4-15 février 1993Allemagne – C.E.E. Baisse des taux allemands et apaisement des tensions monétaires en Europe

 

Le 4, la Bundesbank annonce la baisse de ses principaux taux directeurs, de 9,5 à 9 p. 100 pour le taux lombard et de 8,25 à 8 p. 100 pour le taux d'escompte. Très attendue par les partenaires de l'Allemagne, cette mesure qui reste modeste apaise les tensions monétaires qui menaçaient le fonctionnement du système monétaire européen (S.M.E.), très éprouvé depuis la tempête monétaire de septembre 1992. La livre sterling et la lire italienne, qui sont sorties du S.M.E. à cette date, auront perdu à la fin du mois plus de 20 p. 100 par rapport aux autres monnaies européennes.

Le 15, les ministres des Finances des Douze confirment le maintien du programme d'Union économique et monétaire (U.E.M.) défini par le traité de Maastricht. La Bundesbank rejette toute idée d'accélération d'une U.E.M. limitée à quelques pays, à laquelle la France et la Commission de Bruxelles sont favorables.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-15 février 1993 - Allemagne – C.E.E. Baisse des taux allemands et apaisement des tensions monétaires en Europe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-15-fevrier-1993-baisse-des-taux-allemands-et-apaisement-des-tensions-monetaires-en-europe/