19-21 août 1989Sénégal – Gambie – Mauritanie. Désaccords du Sénégal avec ses voisins

 

Le 19, le Sénégal, qui s'oppose à deux de ses voisins pour des problèmes frontaliers, la Mauritanie au nord et la Guinée-Bissau au sud, et qui a donc besoin de tous ses effectifs militaires, décide de retirer ses troupes – environ trois cents hommes – de Gambie, pays avec lequel il est lié sur le plan militaire, économique et politique, depuis l'entrée en vigueur en février 1982 de la confédération de Sénégambie. Abdou Diouf, président du Sénégal, propose même, le 23, de « geler » cette confédération, estimant que celle-ci a échoué.

Le 21, Dakar annonce la rupture de ses relations diplomatiques avec la Mauritanie, conséquence du conflit d'origine ethnique qui oppose les populations négro-africaines et arabo-berbères depuis le mois d'avril.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  19-21 août 1989 - Sénégal – Gambie – Mauritanie. Désaccords du Sénégal avec ses voisins », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/19-21-aout-1989-senegal-gambie-mauritanie-desaccords-du-senegal-avec-ses-voisins/