Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5-26 mars 1987

France. Annonce d'une réforme de la Bourse et hausses records

  • Article mis en ligne le

Le 5, à la Bourse de Paris, l'indice de la Compagnie des agents de change (C.A.C.) s'inscrit à 444,7, un record, après dix séances de hausse ininterrompue (+ 7 p. 100).

Le 10, Édouard Balladur annonce son intention d'engager une importante « réforme institutionnelle de la Bourse ». En ouvrant progressivement le capital des charges d'agents de change aux banques, et en leur faisant définitivement perdre leur monopole de négociation à la corbeille à partir de 1992, le ministre de l'Économie et des Finances entend adapter la place de Paris à l'extraordinaire explosion de son activité : de 1976 à 1986, les émissions d'actions et d'obligations sont passées de 53 à plus de 430 milliards de francs, et le volume des transactions, de 56 à 2 200 milliards de francs.

Une hausse des cours de 300 p. 100 en quatre ans et le train des privatisations engagées en 1986 n'ont pas peu contribué à ce nouvel engouement, qui s'effectue au détriment des caisses d'épargne.

Le 26, un nouveau record est battu au palais Brongniart, l'indice C.A.C. atteignant 460,4, ce qui représente une hausse de 15 p. 100 depuis le début de l'année.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents