Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-22 juin 2011

Bahreïn. Lourdes condamnations d'opposants politiques

Le 1er, les autorités lèvent l'état d'urgence en vigueur depuis mars lors de l'amplification du mouvement de contestation du régime.

Le 22, un tribunal militaire condamne à la prison à vie huit des quatorze opposants arrêtés lors de la répression des manifestations contre le régime et accusés de complot contre le pouvoir royal. Les autres sont également condamnés à des peines de prison. Ce jugement sévère suscite des mouvements de protestation qui sont dispersés par les forces de sécurité. Il intervient alors que doit s'ouvrir, en juillet, un dialogue national auquel doit participer la principale formation de l'opposition modérée, le Wifaq chiite. Ce dernier se retirera toutefois des discussions le 18 juillet après avoir dénoncé l'absence de représentativité des participants et réitéré son exigence de « profondes réformes démocratiques »

— Universalis

Événements précédents

  • 13-18 mars 2011 Bahreïn. Répression de la contestation

    Les 13 et 14, l'Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, sous l'égide du Conseil de coopération du Golfe, dépêchent un millier d'hommes à Bahreïn, où le mouvement de contestation s'amplifie. Les manifestants réclament depuis février la démission du Premier ministre et l'instauration d'une monarchie...

  • 14-27 février 2011 Bahreïn. Contestation menée par la majorité chiite

    Le 14, à Manama, des affrontements entre des manifestants – jeunes en majorité – et les forces de l'ordre font deux morts. Devant la montée de la contestation, l'émir Cheikh Hamad ben Issa al-Khalifa avait annoncé, quelques jours plus tôt, le versement d'une allocation à chaque famille et la subvention...

  • 23-30 octobre 2010 Bahreïn. Élections législatives

    Les 23 et 30 ont lieu les élections législatives dans cette monarchie arabe du Golfe qui est la seule avec le Koweït à organiser de telles élections. Le mouvement chiite Al-Wifaq dirigé par le cheikh Ali Salman – les partis politiques sont interdits – progresse, avec 18 sièges sur 40, tous acquis au...

  • 30 octobre 2002 Bahreïn. Premières élections législatives depuis 1975

    Les premières élections législatives organisées dans le pays depuis 1975 sont marquées par l'entrée des islamistes chiites et sunnites au Parlement, où ils obtiennent 19 des 40 sièges. Les autres élus sont des indépendants. L'émir Cheikh Hamad ben Issa al-Khalifa s'est proclamé roi en février, après...

  • 19 janvier 1996 Bahreïn. Nouvelles manifestations de l'opposition chiite

    Pour la troisième fois depuis le début de l'année, des affrontements opposent des manifestants aux forces de l'ordre à la suite de l'interdiction faite au principal dirigeant de l'opposition, Cheikh Abdel Amir al-Jamri, de diriger la prière dans une mosquée des environs de Manama. L'opposition, qui rassemble...

  • 18 décembre 1994 Bahreïn. Manifestations de mécontentement

    Deux personnes sont tuées et des centaines d'autres sont interpellées par les forces de l'ordre lors d'une manifestation à Manama, à la veille de l'ouverture dans la capitale du sommet du Conseil de coopération du Golfe. Depuis une semaine, des manifestants protestent contre les arrestations d'opposants...