11-22 septembre 2011France. Accusations de Robert Bourgi contre Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen

 

Le 11, Le Journal du dimanche publie un entretien avec l'avocat Robert Bourgi, considéré comme un intermédiaire officieux entre le pouvoir français et les régimes africains. Robert Bourgi accuse l'ancien président Jacques Chirac et l'ancien secrétaire général de l'Élysée Dominique de Villepin d'avoir reçu, en vue du financement de la campagne présidentielle de 2002, d'importantes sommes en liquide – le chiffre de 20 millions de dollars est évoqué – de la part de chefs d'État africains; il cite le Sénégalais Abdoulaye Wade, le Burkinabé Blaise Compaoré, l'Ivoirien Laurent Gbagbo, le Congolais Denis Sassou-Nguesso et le Gabonais Omar Bongo. Robert Bourgi, qui fréquente Nicolas Sarkozy depuis les années 1980, dédouane ce dernier de telles pratiques.

Le 12, Robert Bourgi accuse, sur la chaîne B.F.M. T.V., l'ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen d'avoir reçu des fonds d'Omar Bongo pour financer sa campagne électorale de 1988.

Le 13, le parquet de Paris ordonne l'ouverture d'une enquête préliminaire sur les faits dénoncés par Robert Bourgi.

Le 22, Robert Bourgi, entendu par la brigade financière de la police judiciaire, déclare s'être trompé en évoquant des transferts de fonds émanant d'Abdoulaye Wade.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-22 septembre 2011 - France. Accusations de Robert Bourgi contre Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-22-septembre-2011-accusations-de-robert-bourgi-contre-jacques-chirac-dominique-de-villepin-et-jean-marie-le-pen/