4-24 novembre 2018Bahreïn. Élections législatives.

 

Le 4, la cour d’appel de Manama condamne à la prison à vie le cheikh Ali Salman, ancien chef du parti d’opposition Al-Wifaq dissous en juillet 2016, pour « intelligence » avec le Qatar, annulant son acquittement dans ce dossier, prononcé en juin. Le cheikh Ali Salman est déjà sous le coup d’une condamnation pour complot et incitation à la désobéissance et à la haine confessionnelle prononcée en juin 2015 et alourdie en appel en mai 2016.

Le 24, le premier tour des élections législatives se tient dans un contexte marqué par la répression de l’opposition, qui appelle au boycottage du scrutin. Le taux de participation est l’un des seuls enjeux du scrutin. Il est officiellement de 67 p. 100, en hausse par rapport aux élections de novembre 2014, mais l’opposition l’estime inférieur à 30 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-24 novembre 2018 - Bahreïn. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-24-novembre-2018-elections-legislatives/