Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

19-20 septembre 1993

France. Henri Emmanuelli réélu, puis de nouveau mis en examen dans l'affaire Urba

Le 19, Henri Emmanuelli, ancien président de l'Assemblée nationale et ancien trésorier du Parti socialiste, est réélu dès le premier tour député des Landes. Il s'était démis de son mandat parlementaire le 8 juillet, après que la chambre d'accusation de la cour d'appel de Rennes, passant outre la conclusion de non-lieu rendue par le parquet, l'eut renvoyé devant le tribunal correctionnel dans le cadre de l'affaire Urba, du nom du bureau d'études qui contribuait au financement du P.S.

Le 20, le député des Landes est mis en examen par la chambre d'accusation de la cour d'appel de Lyon pour complicité de trafic d'influence et complicité de corruption, dans le cadre de l'instruction du volet marseillais de l'affaire Urba. Henri Emmanuelli reçoit le soutien du président François Mitterrand et du P.S. ; ce dernier s'étonne qu'« un seul parti [fasse] l'objet de procédures judiciaires relatives à son financement avant la loi [sur le financement des partis] du 15 janvier 1990 ».

— Universalis

Événements précédents