5-15 juillet 2006Corée du Nord. Tirs de missiles balistiques

 

Le 5, Pyongyang procède aux tirs d'essai de sept missiles balistiques en mer du Japon, dont un à longue portée, qui échoue, capables en théorie d'atteindre les territoires américains de l'Alaska ou d'Hawaii. La communauté internationale condamne ces tirs qui, selon le président George W. Bush, constituent un « défi au monde », mais ne représentent pas « une menace directe pour les États-Unis ». De son côté, Tōkyō annonce son intention d'exercer « toutes les sanctions possibles » à l'encontre de Pyongyang. Les discussions sur le programme nucléaire coréen, réunissant les deux Corées, les États-Unis, la Russie, la Chine et le Japon, sont dans l'impasse depuis septembre 2005. En février 2005, la Corée du Nord avait déclaré posséder l'arme atomique et, en mars 2005, elle avait suspendu le moratoire sur les essais de missiles qu'elle observait depuis septembre 1999. Elle a déjà procédé à des tirs d'essais de missiles en mai 2005 et mars 2006.

Le 15, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité la résolution 1695 qui exige la suspension du programme d'essais de missiles balistiques engagé par la Corée du Nord. Le texte ne prévoit pas de sanctions, la Russie et, surtout, la Chine y étant opposées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-15 juillet 2006 - Corée du Nord. Tirs de missiles balistiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-15-juillet-2006-tirs-de-missiles-balistiques/