30 mars - 2 avril 2020Hongrie. Octroi au Premier ministre du droit de légiférer par ordonnances.

 

Le 30, le Parlement accorde au Premier ministre Viktor Orbán le droit de légiférer par ordonnances dans le cadre de l’état d’urgence instauré le 11 pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Viktor Orbán obtient ainsi le pouvoir de prolonger indéfiniment l’état d’urgence, et donc ses pouvoirs extraordinaires, sans l’aval du Parlement. Cette loi punit également d’une peine allant jusqu’à cinq ans de prison la diffusion de « fausses nouvelles » sur le coronavirus ou sur les mesures prises par le gouvernement.

Le 2 avril, quatorze gouvernements d’États membres de l’Union européenne s’inquiètent dans un message commun du « risque de violation des principes de l’État de droit, de la démocratie et des droits fondamentaux découlant de l’adoption de certaines mesures d’urgence » en Hongrie. Le même jour, treize délégations nationales de formations membres du Parti populaire européen (PPE) demandent à son président Donald Tusk l’exclusion du Fidesz, le parti de Viktor Orban, qui est suspendu du PPE depuis mars 2019.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 mars - 2 avril 2020 - Hongrie. Octroi au Premier ministre du droit de légiférer par ordonnances. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-mars-2-avril-2020-octroi-au-premier-ministre-du-droit-de-legiferer-par-ordonnances/