6 août 2008Mauritanie. Renversement du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi

 

Le chef d'état-major et commandant en chef de la garde nationale, le général Mohammed Ould Abdel Aziz, renverse sans violence le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi qui venait de limoger par décret les chefs de l'armée et de la police. Cheikh Abdallahi avait été, en mars 2007, le premier chef de l'État mauritanien démocratiquement élu. Il faisait l'objet d'accusations de népotisme, de mauvaise gestion et de faiblesse à l'égard des islamistes. Le « Haut Conseil d'État » issu des forces armées et de sécurité, que préside le général Ould Abdel Aziz, s'engage à « préserver l'État de droit » et à organiser une élection présidentielle dans un délai « le plus court possible ». Les jours suivants, la majorité des parlementaires approuveront le coup d'État, qualifié de « mouvement de rectification ».

—  Universalis

Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 août 2008 - Mauritanie. Renversement du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-aout-2008-renversement-du-president-sidi-ould-cheikh-abdallahi/