3-21 juillet 2003Liberia. Départ annoncé de Charles Taylor et reprise des combats

 

Le 3, Washington, sollicité pour intervenir dans le pays en proie à la guerre civile, conditionne l'envoi de troupes américaines au départ du président Charles Taylor.

Le 6, le président nigérian Olusegun Obasanjo vient à Monrovia « inviter » le président Taylor à se réfugier au Nigeria, où il se trouverait à l'abri des mandats d'arrêt pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité lancés contre lui par la justice de Sierra Leone. Charles Taylor conditionne toutefois son départ pour le Nigeria au déploiement dans son pays d'une force internationale de maintien de la paix.

Le 20, alors que les combats ont repris, les rebelles du mouvement Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie se trouvent de nouveau aux portes de la capitale.

Le 21 débutent des bombardements et des combats font des centaines de morts à Monrovia.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-21 juillet 2003 - Liberia. Départ annoncé de Charles Taylor et reprise des combats », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-21-juillet-2003-depart-annonce-de-charles-taylor-et-reprise-des-combats/