24 janvier 1992Mauritanie. Élection présidentielle contestée

 

Le 24, le président sortant, le colonel Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya, arrivé au pouvoir à la suite d'un coup d'État en décembre 1984, remporte la première élection présidentielle multipartite de l'histoire du pays, avec 62,65 p. 100 des suffrages, contre 32,75 p. 100 à son adversaire Ahmed Ould Daddah, demi-frère du premier président civil de la Mauritanie indépendante, renversé par l'armée en 1978. Contestée, cette victoire donne lieu à des affrontements à Nouakchott, la capitale, et à Nouâdhibou, deuxième ville du pays. Tandis que l'opposition menace de boycotter les élections législatives prévues pour mars, les Forces de libération des Africains de Mauritanie annoncent la reprise de la lutte armée qu'elles avaient suspendue à la fin de juillet, après l'engagement du processus démocratique.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24 janvier 1992 - Mauritanie. Élection présidentielle contestée », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-janvier-1992-election-presidentielle-contestee/