5-8 février 2000Espagne. Émeutes raciales en Andalousie

 

Le 5, le meurtre d'une jeune femme par un malade mental marocain à El Ejido, en Andalousie, provoque une flambée de violence raciste dirigée contre la communauté immigrée marocaine. Les membres de celle-ci, des travailleurs agricoles pour la plupart, souvent sans papiers, composent le quart des habitants de la ville. Trois jours d'émeutes, rassemblant quelques centaines de personnes qui mettent à sac et incendient des logements et des commerces marocains, font plus de cinquante blessés. Les autorités annoncent le renforcement des mesures d'intégration de la communauté marocaine.

Le 8 entre en vigueur une nouvelle loi sur l'immigration adoptée en décembre 1999, dont le gouvernement avait en vain tenté de durcir les dispositions. Elle prévoit notamment la régularisation exceptionnelle de tous les travailleurs illégaux entrés sur le territoire avant juin 1999 et qui en avaient fait la demande, ainsi que la délivrance de permis de résidence aux clandestins pouvant prouver qu'ils vivent dans le pays depuis au moins deux ans. La loi accorde les mêmes prestations sociales aux immigrés qu'aux Espagnols et autorise le regroupement familial.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-8 février 2000 - Espagne. Émeutes raciales en Andalousie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-8-fevrier-2000-emeutes-raciales-en-andalousie/