5-12 octobre 1993France. Privatisation de la B.N.P.

 

Du 5 au 12, le capital de la Banque nationale de Paris (B.N.P.) est offert à la souscription publique au prix de 240 francs l'action. La B.N.P. est la première entreprise privatisée par le gouvernement d'Édouard Balladur, après l'achèvement, en juin, de la privatisation du Crédit local de France entamée par le gouvernement de Pierre Bérégovoy. Les 37,5 millions d'actions réservées aux particuliers, sur un total de 72,1 millions, sont acquises par deux millions huit cent sept mille actionnaires individuels, ce qui confirme, après le succès de l'« emprunt Balladur », la réussite du gouvernement dans ses opérations financières en direction du grand public. Au terme d'un processus financier complexe, la privatisation de la B.N.P. doit rapporter à l'État environ 28 milliards de francs.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-12 octobre 1993 - France. Privatisation de la B.N.P. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-12-octobre-1993-privatisation-de-la-b-n-p/