Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

28-30 décembre 1990

Grèce. Pas de grâce pour les colonels

Le 28, le gouvernement conservateur de Constantin Mitsotakis (Nouvelle Démocratie) annonce la prochaine libération des chefs de la junte militaire responsables de la dictature de 1967 à 1974, dont l'ancien président Georges Papadopoulos, détenus dans une prison près d'Athènes. Cette nouvelle provoque un tollé général.

Le 30, le gouvernement revient sur sa décision, afin, selon son porte-parole, de ne pas permettre à l'opposition d'exploiter politiquement une mesure purement « humanitaire ».

— Universalis

Événements précédents