Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

8 septembre 2011

France. Mise en examen de Jean-Noël Guérini

Le sénateur socialiste et président du conseil général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini est mis en examen, à Marseille, pour « prise illégale d'intérêts », « trafic d'influence » et « association de malfaiteurs » dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux impliquant son frère Alexandre, déjà mis en examen dans ce dossier en décembre 2010. Jean-Noël Guérini, qui nie les faits, décide de se mettre en congé du Parti socialiste (P.S.), sans toutefois démissionner de ses fonctions. Dans un rapport sur la fédération des Bouches-du-Rhône rédigé dans le cadre de sa mission pour la rénovation du P.S. et remis à la première secrétaire Martine Aubry en décembre 2010, le député socialiste de Saône-et-Loire Arnaud Montebourg avait dénoncé « les dérives les plus graves dans l'usage de l'argent public » et « un système de pression féodal reposant sur l'intimidation et la peur ».

— Universalis

Événements précédents