Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

4-13 décembre 2001

États-Unis. Dénonciation du traité antimissile balistique A.B.M

Le 4, les États-Unis procèdent avec succès à un essai d'interception d'un missile « assaillant » au-dessus du Pacifique, dans le cadre de leur programme de bouclier antimissile baptisé National Missile Defense (N.M.D.) et destiné à faire face à des attaques provenant d'« États-voyous » ou de mouvements terroristes. Il s'agit du cinquième essai depuis octobre 1999.

Le 13, le président George W. Bush annonce le retrait de son pays du traité A.B.M. (Anti Balistic Missile) signé avec l'Union soviétique en juin 1972, qui « entrave la capacité [du] gouvernement de protéger [le] peuple » américain. Ce traité, jugé « dépassé » par les États-Unis, interdisait le développement de leur programme N.M.D. Moscou qualifie la décision américaine d'« erronée » et invite Washington à « mettre au point le plus vite possible de nouveaux cadres de relations stratégiques ».

— Universalis

Événements précédents