27 mars - 3 avril 2006Liberia – Sierra Leone. Arrestation de Charles Taylor

 

Le 27, le président nigérian Olusegun Obasanjo accepte d'extrader Charles Taylor, réfugié au Nigeria depuis août 2003. L'ancien président libérien, qui fait l'objet de mandats d'arrêt délivrés par la justice de la Sierra Leone pour des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité commis entre 1997 et 2000, prend la fuite.

Le 29, Charles Taylor est arrêté et extradé vers le Liberia. Il est aussitôt transféré à Freetown, siège du Tribunal spécial pour la Sierra Leone (T.S.S.L.) créé en janvier 2002 pour juger les responsables des crimes commis durant la guerre civile, entre 1991 et 2002.

Le 3 avril, Charles Taylor comparaît devant le T.S.S.L. qui l'a inculpé en mars 2003 pour exécutions extrajudiciaires, violences sexuelles et physiques, utilisation d'enfants soldats, enlèvements et travail forcé, et pillages. Il plaide non coupable. Le T.S.S.L. demande le dépaysement du procès à La Haye pour des raisons de sécurité.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 mars - 3 avril 2006 - Liberia – Sierra Leone. Arrestation de Charles Taylor », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-mars-3-avril-2006-arrestation-de-charles-taylor/