29 janvier 2002

États-Unis. Mise en cause d'un « axe du Mal » dans le discours sur l'état de l'Union

Le président George W. Bush prononce le traditionnel discours sur l'état de l'Union devant le Congrès. Affirmant, après les succès obtenus en Afghanistan, que la « guerre contre le terrorisme ne fait que commencer », il désigne la Corée du Nord, l'Iran et l'Irak comme appartenant, « avec leurs alliés terroristes », à un « axe du Mal, armé pour menacer la paix du monde ». « En cherchant des armes de destruction massive, ces régimes [qui] peuvent fournir des armes aux terroristes [...] présentent un danger croissant », déclare-t-il. « La liberté et la sécurité n'ont pas de prix », ajoute le président Bush, justifiant la forte augmentation annoncée du budget de la Défense.

— Universalis

Événements précédents