8 février 2005Danemark. Victoire des libéraux aux élections législatives

 

Le Parti libéral du Premier ministre Anders Fogh Rasmussen remporte les élections législatives avec 29 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 179 au Parlement (— 4 par rapport au scrutin de novembre 2001). Le Parti conservateur, qui forme avec lui une coalition minoritaire, obtient 10,3 p. 100 des voix et 18 députés (+ 2). Le Parti du peuple danois (extrême droite) progresse légèrement, avec 13,2 p. 100 des voix et 24 sièges (+ 2), malgré le durcissement de la politique d'immigration entrepris par l'équipe au pouvoir. Le Parti social-démocrate poursuit son recul, avec 25,9 p. 100 des suffrages et 47 élus (— 5). Une partie de ses électeurs se sont tournés vers le Parti radical qui obtient 9,2 p. 100 des suffrages et 17 députés (+ 8). Le taux de participation est de 84,5 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8 février 2005 - Danemark. Victoire des libéraux aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-fevrier-2005-victoire-des-liberaux-aux-elections-legislatives/