouvés au fond d'un jardin.

Le 26, il est mis en examen pour corruption passive, tout comme un autre joueur de Valenciennes, Jorge Burruchaga, le 1er juillet.

Le 27, un joueur de l'O.M., Jean-Jacques Eydelie, qui nie les faits qui lui sont reprochés, est mis en examen pour corruption active.

— Universalis

Événements précédents