1er-22 juin 2011Bahreïn. Lourdes condamnations d'opposants politiques

 

Le 1er, les autorités lèvent l'état d'urgence en vigueur depuis mars lors de l'amplification du mouvement de contestation du régime.

Le 22, un tribunal militaire condamne à la prison à vie huit des quatorze opposants arrêtés lors de la répression des manifestations contre le régime et accusés de complot contre le pouvoir royal. Les autres sont également condamnés à des peines de prison. Ce jugement sévère suscite des mouvements de protestation qui sont dispersés par les forces de sécurité. Il intervient alors que doit s'ouvrir, en juillet, un dialogue national auquel doit participer la principale formation de l'opposition modérée, le Wifaq chiite. Ce dernier se retirera toutefois des discussions le 18 juillet après avoir dénoncé l'absence de représentativité des participants et réitéré son exigence de « profondes réformes démocratiques »

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-22 juin 2011 - Bahreïn. Lourdes condamnations d'opposants politiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-22-juin-2011-lourdes-condamnations-d-opposants-politiques/